jeudi 11 octobre 2012

Etat d’esprit lors d’un soin ?





L’état du praticien : 

Après le centrage, l’appel de la force, et l’intention d’être un merveilleux canal pour elle, c’est le « Soi divin » qui impose ses mains, le « Soi Christique » ou la Divinité en train de faire l’expérience de soigner. C’est la Grande Déesse qui agit par son intermédiaire sur le receveur. Nous sommes le Tout, nous ne formons qu’un seul être. Si le « Soi » désire traiter, soigner, ce désir est aussi celui de la Déesse. Ce n’est pas une coïncidence, non ! Il canalise l’énergie sacrée de Vie d’une magnifique couleur blanche dorée. C’est ainsi que fonctionne la vie et que devrait être l’état d’esprit du thérapeute. 

L’état du receveur :

Le soin ne devrait être qu’un reflet de ce qu’il désire et de ce qu’il croit pouvoir obtenir. C’est l’application d’une loi cosmique. Croire qu’on ne peut avoir quelque chose, c’est comme ne pas la désirer, car cela donne le même résultat. Il doit savoir que la pure énergie va le transformer et lui redonner Santé et paix.

Le résultat : 

Les limitations du guérisseur sont très souvent à l’origine d’un résultat médiocre. Nous pensons souvent être limités et par conséquent, cela se passe ainsi car une chose demeure éternellement vraie : le libre-arbitre ! Vous êtes toujours ce que vous croyez ! Un tel état d’être provient d’un état d’esprit. Il faut Être Amour, faire preuve de don de soi, de générosité, de fraternité et de respect vis-à-vis du patient. Il faut croire en la plénitude de la Puissance mis en œuvre sans pour autant avoir quelque chose à prouver. Tant que nous cherchons à obtenir une chose par exemple un résultat visible dans un soin, nous ne pouvons l’obtenir puisque le seul fait de le rechercher, c’est affirmer que nous ne l’avons pas. Il ne faut plus se séparer mais être la Force, être la perfection et savoir que le résultat sera !

Synthèse :

Garder à l’esprit que l’énergie canalisée dans la méthode Reiki est une énergie d’Amour de la « Conscience Divine » ainsi vous pourrez atteindre la Sagesse et la Connaissance, ainsi vous serez capable de « voir » et de « savoir ». Tout être est fait pour vivre dans l’abondance, la protection, la paix et la santé parfaite. Soyez dans le moment présent, fusionnez avec la « Conscience Divine ». Que pensez-vous qu’il advient lorsque les patients viennent à moi et que je leur impose les mains ? Croyez-vous que je pense à la maladie et me demande si la personne va guérir, suis-je dans la crainte que la force ne soit pas transférée ? Non, si telles étaient mes pensées d’incrédulité, il n’y aurait aucune guérison. Lorsqu’une personne me demande de la traiter, je me réjouis immédiatement parce que je sais que la Puissance de la « Conscience Divine » est en moi, prête et attendant pour guérir, que je le demande. Je rends grâce car je sais que la volonté de la « Source » est santé et non pas maladie. Ainsi je prie que Sa volonté s’accomplisse dans le patient. Pendant que j’enlève la croyance en la maladie du corps du patient et que je sais que la volonté de santé de la « Conscience Divine » s’écoule dans son système, il en va de même dans son apparence, dans son aura et le corps redevient intègre à son rythme. Je sais que la maladie est impermanence car intrinsèquement inexistante, c’est juste une réduction de la Vie, de l’énergie stagnante ou congestionnée, créée à cause des pensées, des paroles et des actes de la personne.

On le constate donc, l’état du praticien et du receveur aura des conséquences sur la finalité des soins, c’est pourquoi chacun doit en prendre conscience. Guérisseurs, je vous invite à prendre du recul et à bien faire comprendre à votre patient qu’il doit se transformer mais surtout accepter la perfection de la Conscience Divine! Telle est la Sagesse de l’Être. Ceux qui savent sont en union avec la « Elle » et font l’expérience de la Divinité. Les bons thérapeutes n’ont pas besoin d’être reconnus ou adulés et n’essaient pas de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit, surtout pas à eux-mêmes. 


P.B

1 commentaire: