mercredi 5 décembre 2018

Alors ce moral, comment va-t-il ?



    Pas terrible ? Sondez votre état intérieur pour savoir pourquoi car vous n’êtes victime que de vous-même. Votre façon de vivre, vos idées, vos pensées provoquent cette adversité car trop souvent, vous secrétez des « déjections mentales » qui sont autant de toxicités qui perturbent votre corps subtil mais aussi emplissent vos expériences journalières. Vous êtes un créateur pas toujours conscient et c’est là le problème. Oui, votre état intérieur provoque tout ce qui survient comme évènements dans votre vie. Explicitons cela.
Votre moral est dans les chaussettes lorsque vous êtes ainsi. Alors, vous passez votre journée professionnelle et familiale dans un état de stress ou de tension avec occasionnellement de la colère, de la jalousie, même de la rage contre vous-même ou contre autrui avec parfois comme cerise sur le gâteau de l’orgueil mais ce dernier, trahit toujours une solitude. Vous la traitez de vie de m… Que vous l’acceptiez ou pas, vous en êtes le seul responsable ! En fait, c’est vous qui pouvez créer la sérénité dans votre tête à condition de vous transmuter. La paix, vous le savez, est évidemment l’absence de troubles et de conflits. Ceux-ci proviennent souvent de notre environnement, que ce soit dans notre milieu de travail, familial ou dans tout ce que l’on voit ou entend dans cette réalité subjective. Oui, tout ce qui affecte notre conscience peut nous troubler. L’avantage, c’est que cela commence toujours en nous, c’est notre façon de voir les choses mais nous pouvons y remédier. Alors, comment agir pour en sortir ? Notez au passage que je dis bien agir et non réagir, c’est important dans la nuance. Donc, comment y remédier ? C’est très simple, il faut porter un regard neutre et surtout neuf sur le monde. Parfois le silence s’impose, parfois, il faut prendre du recul et sortir des conjectures. Posez-vous la question suivante : Combien avons-nous d'idée bien ancrées dans notre tête qui sont fausses ? Donc, il est parfois bon d'accepter de remettre en question certaines certitudes. C'est ainsi que l'on progresse. Le monde est pure création, c’est le reflet de l’état de conscience de l’humanité. A l’échelle individuelle, il faut revenir à un profond calme intérieur, en prendre conscience et intentionnellement faire d’autres choix car vous devez savoir que vous n’être victime de rien. Imaginez-vous vivre différemment puis, faites comme si. Ne cherchez pas d’explications sur le processus, il est spirituel donc abandonnez-vous à la puissance que vous utilisez, ressentez-la. Vous devez faire preuve d’une confiance absolue, ne vous préoccuper que de l’instant présent afin d’y maintenir votre vision et de rester sur l’expectative. Là, vous êtes la « Présence » en action qui sait que ce fameux processus est en marche. Je ne plaisante pas, les gens ont perdu le sens réel de qui ils sont. L’illusion les a séparés de la Source. Ils ont délaissé le sens inné de la vérité et ont acquis celui de la peur à cause de leurs croyances dogmatiques. Vous n’êtes pas que cette petite personnalité touchée par la versatilité de l’entourage ou les événements qui surgissent, non, vous êtes bien un Esprit animé d’une Conscience Christique. Oui, vous êtes le divin fils de la Lumière, vous êtes la Vie. C’est un état d’être tout simplement. Oui, vous êtes votre propre maître ! Avec ce mot ne pensez pas religion mais spiritualité comme évoqué précédemment. Cet état permet de s’extraire de la perception de la masse et d’être agissant. Vous ne jugez plus, vous ne critiquez plus parce que vous n’êtes plus impacté. Seule l’était la personnalité avec son ego et comme votre conscience s’est élevée vers votre vraie réalité, vous faites silence en souriant car vous ne vous appropriez plus une souffrance qui ne vous appartient pas. Ainsi vous avez vraiment quitté la dualité et la non-acceptation de ce que vous êtes.
C’est là que prend naissance la vraie vie, celle qui rayonne l’amour du vivant, celle qui porte l’empreinte du bonheur et de la sérénité dans une profonde paix de ce qui est. Dans cet état d’Être, vous relativisez ce qui se présente à vous puisque vous savez en être à l’origine. Pas de hasard, pas fatalité dans la vie mais juste le retour de ce que vous avez semé ! Acceptez-le et transformez-vous. Tout est une histoire de point de vue !



P/B


lundi 26 novembre 2018

Ouverture d’Esprit !



   Si je vous dis, les choses ne sont pas ce qu’elles paraissent être, vous aller me dire : « Pourtant, je vois ce que je vois ». Eh bien, je vous répondrais « illusion » et je vais m’en expliquer dans quelques instants mais auparavant sachez que pour retrouver votre liberté authentique, vous devez passer par un profond déconditionnement mental et un éveil spirituel. Voyons cela.

Il faut partir du postulat que le temps et l’espace n’existe pas réellement car des états modifiés de conscience suggèrent que nos vies sont toutes connectées peu importe sur quel plan, elles se déroulent. Jusqu’à présent, nous pensions le temps linéaire ce qui n’est pas le cas. Drôle de paradoxe car cette nouvelle idée confirme le cycle des réincarnations, valide la croyance en la causalité traditionnelle et ouvre sur des perspectives incroyables. Les conséquences de cette idée sont fabuleuses. Prenons l’exemple de la maladie : Si elle a une cause déterminée alors son effet est modifiable. Ce qui se produit, maintenant n’est qu’un enchevêtrement de simultanéités ou de possibilités. On peut donc dire que nous vivons dans un monde multidimensionnel de corrélations et de probabilités. Cela nous fait comprendre que c’est notre cerveau avec nos cinq sens qui nous berne et nous donne l’illusion d’une réalité linéaire. En fait, tout relève de l’intention et de l’attention ce qui signifie qu’en modifiant notre état intérieur dans l’instant présent, nous transformons notre monde extérieur. Ce qui existe sur le plan énergétique existe alors sur le plan physique, c’est un fait constamment invariable. Plus fort encore. Regardez-vous en regardant le monde qui vous entoure. Ce que vous y percevez n’est que l’image de votre état intérieur. Pourquoi ? Parce que votre vision est focalisée sur une fréquence, sur un filtre, qui vous représente. On peut dire que pour beaucoup de monde, c’est la cata ! Votre façon de voir les choses « Vous » explique en long et en travers ! Etonnant non ? Alors maintenant que vous savez, que comptez-vous faire dans cette « La commedia dell'arte ». Opportunité ou impossibilité, c’est à vous de choisir ? Cela signifie qu’en déplaçant sa conscience on peut transmuter les choses. C’est un fait, la réalité de la vie n’est qu’une vision de vous-même. Faites donc enfin preuve de sagesse et changez ! Dans cet état d’Esprit renouvelé, on ne juge plus, on ne critique plus puisque ce que nous voyons reflète juste notre façon de voir les choses. On peut ainsi se transformer intérieurement pour retrouver la paix, la sérénité, la joie de l’unité. Gardez à l’esprit que la Conscience est intemporelle. On bouscule ici notre mental, nos conventions et croyances et cela nous replace dans le vrai moment présent et c’est bien là que tout se joue. Par votre état d’Esprit, vous pouvez modifier votre structure vibratoire qui s’alignera sur un nouveau modèle et modifiera votre réalité physique. Ainsi le présent n’étant plus celui qu’il devait être, nous avons de facto modifié notre passé. C’est une implosion de l’archaïsmes des doctrines communément admises. L’acceptation de ce qui vient d’être révélé conduit à retrouver la plénitude de l’être conscient qui retrouve sa puissance d’Esprit créateur. Là où s’écoule l’amour, la Lumière simplifie, harmonise et guérit.

Ainsi, le thérapeute averti sait que son état d’Être est crucial, que son intention se doit d’être clair, quelle est sa Force d’action lorsqu’elle maintenue avec confiance et détachement. Il focalise alors son Esprit sur la perfection de la Vie et réinforme l’être en souffrance en toute connaissance de cause.


P/B