mercredi 1 avril 2020

Explications vibratoires



    Un Virus ne se développe que sur un terrain ou un environnement qui vibre dans la même fréquence que lui. Les fréquences des virus ont été mesurées pendant 30 ans par l’ingénieur André Simoneton, et montrent que les virus tous confondus vibrent dans de basses fréquences, en deçà de 5000 angströms (équivalent en Unité Bovis). Rentrons dans le détail en plusieurs points.

Plusieurs articles farfelus sont sortis sur le net parlant de la vibration des virus et je tenais à rectifier cela en donnant mon sentiment. Il est étonnant de voir que la peur vibre dans ces mêmes fréquences basses, qu’elle est ainsi le meilleur point d’entrée pour un virus, qui se reconnaît comme chez lui dans ce champ de conscience. Vous comprenez maintenant pourquoi il est si important à la cabale (la lumière sombre) et l’oligarchie actuelle en place, d’entretenir la peur à échelle mondiale car dans un environnement de peur et de psychose, le virus se développe à une vitesse vertigineuse. La peur affaiblit drastiquement le système et les défenses immunitaires, fait baisser l’Aura indubitablement et permet à toute sorte de saloperies astrales de venir se planter y compris les virus. Un virus est une semi-conscience énergétique, une larve astrale avec un objectif bien précis. Il y a des virus pires que d’autres car certains ont été inspirés par des entités démoniaques, c’est le cas du Coronavirus qui a été inspirés à l’homme par ces mêmes entités de l’ombre. Oui, vous avez bien lu. Le hasard ? Non. La poursuite d’un but humain bien défini : Oui ! Donc, plus ils répandront la peur et la psychose sur la terre et plus le virus se propagera car les fréquences de la planète seront parfaitement favorables pour son implantation. Tout est vibration, de la plus petite particule d’un atome au cosmos aux plans de l’invisible. Les molécules d’eau, dont nous sommes composés à au moins 70%, vibrent comme celles d’un cristal de roche. Elles sont présentes dans chacune de nos cellules et maintiennent la forme en hélice de notre ADN. Chaque onde vibratoire que nous recevons de tout ce qui nous entoure modifie notre fréquence intérieure et celle de nos cellules, comme l’avait démontré Masaru Emoto à travers ses expériences sur la cristallisation car l’eau garde la mémoire de ce qu’elle expérimente. On doit par ailleurs cette confirmation aux travaux du médecin immunologiste Jacques Benveniste chercheur au CNRS (« mémoire de l’eau » 1988). Malheureusement, ses découvertes trop avant-gardistes lui valurent d’être rejeté par la communauté scientifique qui le tourna en dérision et il fut mis au banc de son centre de recherche. Mais ses travaux furent heureusement repris par le fameux Professeur Luc Montagnier (découverte du VIH et prix Nobel). Ainsi, il put démontrer que l’on pouvait transmettre à distance un virus, dont il ne restait plus que l’empreinte vibratoire dans l’eau après dilution, via une empreinte énergétique ayant enregistré cette « mémoire ». Le laboratoire qui reçut le fichier informatique pu en informer à son tour de l’eau et y retrouver ce fameux virus. Si nous sommes sensibles à un environnement négatif qui produit du chaos dans nos cellules, à l’inverse, nous pouvons aussi contribuer à être baigné par des ondes « harmonisantes » pour notre corps physique avec ses corps subtils et les bienfaits seront sans égal pour notre santé, notre équilibre émotionnel et mental. Les animaux le savent bien, car ils peuvent reconnaître dans la nature si un lieu peut les soigner ou pas comme ils détectent d’ailleurs les courants telluriques dont ils se servent pour se déplacer. Les anciennes civilisations Mégalithique savaient aussi reconnaître dans cette nature les lieux particuliers porteurs d’une très grande énergie vibratoire et qui pouvaient entre autres servir à les guérir. Ces points particuliers étaient marqués par des repères visibles par tous, les fameux Menhir, véritables aiguilles géantes d’acupuncture terrestre, et dont on retrouve encore aujourd’hui les vestiges dans de nombreux pays d’Europe. Il n’y a pas un élément de la nature, de l’univers qui n’émette pas une onde ou une vibration. Les cristaux produisent aussi des fréquences, les arbres, le soleil, la terre aussi. Il n’y a pas une partie de nous qui ne soit pas sous l’influence de ces champs vibratoires, car il n’y a pas de vide seulement de l’énergie partout et en tout, et par conséquent tout est lié à tout énergétiquement. Le monde moderne humain produit beaucoup de vibrations
nocives, nous le savons parfaitement. Une cellule malade ne peut pas arriver à vibrer harmonieusement comme le fait naturellement une cellule saine, sa vibration sera chaotique et limitée dans ses amplitudes et elle ne pourra plus produire de cellules viables. A ce moment-là, il y a donc des blocages et congestions énergétiques dans les champs de conscience supérieurs de l’être. L’immersion dans un monde où règne la peur, la violence, la domination, les pensées négatives, les émotions fortes, engendre un stress mortel pour les cellules de notre corps physique via le corps éthérique. De même, nos pensées, nos émotions, notre alimentation, l’air que nous respirons produisent des fréquences en nous, qui vont agir positivement ou négativement selon leur état de « pureté » et selon l’état de vitalité de notre plan éthérique et réciproquement, nous émettrons vers l’extérieur des fréquences, soit positives ou négatives, selon notre état psychologique, émotionnel et mental et causal du moment. C’est ainsi qu’à l’image de l’intrication des particules quantique nous sommes liés à tout ce qui nous entoure, et plus particulièrement en influence réciproque aux éléments avec lesquels nous entretenons des relations spécifiques (amoureuse, personnelle, familiale, professionnelle). Le seul remède aux virus est l’Amour de la Vie, l’Amour le plus pur qui vibre à des très hautes fréquences. Le cœur possède un rayonnement électro-magnétique 5000 fois plus puissant que celui du cerveau. Un cœur bien réglé sur la fréquence de l’Amour/Lumière ne laissera rien approché sur une distance de plusieurs mètres ! Une personne cadencée sur cette vibration (qui est la fréquence de la guérison) peut même protéger les personnes de son entourage par le simple rayonnement de son cœur via son aura ! La fréquence 528 hz est considérée comme la vibration de l’amour universel, elle est utilisée par les biochimistes en génétique pour réparer et reprogrammer l’ADN déstructuré. Elle a même permis de dépolluer une partie du Golfe du Mexique, en effet une équipe de chercheurs dirigée par le DR Horowitz, diplômé de l’Université de Harvard, a mis en évidence le pouvoir de guérison de certaines vibrations sonores déjà connues de nos ancêtres. La fréquence de 528 HZ provient de l’expression “mi-gestorum ra” qui signifie “miracle”. Une série de sons émise dans de l’eau polluée au pétrole provenant du golfe du Mexique a “miraculeusement” purifié des échantillons de test de leurs éléments pétrochimiques mortels, dit un chercheur Canadien bien connu. Selon John Hutchinson, expert en énergie électro-magnétique de Vancouver, BC, Canada, une sélection de “musique” a contribué à purifier l’eau contaminée. Les fréquences en question incluaient le “son de Jupiter”, récemment enregistré par la NASA, vibrant dans le voisinage de la fréquence de 528Hz. Cette énergie a été définie comme correspondant à la couleur vert-émeraude (le cœur de l’arc-en-ciel) connue dans le monde botanique, selon le Dr Leonard Horowitz, qui a beaucoup écrit à propos de cette pure tonalité. De toute évidence, la nature se sert de cette nuance, le pigment de chlorophylle pour produire l’oxygène et l’énergie nécessaires à la vie.  

Voilà, j’espère vous avoir intéressé. Comme thérapeute énergétique, Maître-enseignant en Reiki Usui traditionnel, personnellement, j’utilise la Pure Lumière vert-émeraude de la Force de Vie Akâshique dans mes soins par apposition des mains. Un conseil cependant, restez circonspect et vérifiez bien par vous-même les choses avant de les relayer. L’harmonie, la paix et la douceur sont de mise aujourd’hui, encore plus qu’hier. 

Voir mon site : http ://Reikisource.fr


vendredi 6 mars 2020

Le monde de l'énergie !



    Je vous averti tout de suite, je suis là pour jeter un pavé dans la mare. La méthode Reiki, comme beaucoup d’autres méthodes énergétiques, n’est pas à prendre à la légère. Première précaution, trouver le bon Maître-enseignant. Trop de faux Reiki, de faux maîtres, d’initiations à distance ou même mal effectuées à cause d’un nombre trop importants d’élèves sont monnaie courante. On touche ici au domaine subtil, on travaille sur des plans où il y a du bon et du moins bon. Le monde de l’énergie et de la guérison est un vaste champ où beaucoup reste à découvrir mais attention, c’est la porte ouverte à bien des soucis, des dérives ou pullulent pratiques commerciales douteuses et escroqueries. Nous allons développer le sujet.

J’entends trop souvent les enseignants dire : « on place ses mains et on attend ». Quoi ? On ne sait pas, ou encore : « l’énergie sait, elle va faire le nécessaire ! » Mais bien sûr ! Il faut bien comprendre que toutes les formes de travail avec les énergies impliquent d’ouvrir des portes sur d’autres dimensions. Déjà lorsqu’on s’ouvre pour canaliser l’énergie curative, on reçoit hum, nous y reviendrons. La première des choses à comprendre, c’est que nous vivons sur plusieurs plans vibratoires ou plans de conscience en même temps. Le corps physique constitue le visible avec son premier support énergétique qui est le corps éthérique. C’est une sorte d’interface et c’est essentiellement sur lui que le praticien va opérer. En contrôlant son enveloppe, son état, son placement et les énergies qu’il contient, il va travailler à sa remise en état. Il va rencontrer des parasites, des déplacements, des congestions, des masses qu’il devra éliminer en premier comme d’ailleurs les liens désuets qui bloquent la progression de l’être. Puis, en canalisant la Force de Vie Akashique et en la rayonnant, il le rechargera. Tout ceci ne reste que la partie visible du travail à réaliser car il faudra aller plus loin avec le corps émotionnel puis avec le corps mental qui donne accès aux plans suivants. En fait, nous sommes confrontés à deux difficultés majeures. La première, c’est l’état d’esprit du praticien, qui va induire lors de sa connexion l’énergie canalisée et second danger, une mauvaise protection lors des soins ce qui entraînera beaucoup plus souvent qu’on ne le pense le risque d’attaques psychiques développant très rapidement une dégradation du système énergétique du praticien Reiki. L’ouverture par l’intention doit être claire. On rencontre très souvent des corps subtils traumatisés surtout chez les énergéticiens entraînant des dommages physiques, des douleurs, des insomnies voire des troubles de la personnalité et cela va perdurer jusqu’à la réparation par un thérapeute averti. Pourquoi ?  Parce qu’ils ne savent pas grand-chose sur le travail de guérison et ses écueils. Ils sont comme des bisounours dans un monde de rêves. Vous êtes praticiens Reiki ? Rappelez-vous : Les questions suivantes ont-elles été évoquées lors de vos stages : « Faut-il une protection en soins ? Qu’est-ce qui peut mal tourner ? Contre qui ou contre quoi dois-je me protéger ? Quels sont les dangers d’un travail énergétique etc. ». Gardez à l’esprit que les énergies psychiques sont partout. Formes-pensées, égrégores, implants ou programmations et même entités ou parasites sont vraiment légions. Une aura en mauvais état, une enveloppe endommagée attire de facto, les miasmes précités. On le constate très rapidement par une fatigue importante, une douleur ou une gêne à la nuque ou sur un chakra. Ne doutez pas de ce qui est transcendant. Ces vérités sont le constat de l’expérience. Gardez en tête que l’intuition est l’outil le plus précieux du guérisseur dans ce domaine car ne croyez pas que des énergies négatives ou que des entités ne soient pas capables de sauter d’une personne sur une autre lorsque leur système énergétique est déplacé, affaibli ou lacéré. Après cette constatation, quoi faire ? Pas de panique, il faut simplement revenir aux fondamentaux. D’abord, faire le bon choix concernant son enseignant, ensuite prendre conscience de chaque degré Reiki et sans brûler les étapes le découvrir petit à petit. Ensuite, il vous appartiendra de bien travailler sur vous pour élever votre vibration, votre fréquence et surtout la conserver par des mesures appropriées. Après, il vous appartient de poursuivre votre quête en travaillant en conscience. Que du bon sens et c’est ce que vous avez fait hein ? Pour preuve, j’imagine que lors d’un soin vous savez percevoir les parasites sur votre patient ? Que vous écoutez votre corps subtil lorsqu’il vous donne un avertissement par un basculement en arrière ? Que vous savez, sans peur, prendre la bonne décision ? Que vous connaissez ce que représente un dégagement d’entité ? Si c’est le cas, pas de soucis, vous savez !

Voilà nous arrivons au terme de cet article qui n’est qu’une mise en garde contre les pseudos Maîtres et leurs carences en enseignements. Je le répète, j’ai trop souvent entendu : « si on demeure dans l’amour et le don, on est protégé ». Le problème est que tous les enseignants qui affirment cela sont eux-mêmes très souvent de grands parasités et en grattant un peu c’est très facile de le constater. Voilà, maintenant vous savez !



P/B  


samedi 29 février 2020

La Force de Vie Akashique qui soigne !


 
    Faire perler de son cœur la « Force qui soigne », n’est pas chose facile dans le monde d’aujourd’hui, car « être » différent et utiliser une technique de soins holistiques nous place hors normalité pourtant combien de gens ont besoin de nous. Regardez comment ils restent focalisés sur leur petite vie matérielle. Ils ont la conscience dans les chaussettes. Que faire pour participer à l’avènement du nouveau monde et changer cela. Voyons en détail comment apporter notre contribution à cette ascension qui se profile.  
Pour vivre et être au service de la Vie, il faut que le zombie se réveille et que l’Être se révèle à lui-même mais pour en arriver là, il faut d’abord l’accepter comme possible, puis le vouloir mentalement. Ensuite, il ne reste qu’à le laisser éclore dans son cœur. C’est le rôle du praticien Reiki que de déposer la semence du changement chez son patient pour qu’il conserve non seulement sa santé retrouvée mais qu’il reprendre sa vie en main. Le thérapeute doit lui-même se transmuter, fondre son âme dans sa Pure conscience. Le receveur, le patient, doit lui redécouvrir sa vraie spiritualité en oubliant un peu sa personnalité terrestre. Pour rappel, l’âme individualisée est ce qui nous définit tous les jours, ce qui nous fait penser, agir, avoir, éprouver, aimer plus ou moins, réagir etc. Elle représente en quelque sorte notre individualité en utilisant divers champs de Conscience ce qui fait de nous des voyageurs célestes mais l’âme est parfois le clair-obscur à révéler car elle reste en retrait tant que le dormeur ne s’est pas réveillé ! Comment le praticien Reiki, initié dans les règles de l’art, doit aborder cette phase, le volet spirituel du Reiki, et bien voici ma propre recette. D’abord en prémisse, soyez capable de vous aventurer en dehors des dogmes, des carcans, des principes inscrits dans votre tête par la succession des générations. Soyez vivant, soyez différent ! Bien ! Ceci dit, par la simplicité de l’intention, on se vide de tout pour ensuite accueillir le Tout. On choisit de plonger en soi pour rejoindre son corps cristallin de Lumière, sa divine « Présence » pour ensuite l’exprimer pleinement. De là, émanera sur simple intention la vraie Lumière de la « Force de Vie Akashique qui soigne ». N’oubliez jamais que celui qui passe son existence à chercher des preuves, se dessèche le cœur car il n’a pas compris qu’il regarde le monde à l’envers. Il est dit : « Cherche-toi plutôt toi-même et donne … Ainsi, on est tranquillement mais véritablement un réceptacle divin pouvant déverser cette Pure Lumière. Je vous invite ici à porter votre attention sur celle-ci, à la ressentir par un acte d’attention, à la ressentir dans vos mains pour l’offrir. On considère cette « Puissance » comme une onde d’amour/Lumière (aucune connotation religieuse ici), c’est la Puissance de la Source qui donne la vie et réharmonise l’être en souffrance. Le thérapeute traite, la Lumière de la Force de Vie soigne et le patient se guérit ! C’est de l’Amour en fusion, le feu purificateur, la puissance qui est intelligence, sagesse, et c’est Elle qui va réinformer le corps du receveur. N’oubliez jamais que la forme de la chair obéit à la volonté, il ne s’agit ici que de foi et de confiance. Alors, il ne reste qu’une chose à faire, c’est de le constater. Immergé dans ce courant d’amour naturel et spontané, le thérapeute après avoir fait le ménage, appose tranquillement ses mains dans un soupir de bien-être et de silence intérieur. Sa conscience est focalisée sur les perceptions ressenties, rien que de l’amour en action. Laissez donc vous aussi vos mains danser dans la structure énergétique du receveur afin de réinformer ses parties en souffrance puis d’élever globalement son taux vibratoire. Ouvrir son cœur, c’est ouvrir sa conscience à tous les possibles dans une profonde simplicité d’Être. C’est être un affranchi ! Soyez donc ce que vous êtes en vous rappelant toujours ceci car c’est très important : Il n’y a rien à chercher, rien à faire, rien à vouloir, juste à « Être » soi-même ! Les mots suivants, du thérapeute averti, actionnent votre intentionnalité : « Par cette action, je te rétablis dans ta perfection ». Laissez apparaître le miracle de lui-même car la Lumière chasse l’ombre. Soyez et rayonnez ! Vous avez toujours été cette « Essence Christique » par votre Cœur mais vous l’aviez oublié. Cet état est libre de tout, c’est juste une focalisation de votre conscience dans une vibration d’Amour Pure. Actionner la clef de cette connaissance produit l’effet car en poussant la porte on découvre la Pure Conscience Créatrice Primordiale en action. Celle qui a été, est et sera toujours là. Lorsque nous avons fusionné notre âme et son soleil central, notre conscience révèle notre état d’être, le « Christ » brille, rayonne, produit. Reste à l’exhaler vers autrui à la demande. Ainsi, sereinement et paisiblement, je suis celui qui façonne l’impétrant et transmets par initiations, à qui le souhaite, la possibilité de traiter autrui. Gardez toujours à l’esprit que Reiki est aussi et surtout une méthode d’éveil de la conscience dans un profond détachement car l’enseignant n’est là que pour vous aider à vous aider vous-même.
Alors oui, comprendre « Reiki » passe par la compréhension de ce que nous sommes vraiment, c'est-à-dire la Source Unifiée, une Conscience flamboyante en action, rien de moins, rien de plus. Rappelez-vous qu’il n’y a aucune séparation, que la Pure Conscience est à la fois, intérieur et extérieur. Il n’y a qu’une variable : vous et la conception que vous avez de la Vie dans un univers d’énergies, de vibrations et de fréquences. Voilà la réalité, l’harmonie, la beauté de ce qu’il faut reconnaître, accepter et pratiquer. C’est un état d’Être qui signifie liberté et vérité, ici et maintenant, dans une profonde communion. C’est la conception et la perception holistique de l’existence.
P/B   

mercredi 26 février 2020

Explications !



   Sur « Reiki Source », nous avons évoqué à de nombreuses reprises, le « Soi » qui gouverne l’être que nous sommes mais avez-vous bien compris le vocable utilisé, le principe. Qui sommes-nous vraiment ? Selon ce Principe hermétisme, on dit « Connais-toi toi-même » oui mais faut-il encore saisir le message et en comprendre l’arcane. Voyons cela en détail.

Vous le saisissez aisément, il est impossible d'être autre chose que ce que l'on est, cette simple évidence est parfois oubliée. Qu'on le reconnaisse ou pas, on est par notre âme c’est-à-dire par notre « Pure Conscience », l’Esprit de Vie en action. Depuis le commencement des temps, on lui a donné divers noms : Présence, Soi, Principe, « Je Suis », ou même Dieu si vous en êtes encore à focaliser sur les dogmes archaïques des religions mais souvenez-vous toujours que ce n’était qu’une simple construction humaine pour dominer l’humanité. Non, la vérité est toute autre. La vie se manifeste dans tout son amour, partout et en tout, ici et maintenant, par cet Esprit de Vie et sa Conscience Créatrice. Pour la représenter, un vocable sort cependant du lot c’est « Christ ». Que nous vivions, focalisé sur notre personnalité, dirigée par un ego protecteur ou pas, avec un mental aux ordres, c’est par la conscience que vous vous percevez. Chaque fois donc que l’homme dit, fait, pense quelque chose, comme par exemple juger, critiquer, calomnier, médire etc. il ne doit pas imaginer que cela est sans importance, Autrement dit, l’individu lui-même est celui qui engendre ses propres épreuves ! Oui, on récolte toujours ce que l’on sème et cela s’appelle la loi du karma. Poursuivons. Même lorsqu'on a l'impression d'être coupé de soi-même, d'être confus ou malheureux, on le vit parce que la conscience que l'on est, le perçoit, l'éclaire, et donc lui donne vie. C’est un fait incontournable. Notre attention reste trop souvent fixée sur le phénoménal et c’est pourquoi l’humain a quitté la quiétude de ce qu’il est vraiment. En fait, comme dit précédemment, nous sommes une entité de Lumière en incarnation, un « Christ » vivant. Ne soyez pas choqué par ce vocable, ce n’est qu’un état d’être spirituel qui révèle la paix, l’amour, la compassion. Je sais que vous avez du mal à adhérer à cette thèse, pourtant elle n’est que vérité. Ce n’est pas une aberration mais pour l’accepter, puis le vivre, il vous faut sortir de vos croyances archaïques. On vous a manipulé, catéchisé, intoxiqué, pour vous dominer ! Divin paradoxe, dès lors que l’on commence à se rappeler que l’on est celui qui perçoit, l'intérêt se déplace vers le sujet " l’acteur conscient " et cela va progressivement permettre de réaliser, de percevoir, cette vraie réalité de la Vie. L’Être reprend la main, il redevient l’acteur de sa vie. En fait notez ceci car c’est très très important : Vous devez vivre la Vie ! Les phénomènes et événements sont alors restitués tranquillement à leur propre autonomie et les états qui s'ensuivent reflètent une profonde sérénité. Cet état de douceur (douce heure = instant présent) est le reflet de notre véritable identité, il en est la conséquence, l'effet secondaire. Est-ce que vous saisissez ce qui est en jeu ? Cela signifie que votre ouverture de conscience, votre disposition d’esprit, crée vos expériences de vie à chaque instant. Il n’y a plus de ceci ou cela mais une profonde Unicité. Oui, vous êtes le fils, la fille de « Shakti », le divin fils, la divine fille qui se révèle par le cœur. Ne mettez pas cette évidence en doute mais vérifiez-en la réalité car cela conduit à la maîtrise de soi-même et au calme intérieur, à la sérénité et au bonheur. Dans cette « Êtreté », vous relativisez vraiment la vie en sortant des jugements et des conditionnements et vous cessez de vous déchirer intérieurement. Vous êtes libéré, l’essentiel étant la réalisation de l’Être mais cela demande un certain détachement de soi, de ses propres manières d’agir et de penser. Votre santé sera aussi un reflet de cet état. Si vous êtes présent, ancré dans cette Vérité de la vie, aligné par rapport à l’univers, rien ne peut vous barrer le chemin. Vous rayonnez votre Lumière et montrez l’exemple.

Tout est dit ici ! Acceptez ce que vous êtes, c’est-à-dire un être de Lumière et d’amour. Le reste est sans importance. Donc, je vous intronise, là, maintenant, à cette transmutation en disant : « Sois toi-même ». Dans cet instant se produit l’acte sacré, Vous êtes ce que vous décidé d’être et vous vivez la Vie au lieu de la subir.

P/B

vendredi 21 février 2020

La guérison et la santé !

     Nous voilà aujourd’hui dans des notions bien particulières. La guérison et la santé ! D’aucuns pensent que la santé n’est pas la norme, que la fatalité fait que c’est ainsi. Eh bien non, la santé est l’état naturel de l’être humain car il n’est absolument pas normal d’être malade. Explicitons cela en détail afin que vous sortiez de votre égarement.

En prémisse, gardez à l’esprit que la santé, le bien-être, dépendent directement de votre état de conscience. C’est très facile à comprendre pour un esprit ouvert. Ce sont vos pensées, vos paroles et vos actes qui sont à l’origine de vos déboires. Donc, vous êtes le seul et unique responsable de votre état actuel. Surtout, ne rejetez pas d’office cette profonde vérité ! Si vous vivez dans la peur, le stress, la colère, vos sentiments deviennent noirs et cela peut vous entraîner jusqu’au désespoir, à la maladie voire vous conduire à la dépression. Alors oui, c’est bien votre vision des choses qui développent ces conséquences. C’est un cercle vicieux. Votre santé dépend vraiment de votre état de conscience. Votre équilibre intérieur est une nécessité pour vivre heureux et surtout en bonne santé ! C’est une vérité de la Palice et si ce n’est pas le cas, pas de panique car il est simple d’inverser ce processus morbide. La santé idéale peut être une réalité absolue que chacun peut atteindre et réaliser facilement. Pour cela, vous devez déjà comprendre qu’il n’est pas normal d’être malade ou en mauvaise santé. Si vous réalisez cela, votre conscience sera obligée d’ouvrir la porte à la vie et ainsi, de projeter les prémisses de la santé et du bien-être en vous. Dès que cela est avalisé, la santé reviendra petit à petit car « vos sentiments » sur la guérison seront transmutés. Donc et c’est très important, comprendrez bien que vos sentiments sont l’essence qui orientent la vie pour le pire ou le meilleur. S’ils sont négatifs, ils seront destructeurs, c’est aussi simple que ça. Ils sont la cause « causale » de la maladie et c’est par votre système immunitaire que va se produire cet effet au plan physique. Ainsi pour changer et vous transmuter, vous devez recevoir une ou plusieurs séances de soin énergétique pour nettoyer votre corps subtil et le recharger car s’il est détraqué, le processus de régénération ne pourra se mettre en route facilement. Explicitons plan par plan cela pour mieux cerner le corps subtil dans son ensemble. Le corps mental par ses pensées négatives, par son esprit fermé voire buté, entraîne la chute. Le corps astral reçoit alors des émotions de frustration, de stress, de colère, de haine et il va valider cette descente aux enfers. Le corps éthérique par ce surmenage ou ces excès, par les congestions créées ou les miasmes engrangées, va perdre pied, son énergie va chuter ainsi que son marqueur : le taux vibratoire, ce qui va induire dans le corps physique des intoxications : douleurs, tensions, souffrances ou malaises. Vous sombrez du côté obscur de la force et vous plongez dans les médicaments de synthèse afin de masquer l’effet ce qui va encore aggraver les choses. Votre « être » dans sa globalité sera complètement asphyxié. Triste bilan ! Vous savez, globalement, la cause de ce gigantesque merdier, c’est simplement l’ignorance de ce que vous êtes vraiment donc, prenez conscience ce que qui est dit aujourd’hui ici et changez ! Ainsi, vous comprendrez que vous n’êtes pas simplement un corps physique avec une petite personnalité inféodée à un mental archaïque mais que la guérison véritable ne passera que par le traitement global de votre être et par une nouvelle façon de voir les choses. Soyez donc ouvert et confiant, laissez-vous porter par cette nouvelle compréhension de la vie qui affirme que tout est possible. Cela ne dépend que de vous, uniquement de vous. Le rétablissement de la santé passe obligatoirement par cette prise de conscience salutaire. La véritable guérison sera de vivre libre hors croyances et dogmatisations. Cessez donc de vous pourrir la vie avec votre agitation mentale, cessez de ruminer ou de pester car votre système nerveux hyper stressé n’y résistera pas longtemps.

Alors oui, c’est par la connaissance de soi (du Soi) qu’il est possible de redécouvrir la vraie vie avec sa pure santé, sa sérénité et sa douceur. Ici, je vous parle de désintoxiquer votre esprit et pas d’autres choses. Alors oui, la guérison et la santé sont la norme et c’est par votre intentionnalité et votre volonté que sera réalisé cet état de bien-être. Si vous avez compris le message, agissez en conséquence !

P/B