mercredi 22 février 2012

Le parchemin du bonheur !


En synthèse :

La vie se vit, elle ne se pense pas !


    La cause principale du mal-être humain est la déconnexion du « Je Suis » intérieur, donc de la Conscience Divine. C’est l’enfermement dans le mental égotique. Penser est une fonction du mental, basée sur votre personnalité. Un peu comme la vue est une fonction qui sert à voir, l’ouïe une fonction qui sert à entendre, le mental est une fonction qui sert à penser. Rentrons dans le détail pour mieux comprendre ce que cela signifie.
Dès le départ, ne fonder aucune de vos expériences futures sur votre passé. Soyez comme des enfants prêts à faire un pas. En vous réveillant chaque matin, prenez l’habitude de rendre grâce pour toutes vos bénédictions puis, sereinement plongez votre conscience dans votre cœur cristallin. Tout n’est qu’expérience subjective. Tout ce qui s’est produit, se produit maintenant et se produira à jamais est la manifestation physique extérieure de nos choix intérieurs, de nos idées et de nos déterminations les plus intimes concernant qui nous sommes et qui nous choisissons d’être. C’est ce que les gens vivent au quotidien qui est tromperie. Votre mental véhicule toutes vos peurs et vos appréhensions et perçoit le monde extérieur à travers des filtres du cerveau. Si nous sommes dirigés par nos peurs, nos doutes, nos appréhensions et donc cette voix mentale, nous sommes coupés de la vraie « Source de vie », nous sommes coupés de la vérité, de cette vie qui se vit au quotidien. La puissance du « Je Suis » est vibratoire, ressentis, sensations. C’est vous le vrai « Soi », c’est-à-dire le « l’Esprit vivant ». Retenez que votre mental a besoin de nourritures intellectuelles (ce que vous apprenez), votre corps de nourritures physiques (ce que vous mangez et buvez) et votre être intérieur de nourritures émotionnelles, d’un vécu sensoriel. Votre devenir répond à la vibration que vous envoyez dans votre monde et tout ce que vous placez là, vous revient amplifié, tout simplement, c’est la loi de causes à effets. La fréquence de vos vibrations ne sont pas constituées de formes-pensées mais de ressentis, de sensations et d’émotions. Votre fréquence vibratoire, emmagasinée dans votre cœur, est le moteur agissant. Vous êtes ce que vous avez envie d’être ! Alors la question est : Qu’est-ce que vous voulez ? En fait, votre seul et unique but est de vous sentir bien, d’être heureux, en pleine santé. Pour cela, la bonne attitude consiste à être ce que vous voulez à la place de ce que vous ne voulez pas, et cela a un impact immédiat et positif sur votre vibration et donc sur votre aura. Par conséquent, il ne faut pas condamner nos aspects de la vie avec lesquels nous sommes en désaccord mais chercher plutôt à les transmuter, ainsi que les conditions qui les ont rendus possibles. Quelle est donc cette force en action ? C’est simplement une loi de la Conscience divine, la puissance de la vie manifestée par vous-mêmes à travers votre Conscience. Vous êtes un vrai créateur, vous êtes ce que vous avez décidé, vous obtenez ce que vous désirez si vous la mettez en pratique. Pour lancer ce processus de création, vous devez examiner que vous voulez « vivre ». Mettez-y de l’attention, de l’intention et soyez-le puis lâcher-prise. Enregistrez dans votre Êtreté cette vérité voulue par le « Soi ». Prenez la simple décision d’abandonner tous les contraires, toutes les idées négatives et cela se reflétera vers vous et à travers vous. « Demandez et vous recevrez » mais ne cherchez pas à savoir comment. Vivez-le en utilisant « le Soi » en vous. Par exemple dites maintenant : « Je suis entièrement capable de réussir dans tout ce que je projette sincèrement ; Je suis la connaissance exacte qui accompagne l’aptitude à réussir ;  Je suis l’Amour infini qui attire à moi toute la substance qui cause mon succès ; Je Suis l’intelligence qui me guide tous mes succès dans des voies justes et profitables ; Je Suis la Divine connaissance et la sagesse qui apportent la perfection à toutes mes réussites ». Ressentez cela en disant : « J’aime l’idée que…, j’aime savoir que…, j’aime ce que je ressens… Ainsi, vous ne donnez plus prise à votre mental qui réagit avec son référentiel du moment mais à la force créatrice emplie d’Amour. Chaque fois que vous affirmez une chose fausse dans l’instant présent, cela donne au mental l’opportunité de douter. C’est une de ses spécialités, non ? Utilisez toujours une formule positive comme nous l’avons déjà évoqué.
Sachez que vous êtes le divin en action. Par l’Esprit, vous demandez et recevez, tout naturellement par la Conscience Créatrice, la matrice répondra toujours à votre appel.  Ressentez que la puissance de la Divinité, de la vie, qui œuvre pour vous et en vous est toujours là ! Tel est le message des anciens.
P/B

Aucun commentaire:

Publier un commentaire