mardi 14 février 2012

Etat d'âme du praticien Reiki.



   Chaque praticien Reiki doit travailler sur lui-même, apprendre à lâcher-prise et à se découvrir comme parcelle divine incarnée afin d’être un vrai guérisseur. Lisez ce qui suit sans vous en offusquez.
Nous sommes tous des créateurs parce que nous sommes la « Source » en action, c’est ce que nous sommes vraiment, ni plus, ni moins. C’est une symbiose totale, une dualité transformée en unité. Ce qu’il faut garder en mémoire, c’est que faire est une fonction du corps et qu’Être est une fonction de l’âme. Ce qui compte, c’est uniquement ce que nous sommes pendant que nous faisons ce que nous faisons. La grande vérité est celle-ci : il n’y a qu’à être ! Le corps n’est qu’un vêtement nécessaire à l’âme et l’Esprit est la force qui amine ce corps. Le « Soi Divin » indique son désir, l'âme le réalise. Le corps n’en sera que le reflet. Vous savez que la pensée, la parole et l’action représentent les trois niveaux de la création mais il faut être et non faire. Les mots de pouvoir sont donc les suivants : « Je Suis ». Être un vrai praticien Reiki c’est vivre, ressentir, porter cette Lumière émanant de la « Conscience Divine Père/Mère ». Cette unification et cette réalisation porte le nom connu de « Christique ». Comment concevoir que le praticien Reiki puisse canaliser cette force de Vie sans la comprendre ou être la Pure Lumière. Le message est le suivant : Sortez de vos croyances, de vos dogmes, de vos archaïsmes ! Soyez le « Christ » vivant. C’est juste un état d’Être ! C’est simple et pourtant peu y arrivent. Je Suis canal de l’énergie, je Suis un porteur de Lumière, je Suis un merveilleux guérisseur et je le vis par le cœur. Rappelez-vous que les actions du corps sont censées être des reflets d’un état d’être, non des tentatives en vue d’atteindre un état d’être.
Voilà vers quoi vous devez tendre si vous ne l’avez pas encore compris et réalisé, c’est l’éveil sur la réalité divine et rappelez-vous : vous n’avez rien à prouver, juste à être « Cela ».
P/B

5 commentaires:

  1. Amen :D et encore merci Philippe !

    RépondreSupprimer