samedi 16 juin 2012

Vivre en paix avec vous-même,

 C’est vivre en parfaite santé !


        Vous êtes la « Vie » incarnée et pour ce faire, vous avez besoin de différents corps agissant sur chaque plan de l'être. Vous êtes la divinité, la Vie et vous devez absolument en prendre conscience pour vivre votre totalité. Votre esprit avec son petit « e » à savoir l’ego, dirige votre personnalité, cette densification de l’énergie manifestée par les corps : mental, émotionnel, éthérique et physique. En descendant, de plan de conscience en plan de conscience, votre taux vibratoire, s’est densifié voire rigidifiée mais vous gardez toujours le gouvernail si vous conservez en mémoire ce que vous êtes en réalité, c'est-à-dire un Dieu en devenir Ne morcelez plus car vous êtes cette totalité via votre âme et développez cette paix intérieure par des pensées d’amour, de joie et de sagesse. 


 

Trop souvent, devant les expériences de vie, vous réagissez consciemment ou inconsciemment avec envie ou colère simplement par peur car vous vivez dans un monde de dualité qui n'a en réalité pas d’existante. Il est maya. Il est temps à présent d’en prendre conscience. Vous n’avez rien à prouver, rien à défendre ici bas. Si vous modifiez votre état de conscience de cette façon, vous vous libérez. Comment opérer cette transformation ? Simplement en lâchant prise devant toute situation, en restant neutre tel que le ferait un spectateur. Vous devez surveiller chaque pensée, chaque réaction de l’esprit, de l’ego. Votre personnalité reste les vêtements de l’âme nécessaire à la vie sur chaque plan mais vous devez vous libérer du stress, de la peur, de l’envie, vous ouvrir comme les pétales d’une fleur magnifique dans l’amour et la joie pour être en parfaite santé. Tous blocages, stagnations de l’énergie en vous, entraine une paralysie, un enfermement débouchant sur toutes les pathologies connues. C’est psychologiquement : avoir mal à dieu ou maladieu et cela donne «maladie ». En réalité, vous êtes coupé du Divin, de Dieu, coupé de vous-même. 
Votre âme n’est plus cet intermédiaire entre « l’Esprit » et votre personnalité à cause de l’ego qui a pris les commandes et qui a caché les chefs de cette profonde vérité. Cette perte de repère a entrainé, enfermement, peur et sa conséquence la maladie. Les leçons de la vie ont été difficiles ? Vous devez lâcher-prise et vous pardonner à vous-même comme aux autres. Ne vous retournez pas dessus mais cherchez à vivre maintenant au présent, dans l’ici et maintenant sans vous projeter dans l’avenir ainsi vous ferez le chemin inverse ! Comprenez la maladie, le mal a dit, le maladieu, donc le mal à vous-même. Ainsi vous avez compris mais là aussi, comment faire pour en sortir ? Dans cet état d’esprit qui vient de naitre en vous, dans ce renouveau de la conscience, remontez à la Source, quittez la maladie ou la dysharmonie par la pensée pour vous tourner, vous transmuter vers le haut. On appelle cela guérir ou « Gai rire », être joyeux et gai apporte la santé. C’est simplement par un changement d’état d’esprit, un changement de niveau de conscience que l’on guérit. Vous quittez alors l’horizontalité : passé, présent, futur pour vous redressez : personnalité, âme, Soi Divin. Vous êtes à présent dans la verticalité !
Vous ne vous maintenez plus dans cette ancienne vision de votre « petit moi » instauré par l’ego de souffrance, de séparation ou de non-amour qui jugeait et condamnait. Vous ne cherchez plus à étiqueter la vie avec votre référentiel du passé mais vous vous ouvrez à nouveau à votre âme, qui conduit à votre divinité et vous êtes en paix dans l’Amour et la Lumière. En conscience, votre regard intérieur est tourné vers votre « Âme », la seule vérité existentielle. Vous vous dépassez et comprenez que vous avez en vous une force considérable que vous redécouvrez. Alors, vous la faites redescendre dans votre cœur, et par une simple intention de votre part, elle irradie votre être tout entier et votre aura.  Pour cela, prononcez le mot de pouvoir : JE SUIS JE SUIS !
Par cette reprise en main de votre vie, vous êtes à nouveau vous-même et non plus une façade de circonstances, vous êtes le Divin et cocréateur de votre monde. Vous êtes devenu un phare dans la nuit en parfaite santé.

P.B


2 commentaires: