vendredi 26 juin 2020

L’échec de la médecine traditionnelle !


    La civilisation occidentale a toujours négligé le côté subtil de l’être humain. Cette attitude réductrice a eu comme effet de limiter notre compréhension de l'homme et des maladies au seul plan physique, au seul niveau du symptôme ou du lésionnel que l'on cherche à supprimer avec l'arsenal médicamenteux de la pharmacopée chimique voire des vaccinations. Cela n’est pas nouveau et les patients commencent à en prendre conscience et à se tourner vers les thérapeutes énergétiques.

Il est un fait que la médecine moderne et matérialiste est avant tout orientée vers les thérapeutiques "au coup par coup", sans vouloir comprendre réellement la signification de la maladie qui est d'abord un « mal de vivre », une coupure de l’être dans sa globalité. Certes, cette médecine a progressé dans l'analyse et l'exploration de l'organisme humain, mais toutes ces investigations en profondeur, ne tiennent pas compte du principe subtil précédant la manifestation, par lequel la matière existe, de ces interactions vibratoires qui ont amené l'organisme à exprimer un « mal-être » ou un « malaise » au travers d'une pathologie. Il faut bien évidemment revenir à un diagnostic holistique : corps, âme, Esprit que pratiquent tous bons guérisseurs Reiki par Byosen (Méthode pour ressentir les déséquilibres énergétiques). En effet, le corps physique est un révélateur, un exutoire de troubles ou de dysfonctionnements et permet de découvrir la ou les causes psychologiques qui ont engendrées ces dysharmonies. On ne doit plus considérer l’effet comme un simple désordre moléculaire car il est évident que les perturbations métaboliques ne sont que la manifestation de déséquilibres plus profonds, qui correspondent au principe initial de cette manifestation. En fait, ces troubles aux causes multifactorielles, doivent être intégrés dans un système transcendant l'aspect moléculaire qui permet d'expliquer d'une manière rationnelle leur cause, mais aussi les rapports qu'ils entretiennent avec la conscience, considérée comme un champ d'information. L’être est un champ vibratoire qui vibre à des fréquences particulières. Chaque type de cellule, de tissu, d'organe, et d'organisme a son propre champ. Ainsi, l'homme s'exprime de différentes manières, en fonction d'un acquis génétique, mais aussi d'une mémoire vibratoire qui est la quintessence d'existences passées et du vécu de l'univers depuis sa création, c’est ainsi. L’identité profonde de l’être est le référentiel indispensable, l'image enfouie en nous-même qui donne la tonalité. Tous les dérèglements sont le produit d’une scission. Première étape, le malade, celui qui souffre, doit donc se reconnecter à cette conscience, à cette identité Divine qui ne demande qu’à s’exprimer harmonieusement à travers les corps subtils de son âme jusqu’au corps physique. Ainsi pour guérir, il faut suivre le principe fondamental suivant : Être réellement soi-même, prendre conscience de son identité profonde et de sa relation avec la Création mais surtout créer un lien puissant entre l’énergie matière et « l’Esprit de Vie » que nous sommes en réalité, entre la vibration terrestre et les vibrations subtiles et puissantes des corps de Lumière. Sur un plan purement immunologique, c’est être totalement équilibré et avoir chaque organe en totale connexion avec son voisin. Le principe de l'identité est un principe de reconnaissance, c'est-à-dire : reconnaître et se faire reconnaître. L'homme, avec ses organes multiples, peut être considéré comme un système à part entière, totalement sous l'influence des énergies qui animent la matière. Chaque organe qui participe à l'unité de l'individu est en relation avec l'autre dans une musique parfaite, sauf si certains éléments qui le guident viennent interférer sur son équilibre. Il existe donc une interdépendance continue entre l'homme et la Création, de même qu'il existe une interdépendance permanente entre les cellules et le corps de l'homme. Accéder à la connaissance de l'un, c'est du même coup accéder à la compréhension de l'autre. La seule approche matérialiste ne peut traduire la réalité du "champ énergétique et informationnel » qui contient toute la mémoire, l'hologramme de l'être humain et de l'univers en expansion. De plus, nos "récepteurs" doivent se mettre en phase avec la nouvelle fréquence des énergies cosmo-telluriques, sinon ces dernières ne feront qu'accentuer les effets iatrogènes inhérents à toute action thérapeutique. Eh oui, nous sommes en train de vivre un saut quantique et pourtant la grande majorité de l'humanité n'est pas informée des changements qui ont lieu et cette absence de prise de conscience va entraîner de nombreuses perturbations supplémentaires chez celui qui reste en plus couper du monde en mutation. Donc, non seulement il faut ne faire qu’un avec notre totalité mais il faut aussi s’ouvrir à cette transmutation et accepter de  passer à travers des changements majeurs dans notre champ énergétique ce qui entraîne bien évidemment des modifications dans notre corps physique, parce que tout cela ne fait qu'un. Ainsi, la Terre et les êtres humains élèvent leur « vibration ». Il y a donc une relation de cause à effet avec cette ascension. Notre santé dépend non seulement de notre connexion à « l’Esprit de Vie » mais aussi à notre réceptivité aux énergies vibratoires de notre environnement. Nous devons être en harmonie avec le nouveau chant de la Conscience Créatrice, nous laisser porter par la Vie pour vivre cette harmonique céleste. Il s’agit tout simplement d’un processus de résonance ou de dissonance, la liberté de choisir de prendre le train ou de rester sur le quai. Ce n’est pas une mystification mais une profonde vérité à constater chaque jour. Il faut en fait accepter et concevoir l’être comme une Êtreté, vivant une symbiose, que rien ne peut altérer s’il vit en conscience la divine « Présence ». Nous savons depuis fort longtemps et d'une manière générale, que l’être humain peut accroître son niveau vibratoire et ultérieurement son niveau de conscience, s'il réussit les phases de renouvellement qui ponctuent sa vie. Il en résulte que guérir un patient atteint de maladie exige obligatoirement une augmentation durable des niveaux vibratoires des différents champs subtils de ce patient. Son mal-être était probablement dû à une déconnection spirituelle entrainant un stress subtil déclenchant à son tour une phase symptomatique visible dans le corps physique. Aujourd'hui, il appartient à la médecine non conventionnelle d'intégrer cette dimension holistique qui prend en compte la totalité de l'approche du Vivant, dans sa réalité double : biologique et vibratoire. La médecine traditionnelle quant à elle, reste trop souvent conditionnée par ce que je nomme une approche « vidalisante » relatif au dictionnaire Vidal (référence du médicament). Le Reiki par contre, est une de ces médecines globales qui nous rapprochent plus que jamais de cette union : corps / âme / esprit, seule garante de notre bien-être, physique, psychique et spirituel. Ne cherchez pas l’intellectualisme, car seul l’Amour qui émane de votre cœur et l’Amour que vous recevez de l’Univers, peut faire remonter à votre conscience humaine, la Connaissance qui vous permettra de faire l’unité entre l’humain et le Divin.

Pour permettre la guérison, le thérapeute se place dans son cœur, il redevient en conscience, la Pure Lumière de Vie qu’il rayonne vers son patient. Donc, on peut considérer la maladie comme une aberration, un égarement de l’être. Rappelons qu’elle n'est pas une agression d'un agent extérieur qu'il convient de combattre, mais l'expression d'un conflit intérieur, un défaut dans le réseau de vibrations dont nous sommes constitués. La médecine de conscience a pour but de rétablir l'émission correcte de la tonalité de vie, par un accès direct au cœur de Vivant et de comprendre l’origine de ce conflit, seul moyen efficace de supprimer cette causalité.

P/B

Article écrit par Philippe BLOT, charpenté selon un texte de : Marc J. PANTALACCI - Acupuncteur, membre de Conseil Supérieur National de l'Acupuncture Traditionnelle.


dimanche 21 juin 2020

Je suis ce que je pense être !

  
  
    

      Voici le secret le mieux gardé au monde. C’est celui qui fait que tout est au mieux. Il gît là, au fond de vous dans votre cœur, depuis toujours. Vous êtes une entité/Conscience, un être de Lumière. La clef pour être en paix, pour être en excellente santé, pour être heureux, c’est de le programmer. Pour cela, élevez-vous jusqu’à la dignité de votre divinité. Essayons de rentrer dans le détail pour comprendre de quoi il est question en chassant tous les interdits, les dogmes puis les croyances erronées de cette société de domination.

Trop souvent, au lieu de vivre la vie avec un idéal de perfection mentale et physique, nous la traversons avec la vision d’un être déficient, malade, imparfait, physiquement et mentalement. Lorsque ce n’est pas le cas, on s’invente des peurs : peur de l’avenir, d’être malade, de l’autre ! Nous créons ainsi sans le savoir un modèle vicieux et nous en voulons au monde entier lorsqu’il arrive sous forme d’événements ou d’expériences. Par l’Esprit de Vie, notre « Moi » individualisé, revenons simplement à un modèle de plénitude, parfait et en harmonie avec la vie. Le Maître-enseignant Reiki, le vrai, sait qu’il doit conserver dans son mental l’idée de la perfection lorsqu’il appose ses mains. Il ne se permet pas de penser aux symptômes ou à la maladie car les concevoir serait reconnaître leur réalité, et ceci empêcherait la guérison du patient. D’ailleurs, ces deux mots sont à bannir de votre vocabulaire de thérapeute énergétique. Votre receveur est simplement déconnecté de la vérité spirituelle par méconnaissance de ce qu’il est. Le corps est en mauvais état simplement parce qui a été pollué, contaminé, par des pensées, des paroles et des actes empoisonnées qui rejaillissent sur l’ensemble du corps subtil puis sur son enveloppe externe, le corps physique. Les jugements, les critiques, les doutes, colères, jalousies, vengeances sont les poisons qui souillent les vêtements de l’entité/Conscience et donc entrave le passage et l’harmonie de la vie en nous. On peut dire que c’est le reflet de la perfection qui est voilée dans l’être en souffrance. L’individu en est la cause car il est ce qu’il pense être. Une fois encore, la vie s’est installée selon son désir. Heureusement, nous avons en nous l’antidote. Il suffit de faire des nouveaux choix. Ainsi, vous devez comme guérisseur, comme artisan de Lumière, informer votre patient que cette anarchie provient d’un déni spirituel, d’une coupure de la vérité fondamentale de la vie. Vous devez l’informer que ce qui l’a conduit à vous n’est d’un dysfonctionnement, la conséquence d’une somatisation. Il y a une grande évidence à garder en tête : c’est l’impossibilité pour la soi-disant maladie d’exister en présence de la divinité que vous êtes sauf à la désirer. L’Être ne peut être souffrant contre son gré et donc son corps de manifestation non plus, sauf à le vouloir et à le provoquer. La beauté et l’harmonie sont les grandes vérités de la vie. Être en mauvaise santé est un anachronisme, voilà l’astuce à comprendre, le secret de la perfection. Le vrai guérisseur se connaît profondément. Il sait que son être est divin et qu’il est l’Esprit de Vie en manifestation qui le représente. Dès lors, il rétablit la vérité dans le mental du patient, il réinstalle le corps subtil dans sa perfection puis il irradie la Pure Lumière Akâshique dans son interface éthérique afin qu’il reprenne lui-même la main. Le receveur est souvent une entité qui s’est perdue mentalement dans une personnalité éphémère, transitoire, ballotée par des dogmes archaïques et des croyances erronés. Il ne possède plus le libre-arbitre, le détachement, le lâcher-prise du thérapeute qui sait que rien ne peut se mettre en travers de sa route sauf à le vouloir, que l’Esprit de Vie et la divine Puissance de la Conscience Créatrice sont aussi en lui. Ainsi, vous devez comme Maître-enseignant Reiki traduire cela dans les faits. Vous devez expliquer à votre patient que la normalité est d’être en bonne santé, que ces dissonances ne sont pas une fatalité mais l’effet d’anciens choix. Il faut réinitialiser son être et rétablir la confiance dans son mental en lui rappelant la vérité de la vie. En prenant à nouveau l’image d’un préparateur d’ordinateur, le thérapeute va formater l’ancienne partition puis réinstaller le logiciel divin de base, celui qui est sans bug, sans erreur. Ensuite, son système d’exploitation, ses pensées et ses émotions devront être en symbiose avec ses nouveaux choix de vie.

Oui, le guérisseur est « Pure Conscience » c’est celui qui sait que rien n’est séparé, que la perfection de la vie est la seule réalité. Il dirige son mental et n’est plus soumis à lui, voilà la divine différence. Pour le thaumaturge, tout est « Conscience » et son infinité est merveilleuse manifestation. Il sait que toute mentalisation peut être modulée, transformée où transmutée. Voilà l’état de celui qui détient la vraie connaissance et qui accompli ce qui doit l’être.

http://Reikisource.fr

P/B    

 

 

vendredi 19 juin 2020

Réalisations conscientes !

 

    La vie n’est que fréquences, énergies et vibrations. Qu’elles soient positives ou négatives, qu’on en soit conscient ou non, nous émettons constamment des vibrations dans la « matrice Créatrice ». Celles-ci provoquent une onde en retour qui est amplifiée et attirent inévitablement des événements ou situations dont la teneur vibratoire correspond à la nôtre. Eh oui, vous êtes responsable de ce résultat, positif ou délétère. Changez donc d’état d’Esprit, changez de point de vue et ouvrez-vous à l’harmonie, à la douceur et à la sérénité. Je vous invite à vivre l’instant présent en plongeant dans la paix du cœur. Pour cela relativisez les choses, prenez du recul, sortez des croyances délétères et acceptez la vie sous toutes ses formes. Laissez l'autre vivre sa vie à sa façon. Adhérez à cette vérité et reprenez la main car vous êtes vraiment un créateur. Donc, la seule solution pour évoluer, c’est de vous recentrer, de vous ouvrir à cette réalité puis d’augmenter la qualité de vos vibrations car cela provoquera automatiquement un changement radical et merveilleux dans votre vie. Comprenez bien que c’est votre rayonnement qui a de l’importance. Ce qui vient d’être dit, peut être un choc de conscience pour vous. Il sera salutaire si vous réinitialisez votre approche de ce que vous êtes vraiment. Avant de dire non, essayez. Maintenant, que vous savez !

 P/B

 


mardi 16 juin 2020

Explications REIKI !


           Il est important, dans un soin, de fusionner avec son Esprit de Vie, c'est-à-dire avec son soleil central, de ne pas trop se préoccuper des effets induits par la pathologie ni de focaliser sa conscience vers les résultats qui seront variables en fonctions des choix de l’âme du receveur et de son karma. 

Rappelez-vous toujours que « l’Esprit » est à l’origine de l’univers mais que ce dernier est mental. Thérapeutes, pensez et passez par cet état d’être qui se trouve en vous, le véritable pouvoir créateur, en n’oubliant quelque peu votre personnalité qui est nécessaire pour vivre ici-bas mais qui n’est qu’éphémère puis, fondez-vous dans votre Êtreté. Plus votre conscience est ouverte, plus considérable sera le pouvoir impliqué. Par mimétisme, vous êtes à l’image de la réalité divine. L’Esprit de Vie est présent en vous. Votre âme est ainsi Pure Conscience. Ce qui est en haut et comme ce qui est en bas. Oubliez le vocable « dieu » car il vous trouble, vous perturbe, et surtout annihile votre « Être ». L’univers est mental alors que le grand Tout est Esprit, je le répète. C’est aussi simple que ça et c’est ce que vous êtes vraiment. Voilà la vérité et la vie. L’individualité n’est qu’apparence. Plongez dans cette conscience du Tout puis réalisez-la en vous en permanence. Il faut s’abandonner à cette réalité en pensées, en paroles et en actes. Pour être un vrai guérisseur, ici et maintenant, il est indispensable de réaliser ce véritable travail intérieur puis de le maintenir chaque jour. Vous avez vos propres programmations, vos infestations, vos interdits, ainsi que vos auto-sabotages, c'est-à-dire vos refus conscients ou non qui attirent les mêmes conséquences dans votre vie courante. Il faut donc les dépasser et les abroger. Dans le cas où le thérapeute ne l’a pas correctement réalisé, il risque d’être mal en point lorsqu’il se trouvera en face d’une charge énergétique négative à dégager, alors qu’il n’a pas réussi à se transformer lui-même. Il faut apprendre à voir au-delà du voile des apparences avec un regard d’unité et non de division (un regard qui juge). Si vous voulez devenir ou être un bon praticien Reiki, il ne faut plus raisonner de façon dualiste. De plus, il faut oublier ces deux notions contraires : la maladie et la santé, cessez de croire en l’existence de deux conditions qui se remplacent l’une, l’autre. Restez dans la perfection du plan spirituel et sachez que cette Conscience vous habite en permanence alors exaltez-la. Elle existe indépendamment du soi-disant couple de contraires maladie/santé. Elle est un fait éternellement établi et est complète à l’intérieur d’elle-même dans chacune des dimensions de la vie. La santé et la maladie sont des illusions, des concepts inventés par l’homme. Il n’y a rien de relatif dans l’Être, tout est complet, tout est parfait et le vrai praticien s’identifie à cette réalité afin d’ignorer cette duperie. Je vous le redis, abandonnez l’idée des contraires, de toutes dualités, c’est une conception mentale et remplacez-la par celle de la perfection de l’unité. Commandez la matière ! Oui, vous avez cette puissance en vous par votre « Esprit de Vie ». Rappelez-vous ce qui est dit plus haut : c’est un état d’Être qui n’a rien n’a voir avec le domaine religieux. Sortez de l’apparence pour vous synchroniser sur l’Essence de la Vie. Tout est vibration, énergie autrement dit sujet à modification. Ce n’est qu’en mettant en relation la réalité du Principe et la situation, par exemple une congestion, une douleur, un trouble, qu’une réponse juste sera possible. Nos conceptions de la santé et de la maladie sont toutes deux inférieures à la perfection qui est inscrite dans les fondements de l’univers. La plupart des guérisseurs échouent dans leurs soins parce qu’ils expriment cette notion des contraires en focalisant leur conscience sur la dysharmonie. Dites avec conviction : « J’ai aujourd’hui conscience de moi-même ». Ainsi, je peux rayonner la Lumière de Vie Akâshique intentionnellement pour moi et autrui. Cela est Vérité ! ». Cet ordre devient vivant, il s’installe d’abord sur les plans subtils puis rejoint doucement le corps physique en souffrance. Ainsi l'Être se redresse dominant. La réalité spirituelle Est et dès que nous nous plaçons dans la perfection harmonique, notre conscience est également parfaite. C’est l’essence de la véritable nature de toute la création. Le corps du patient ou du receveur n’est que le symbole de l’âme qui vît à l’intérieur de celui-ci. Cette dernière ne fusionne plus ou pas avec sa partie divine et cela entraîne une ou plusieurs dysharmonies énergétiques dans l’ensemble de son être. Transformez-le en rayonnant la « Lumière Akâshique » et en visualisant cette perfection. Le thérapeute n’est pas obligé d’être clairvoyant ou clairaudient mais il est nécessaire qu’il soit intuitif, afin qu’il puisse se laisser guider dans la guérison qui s’accomplit. Cette dernière ne sera qu’une reconnexion spirituelle afin que la conscience du patient redécouvre qu’elle en est le pilote. Ensuite et peu à peu, avec une grande humilité, le thérapeute délaissera techniques et protocoles pour la guidance intérieure, c'est-à-dire qu’il laissera place au savoir de son Êtreté. Ces mains, posées ou non sur le receveur, se déplaceront selon cette guidance. Dans cet état de paix et d’abandon, d’unité, il pourra ressentir les patients tels qu’ils sont, même à distance car il n’y aura plus de limites entre eux. Cela demande d’abord un travail sur soi-même afin de réaliser cet état. St François d’Assise disait : « Faites d’abord votre possible et sans vous en rendre compte, vous réaliserez l’impossible ! », Donc, simplement en vous laissant guider, passez outre les jugements de la masse et soyez libre ! Comme Lao-Tseu le précise : « le sage peut tout savoir sans aller nulle part, tout voir sans regarder, ne rien faire et pourtant réussir ». Fondu dans une merveilleuse Unicité, le vrai guérisseur est un authentique thaumaturge.
 
Rappelons-nous que rien n’est fortuit et que tout à sa raison d’être. Le bon thérapeute Reiki a changé son état subtil, maintenant, il sait que la vraie sagesse ne se gagne pas en luttant mais en laissant les choses se faire d’elles-mêmes. Je le répète ici, rien n’est le fruit du hasard, si vous êtes un thérapeute énergétique c’est que cela était inscrit alors laissez les choses être ! 

P/B

jeudi 11 juin 2020

Explications vibratoires



 Plusieurs articles farfelus sont sortis sur le net parlant de la vibration des virus et je tenais à rectifier cela en donnant mon sentiment. Il est étonnant de voir que la peur vibre dans ces mêmes fréquences basses, qu’elle est ainsi le meilleur point d’entrée pour un virus, qui se reconnaît comme chez lui dans ce champ de conscience. Vous comprenez maintenant pourquoi il est si important à la cabale (la lumière sombre) et l’oligarchie actuelle en place, d’entretenir la peur à échelle mondiale car dans un environnement de peur et de psychose, le virus se développe à une vitesse vertigineuse. La peur affaiblit drastiquement le système et les défenses immunitaires, fait baisser l’Aura indubitablement et permet à toute sorte de saloperies astrales de venir se planter y compris les virus. Un virus est une semi-conscience énergétique, une larve astrale avec un objectif bien précis. Il y a des virus pires que d’autres car certains ont été inspirés par des entités démoniaques, c’est le cas du Coronavirus qui a été inspirés à l’homme par ces mêmes entités de l’ombre. Oui, vous avez bien lu. Le hasard ? Non. La poursuite d’un but humain bien défini : Oui ! Donc, plus ils répandront la peur et la psychose sur la terre et plus le virus se propagera car les fréquences de la planète seront parfaitement favorables pour son implantation. Tout est vibration, de la plus petite particule d’un atome au cosmos aux plans de l’invisible. Les molécules d’eau, dont nous sommes composés à au moins 70%, vibrent comme celles d’un cristal de roche. Elles sont présentes dans chacune de nos cellules et maintiennent la forme en hélice de notre ADN. Chaque onde vibratoire que nous recevons de tout ce qui nous entoure modifie notre fréquence intérieure et celle de nos cellules, comme l’avait démontré Masaru Emoto à travers ses expériences sur la cristallisation car l’eau garde la mémoire de ce qu’elle expérimente. On doit par ailleurs cette confirmation aux travaux du médecin immunologiste Jacques Benveniste chercheur au CNRS (« mémoire de l’eau » 1988). Malheureusement, ses découvertes trop avant-gardistes lui valurent d’être rejeté par la communauté scientifique qui le tourna en dérision et il fut mis au banc de son centre de recherche. Mais ses travaux furent heureusement repris par le fameux Professeur Luc Montagnier (découverte du VIH et prix Nobel). Ainsi, il put démontrer que l’on pouvait transmettre à distance un virus, dont il ne restait plus que l’empreinte vibratoire dans l’eau après dilution, via une empreinte énergétique ayant enregistré cette « mémoire ». Le laboratoire qui reçut le fichier informatique pu en informer à son tour de l’eau et y retrouver ce fameux virus. Si nous sommes sensibles à un environnement négatif qui produit du chaos dans nos cellules, à l’inverse, nous pouvons aussi contribuer à être baigné par des ondes « harmonisantes » pour notre corps physique avec ses corps subtils et les bienfaits seront sans égal pour notre santé, notre équilibre émotionnel et mental. Les animaux le savent bien, car ils peuvent reconnaître dans la nature si un lieu peut les soigner ou pas comme ils détectent d’ailleurs les courants telluriques dont ils se servent pour se déplacer. Les anciennes civilisations Mégalithique savaient aussi reconnaître dans cette nature les lieux particuliers porteurs d’une très grande énergie vibratoire et qui pouvaient entre autres servir à les guérir. Ces points particuliers étaient marqués par des repères visibles par tous, les fameux Menhir, véritables aiguilles géantes d’acupuncture terrestre, et dont on retrouve encore aujourd’hui les vestiges dans de nombreux pays d’Europe. Il n’y a pas un élément de la nature, de l’univers qui n’émette pas une onde ou une vibration. Les cristaux produisent aussi des fréquences, les arbres, le soleil, la terre aussi. Il n’y a pas une partie de nous qui ne soit pas sous l’influence de ces champs vibratoires, car il n’y a pas de vide seulement de l’énergie partout et en tout, et par conséquent tout est lié à tout énergétiquement. Le monde moderne humain produit beaucoup de vibrations nocives, nous le savons parfaitement. Une cellule malade ne peut pas arriver à vibrer harmonieusement comme le fait naturellement une cellule saine, sa vibration sera chaotique et limitée dans ses amplitudes et elle ne pourra plus produire de cellules viables. A ce moment-là, il y a donc des blocages et congestions énergétiques dans les champs de conscience supérieurs de l’être. L’immersion dans un monde où règne la peur, la violence, la domination, les pensées négatives, les émotions fortes, engendre un stress mortel pour les cellules de notre corps physique via le corps éthérique. De même, nos pensées, nos émotions, notre alimentation, l’air que nous respirons produisent des fréquences en nous, qui vont agir positivement ou négativement selon leur état de « pureté » et selon l’état de vitalité de notre plan éthérique et réciproquement, nous émettrons vers l’extérieur des fréquences, soit positives ou négatives, selon notre état psychologique, émotionnel et mental et causal du moment. C’est ainsi qu’à l’image de l’intrication des particules quantique nous sommes liés à tout ce qui nous entoure, et plus particulièrement en influence réciproque aux éléments avec lesquels nous entretenons des relations spécifiques (amoureuse, personnelle, familiale, professionnelle). Le seul remède aux virus est l’Amour de la Vie, l’Amour le plus pur qui vibre à des très hautes fréquences. Le cœur possède un rayonnement électro-magnétique 5000 fois plus puissant que celui du cerveau. Un cœur bien réglé sur la fréquence de l’Amour/Lumière ne laissera rien approché sur une distance de plusieurs mètres ! Une personne cadencée sur cette vibration (qui est la fréquence de la guérison) peut même protéger les personnes de son entourage par le simple rayonnement de son cœur via son aura ! La fréquence 528 hz est considérée comme la vibration de l’amour universel, elle est utilisée par les biochimistes en génétique pour réparer et reprogrammer l’ADN déstructuré. Elle a même permis de dépolluer une partie du Golfe du Mexique, en effet une équipe de chercheurs dirigée par le DR Horowitz, diplômé de l’Université de Harvard, a mis en évidence le pouvoir de guérison de certaines vibrations sonores déjà connues de nos ancêtres. La fréquence de 528 HZ provient de l’expression “mi-gestorum ra” qui signifie “miracle”. Une série de sons émise dans de l’eau polluée au pétrole provenant du golfe du Mexique a “miraculeusement” purifié des échantillons de test de leurs éléments pétrochimiques mortels, dit un chercheur Canadien bien connu. Selon John Hutchinson, expert en énergie électro-magnétique de Vancouver, BC, Canada, une sélection de “musique” a contribué à purifier l’eau contaminée. Les fréquences en question incluaient le “son de Jupiter”, récemment enregistré par la NASA, vibrant dans le voisinage de la fréquence de 528Hz. Cette énergie a été définie comme correspondant à la couleur vert-émeraude (le cœur de l’arc-en-ciel) connue dans le monde botanique, selon le Dr Leonard Horowitz, qui a beaucoup écrit à propos de cette pure tonalité. De toute évidence, la nature se sert de cette nuance, le pigment de chlorophylle pour produire l’oxygène et l’énergie nécessaires à la vie.  

 Voilà, j’espère vous avoir intéressé. Comme thérapeute énergétique, Maître-enseignant en Reiki Usui traditionnel, j’utilise la Pure Lumière Akashique dans mes soins par apposition des mains que je visualise d'un beau vert-émeraude. Un conseil cependant, restez circonspect et vérifiez bien par vous-même les choses avant de les relayer. L’harmonie, la paix et la douceur sont de mise aujourd’hui, encore plus qu’hier.

 Texte basé sur l’article : https://www.choix-realite.org/47686/resonnance-vibratoire-des-virus

Voir mon site : http ://Reikisource.fr

 

mardi 9 juin 2020

Le bonheur d’Être !



      Je suis thérapeute énergétique, Maître-enseignant en Reiki traditionnel Usui et j’explique à mes patients que la santé n’est qu’un état de conscience. Dans l’abandon à soi-même réside le bonheur de l’existence mais aussi sa santé. Révélons ce secret et cela en quelques points.

C’est si simple d’être heureux que peu de personnes découvrent qu’ils possèdent ce don. Cette vérité recèle un paradoxe incroyable presque totalement méconnu. Tout le monde pense que nous sommes sur cette terre pour avoir ou faire quelque chose alors que la vérité précitée révèle que justement, il n’y a rien à faire mais juste à être. Nous vivons dans un univers de vibration, de fréquence, qui nous demande simplement d’agir mais de ne rien faire. En effet, c’est la vie qui s’aligne sur notre conscience intérieure, par le contraire. Là, maintenant, il suffit simplement de projeter ce que nous voulons vivre comme réalité et rien d’autre. Il nous suffit de choisir par simple intentionnalité puis d’être et de vivre selon notre choix ceci ou cela. Vous voyez que c’est très simple, il s’agit de faire l’expérience de l’avoir, d’agir comme si c’était déjà. Oui, le fait de vivre à l’avance ce que vous choisissons d’être, provoque automatiquement cet état dans notre expérience. Être n’est qu’un état d’esprit. Aucune analyse du processus, aucune résistance mais au contraire une douce fluidité qui fait que notre chemin sera automatiquement celui choisi. C’est une loi divine qui par mimétisme, va créer chaque expérience ou événement pour être en concordance, la cause précédant l’effet. Soyez en conscience la cause de votre vie. Vivez par anticipation votre dessein sachant que le vrai moteur de l’univers s’appelle l’amour, c’est vraiment par lui que se produit ce résultat. Cette connaissance change tout. A partir du moment où nous avons conscience que c’est notre état intérieur qui va produire l’extérieur, il ne reste plus qu’à choisir ce que nous voulons vivre puis qu’à bénéficier de cette action/réaction divine et surtout à se laisser porter par le courant de la vie. Cette révélation car s’en est une, fait de nous des divins créateurs. Nous sommes donc ici, sur cette terre pour être et avoir en confiance ce que nous programmons en conscience. Divin secret qui, avec humilité, proclame notre responsabilité dans la conception de l’existence que nous menons. Réfléchissez sereinement à ce paradoxe car nous avions toujours pensé que nous n’étions pas les maîtres du jeu.

Aujourd’hui, ici et maintenant, en appliquant simplement cette loi de cause à effet, nous remodelons en conscience notre Vie. C’est cela le bonheur d’être authentique mais il est important de conserver à l’Esprit que l’Amour et la foi vont de pair.

P/B


jeudi 4 juin 2020

Le pouvoir guérisseur :



      Le thérapeute énergétique Reiki se pose parfois des questions et passe obligatoirement par des périodes de doute. Il réfléchit trop et oublie que ce n’est pas sa petite personnalité qui agit à travers lui mais sa partie divine, ce qu’il est vraiment. Explicitons cela. 

Il doit prendre du recul et retrouver sa confiance par un salutaire lâcher-prise et une prise de conscience salvatrice. Il doit s’oublier et agir avec son cœur, pour cela, il utilisera une intentionnalité précise et claire lors de sa connexion. Après un centrage par Gasshô, il rayonnera la Pure Lumière Akâshique en utilisant les Kototamas. Ensuite, il suivra correctement le protocole enseigné (nettoyage des corps subtils, alignement, contrôle des chakras etc.) et restera dans l’expectative durant la phase rechargement avec une conscience ouverte pour recevoir des flashs, des messages, des images importantes pour le patient. En fait, il doit se dire : « Je suis l’Esprit de Vie en action ». Reste à attendre patiemment que les événements se mettent en mouvement car une fois que nous avons accepté ce que nous sommes, que nous avons pris conscience de notre divinité, du lien qui nous unit à la Source originelle, à tout ce qui existe et que nous avons clairement indiqué notre choix, il n’y a plus aucune difficulté. Nous sommes les instigateurs du changement, nous apportons notre aide à la transition dont le mot clé est l’Amour. L’Amour est la composante fondamentale de la Vie, la pierre angulaire de toutes choses. Je sais, le guérisseur doit parfois relativiser sa relation aux autres car il arrive qu’il soit considéré comme un hurluberlu voire simplement un farfelu est alors ? Nous sommes ou nous devons être, soyons une source d’inspiration pour les autres car nous vivons vraiment la vie différemment. Notre simplicité, notre douceur et notre souplesse nous protègent de l’ignorance et de l’obscurité car nous avons une approche de la réalité différente de la masse des gens. A ceux ou à celles qui doutent encore, je dis ceci : Sentez-vous la Lumière de Vie dans votre corps par ses fourmillements, par ses picotements et sa douce chaleur à travers vos mains ? Vous savez que cette Essence que vous canalisez agit, donc ne soyez plus dans le doute ! Par ailleurs, avez-vous quelque chose à prouver ? A vous-même peut-être et encore ? Non même pas, alors soyez tranquille et serein. Cela nécessite juste un recentrage sur vous-même. C’est si simple que vous ne le croyez pas et pourtant c’est une évidence. N’essayez pas, soyez-le ! 
C’est ainsi que vous comprendrez la puissance qui est en vous et que vous serez en conscience, un guérisseur accompli, avec de vrais résultats car vous serez l’Esprit de Vie en action avec l’amour émanant de votre âme/conscience, ainsi rayonnera la Vie que vous canaliserez et mettrez à la disposition d’un receveur. Tout est « Un », là est le secret si bien gardé des préceptes du Reiki.

P/B 

lundi 25 mai 2020

Apocalypse oui mais aussi Révélation.


  Assurément, nous les thérapeutes énergétiques mais aussi tous les êtres, vivons une période apocalyptique, une période de grands changements car le mot cache en réalité une autre merveilleuse vérité. Il signifie « mise à nu », « enlèvement du voile » et même « révélation ». En effet, Le moment est venu d'ouvrir son esprit à de nouvelles vérités, c'est-à-dire à de nouvelles fréquences vibratoires et de redevenir autonome et vrai. Pour cela, nous allons faire une pause et apprendre à vivre autrement, en suivant notre intuition, en élevant notre conscience hors de notre personnalité dogmatisée et surtout hors du mental afin de retrouver et de comprendre qui nous sommes vraiment, c'est-à-dire l’Esprit Primordial en action. Voyons cela en détail.

Il faut d’abord relativiser nos perceptions traditionnelles et réapprendre à vivre sans inquiétude car vivre sereinement en harmonie est une évidence. Elle est une musique ressentie dans la profondeur du cœur. Convenez que cela change tout car il s’agit ici de s’abandonner à ce qui Est, c'est-à-dire une vérité vibratoire d’amour véhiculée par la Pure Lumière dans la profondeur de son âme. Pour vivre heureux non seulement comme thérapeute mais comme tout un chacun, il faut accepter que rien ne puisse nous troubler et ça sera le cas si nous ne nous identifions plus à ce monde, surtout pas à la personnalité où à l’opinion d’autrui. Rien que cela est déjà une apocalypse, car cet état d’esprit libère des jugements, des critiques, de la peur, du stress ou de la colère. Avec confiance, vous vous coulez dans la vie en écoutant l’intuition de votre cœur, ici et maintenant. Focalisez simplement votre attention sur le moment présent, là, ici et maintenant. Toutes les écritures disent qu’avant que le monde ne fut, l’Esprit était. Oui la divine « Sattva » est ici et maintenant. Ce vocable signifie ésotériquement en sanskrit : « existence, réalité, nature, principe vital, intelligence, conscience, vérité ». Elle est la Source Primordiale, le Père/Mère en action par le fils. Oui, vous êtes parcelle divine et vous faites partie intégrante d’Elle. Vous êtes donc né avant le monde alors tant que vous accorderez la première place aux illusions, vous resterez lié par lui, alité dans un profond sommeil d’inconnaissance. Une fois que vous aurez réalisé, sans l’ombre d’un doute, que vous êtes l’Esprit de Vie, alors l’ombre aura plus de prise sur vous. Drôle de chemin à faire non ? D’abord, on n’est plus le corps, ensuite on n’est plus cette personnalité éphémère avec son mental erroné basé sur un référentiel sociétal obsolète. On plonge tranquillement notre conscience dans notre âme pour enfin fusionner notre totalité dans l’Être divin que nous sommes ». Surtout, ne demandez pas au mental de vous confirmer ce qui est au-delà de lui car l’expérience directe est la seule confirmation valable. Vous êtes la perfection par droit divin alors, exprimez-vous en tant que telle. Exprimez en pensées, en paroles et en actes, ce que vous êtes en conscience et ainsi, le mental purifié redeviendra le serviteur fidèle du « Soi ». Projetez cette nature de perfection que vous êtes, pleine d’enthousiasme et de douceur, rayonnez sur ce qui vient dans le champ de votre expérience et avec sagesse, placez la totalité de votre Être au service de votre âme, c’est tout. Ne refusez pas d’être ce que vous êtes, au contraire laissez-le prendre les commandes. Soyez simplement la Vie en incarnation, l’Esprit Vivant. Vous êtes Elle, ici et maintenant, car il n’y a jamais rien eu d’autre. Une fois votre vision transposée, personne ne viendra plus vous dicter votre conduite. Là, vous saurez dire non ou « stop » et vous redeviendrez un être libre à tous les niveaux, un spectateur mais aussi et surtout un créateur conscient à qui on ne peut plus rien imposer. Praticiens Reiki, Maître-enseignants, conservez cette position de pur témoin dans le silence du cœur car vous ne devez dépendre de personne et surtout pas de cette société dirigiste. Donc, avec votre Esprit de Vie, c’est-à-dire de ce que vous êtes par droit divin, vous être celui qui regarde s’écouler les événements. Bien sûr, vous continuerez à vivre des expériences et des événements mais avec un regard lié à la connaissance ce qui permet de ne plus s’y perdre. Votre mental domestiqué sera au repos. Il ne les n’analysera plus car il saura qu’ils sont vacuités. Les préceptes Reiki sont l’un des chemins conduisant à cette paix, à ce lâcher-prise salutaire. Réfléchissez avec votre cœur à ce qui vient d’être affirmé et acceptez, admettez que la compréhension du monde n’était que subjectivité. C’était un pur état mentalisé, une fausse image de séparation et que c’était l’association corps-mental qui interagissait dans le champ des événements jusqu’à aujourd’hui. Vous me suivez ? C’est du pur détachement dont je vous parle. Gardez aussi en tête la constitution de l’univers car ce qui est en haut et comme ce qui est en bas : La Source immuable, le non-être, la Divine « Sattva » (ce qui est) et sa représentation (l’univers) est l’image de l’Homme : macrocosme et microsome ne font qu’un, image identique transfigurée. Cette compréhension est appelée « révélation » ou « ascension ». Peut-on donner une définition exacte des mots sans rejoindre le domaine religieux ? Ce n’est pas évident pourtant c’est simplement un état d’être qui remonte à la nuit de temps. Que signifie donc les termes ? Ne serait-ce pas, la divine Sattva individualisée qui jaillit en conscience, où « Satya » qui peut se traduire par : ce qui est l’Esprit, le réel, c'est-à-dire la pure conscience transcendantale ? C’est un vrai paradoxe, nous vivons dans la dualité matérialiste et pourtant, il y a cette partie qui ne change jamais en nous. Sommes-nous après l’éveil cet Esprit de Vie individualisé ? Assurément car nous l’avons toujours été, même sans le savoir. En replaçant notre conscience dans notre cœur, en le laissant s’exprimer et diriger notre vie nous retrouvons notre puissance de créateur car c’est par Lui qu’il faut passer pour rayonner « la Lumière Akâshique ». Si le foyer de votre attention a quitté la personnalité pour se fonde dans cette Vérité, alors plus rien ne vous troublera car vous saurez que vous êtes la Vie en action quoi que vous fassiez ! Vous serez libre dans l’éternel présent et votre état d’être ne dépendra que de votre pure conscience actualisée qui pourra tout transcender. En étant votre personnalité dirigée par un mental basé sur la mémoire, ce que vous avez vécu jusqu’à aujourd’hui, vous vivotiez une succession de moments présents qui, placés bout à bout, ont formé votre passé. C’était un mirage, très souvent un délire pesant, lourd très lourd, qui se rappellera à vous de temps en temps, lors d’une pause ou la nuit, en rêve mais que vous transcenderez maintenant facilement. Dites-lui alors merci car il s’évacue dès qu’il refait ainsi surface. Ce qui est peut-être encore différent entre vous et moi, c’est qu’aujourd’hui je le sais et je l’accepte. Mon attitude diffère en lâcher-prise. Je ne juge plus, je me suis extrait du programme collectif traditionnel ou de la matrice de l’ombre comme le diraient certains. Je sais que le monde n’est en fait qu’une construction mentale émanant de la conscience collective de l’humanité. Ce mental, analyse puis, interprète des données mémorielles qui ne reposent que sur du vent, c’est pourquoi chacun vit dans son monde et que toutes vos questions, vos pensées, vos actions ne se rapportaient qu’à lui, influençant votre façon d’être. Comprenez bien que cette approche se trouve en vous. Il n’y a personne qui perçoit la vie de la même façon, il suffit d’écouter un débat pour en être convaincu. Si aujourd’hui, votre conscience s’en détache, vous n’en serez plus affecté. Je sais que vous devez faire des efforts, faire preuve de beaucoup de volonté pour vous abstraire des dogmes, des archaïsmes, des référentiels désuets que l’on vous a enseignés mais c’est à ce prix que vous sortirez de votre bagne psychologique. Encore aujourd’hui, trop de gens restent prisonniers du système, pensant qu’ils ne peuvent pas s’en extraire et être libre de tout esclavage sociétal et c’est un truisme que de le dire. La libération par l’élévation de la conscience est une des marches (démarche) à utiliser car ce processus d’intentionnalité introduit la spiritualité dans la vie réelle. Il ne faut plus vous identifier au « je » (c’est ce que je croyais être) mais au « Soi » (ce que vous êtes). Comprenez bien que « cette Présence » n’existe pas au sens de quelque chose de défini, cela Est ! Pour bien l’ancrer ou devant une difficulté quelconque, vous pouvez dire : « Je m’abandonne à mon Esprit de Vie ». A présent, reprenons le thème évoqué pour l’appliquer au thérapeute Reiki. Quand un patient vient vers vous pour recevoir un soin, que se passe-t-il ? Son propre être, qui agissait par son mental sur ses corps de manifestation perçoit la fréquence de perfection que vous lui adressée, celle de la Pure Lumière que vous rayonnez. Il reçoit alors automatiquement l’information véhiculée, la vibration divine émanant de votre cœur. Cela change-t-il votre vision des soins ? Je suis sûr que oui. En vous abandonnant à vous-même, vous allez au-delà du mental, au-delà des apparences et vous sortez des techniques. N’oubliez jamais que là où prédominent la clarté d’être et le détachement, la conscience pure apparaît. Ainsi, l’autoréalisation est avant tout la connaissance de son propre conditionnement. Donc dans les soins, si un patient vient à nous, il est assuré de recevoir de l’aide, c’est son destin d’être aidé, seule sa forme variera. Ensuite, il en fera ce qu’il en veut. Il se transformera ou retombera dans ses travers. Pour ma part, je ne demande rien, je ne désire rien, car je sais qu’il est dans la nature de la Vie de remettre les choses en place naturellement. 

Voilà, je vous demande maintenant de faire une pause et de peser chaque mot pour que vous compreniez bien que la différence ne tient qu’à votre état de conscience. Il n’y a ici que l’immuable, l’inébranlable, la Source de manifestation dans une Unicité merveilleuse. Voilà ce que signifie le terme « apocalypse » et c’est vraiment une révélation ! 

P/B

http://Reikisource.fr