mercredi 20 février 2013

Progression spirituelle du thérapeute Reiki :





        Vous vivez généralement dans une restriction profonde de vous-même et vous vous laissez enfermer et conduire par une masse totalitaire de responsables que les gouvernements comme les religions ont implantés par la peur, la violence, le pouvoir et ce, tout au long des siècles. Ce sont des basses fréquences qui vous enchaînent.



Il est tant de vous réveiller et de vous rebeller. Vous étiez sous cette domination simplement parce que vous n’avez pas compris le grand principe de l’univers qui est Conscience mais surtout parce que finalement cela vous arrangeait. Rien à faire, pas de décision à prendre, pas de risque, même si la vie sous cette emprise est triste, terne et morose.

Maintenant avec cette nouvelle ère où l’énergie devient plus fluide, il est temps d’agir. La Source dit : « Sois ce que tu veux » c’est cela l’éveil car vous avez toujours eu le libre-arbitre. Soyez par le « Príncipe » ! Il est la complétude, la force, la Lumière, l’Amour en vous. Changez et comprenez que dans chaque cellule git le Principe comme partout dans l’univers. Il est vous ! Comprenez-vous mon langage ?  Prenons un exemple : Vouloir la guérison, c’est désirer le changement en soi. Il est l’illusion qui part et la réalité qui s’installe. Je sais, nous sommes ici dans un inconnu dépourvu de matière fait de pensées, de foi et surtout de conscience. Être de nouveau, voilà ce qu’il faut devenir et le maître-mot est : « Je Suis ». C’est vous et vous seul qui décidez de votre vie car la Source, l’Esprit, le Principe ou même Le Créateur Originel, peut importe le nom que vous utilisez, vous a donné cette liberté mais attention car cette force, « la Conscience Créatrice » est extrêmement puissante dans la négativité comme dans la positivité. Reliez-vous à votre âme (ce que vous êtes en réalité et non pas cette personnalité temporaire attachée à ce monde matériel) puis affirmez : « Je suis ceci, je suis cela ! ». C’est un décret car tout travail de réalisation doit commencer par cette étape (volonté et intention) sans laisser le doute s’insinuer dans votre œuvre de réalisation. Lorsque vous avez la foi en ce que vous êtes et savez, vous activez le Principe en vous. La seconde étape consiste à enclencher un autre niveau de conscience qui vous fera réaliser qui vous « êtes », en toute justesse, en toute lumière et en toute humilité. Cette phase se nomme l’intégration car vous prenez en considération votre part d’implication comme véritable créateur. On dit aussi : « la mesure n’existe pas ». Que cela signifie-t-il ? Simplement qu’il n’y a aucune limite dans cette réalisation sauf la vôtre mais le savoir ne suffit pas, il faut créer votre vie en toute conscience, à chaque pensée, à chaque parole et à chaque acte. Le processus est simple. Vous vous intériorisez et vous vous reliez à votre âme (votre être) puis à l’Esprit, la Conscience Pure. Ainsi vous devenez acteur car l’homme a le pouvoir qu’il choisit d’avoir.

Je vous le dis, tous les outils de guérison, de purification, se trouvent en vous depuis toujours ainsi que toute la Lumière de la Source qui vous abreuvera de ses bienfaits. Vous êtes libre de vos choix, libre d’être réellement celui que vous voulez êtes en sachant que vous êtes la Source en incarnation, le principe Père/Mère réalisé dans le fils en devenir. Rien ne sert de paraître, soyez simplement un soleil divin et montrez-le aux autres. Soyez avec détachement et douceur : la joie, le bonheur, la paix, sans que les événements et expériences extérieures ne viennent plus vous perturber car vous êtes enfants la Lumière. Soyez libre, beau, lumineux ! Être, être simplement dans la joie intérieure, voilà le secret de l’univers. Entrez dans cette globalité car tout, entièrement tout ce qui est vous et qui vous entoure peut être transformé, transmuté, par l’alchimie de la Conscience de l’Esprit en vous. Soyez, par votre volonté, (fils, fille), prodigue en devenir, abandonnez-vous aux rythmes vibratoires des énergies c'est-à-dire : pensez et obtenez ! Une intention précise suivie d’une demande à l’Esprit puis d’un abandon dans l’expectative d’un résultat certain. Voilà la formule !

Le monde de la dualité est terminé. C’était le côté sombre mais voici le nouveau monde de la Lumière qui est là, maintenant. C’est pourquoi et surtout comme thérapeute, vous devez vous identifiez en tant qu’Esprit créateur. Vous êtes l’enfant de la Source, vous êtes Dieu et c’est cette grande vérité que vous devez non seulement accepter mais être ! C’est tout simplement une progression de conscience du fils, de la fille, qui chemine à nouveau vers la Source, vers la Lumière, pour fusionner totalement avec Elle. Pour l’instant, laissez-vous guider par l’Esprit en vous, appelez sa Divine Lumière et ressentez la avec votre cœur. Le thérapeute spirituel reste dans cette paix et dans ce silence. Alors la Lumière nous envahit, prend possession de notre aura et s’écoule par nos mains.

Lorsque vous choisirez de vous faire initier au troisième degré et que vous recevrez le symbole de Maître (le DKM) vous découvrirez ce que cela signifie à savoir que vous irez en conscience vous fondre dans l’esprit, au cœur de l’esprit dans un parfait accord fusionnel et une pleine potentialité de votre divinité. J’insiste toujours sur le volet spirituel du Reiki, sur l’état d’esprit du praticien car c’est là que se situe le secret du résultat. A présent vous savez sans le moindre doute et vous avez fait votre choix. Les transformations se produiront à votre rythme selon votre plan de vie. Dans ce calme, cette sérénité, adjoint à l’instant présent, vous laisserez se faire les choses sous la directive de la Lumière, l’énergie Conscience de la Source. Cet état ouvre à la connaissance car la Lumière est information, vous le savez, je l’ai répété de nombreuses fois. J’ai aussi un énoncé, une béquille, que je donne à cette occasion du troisième degré, la voici : « Je Suis mon âme et je fusionne avec l’Esprit en moi. Je Suis le fils (la fille) Christique, de la Conscience Créatrice. J’invoque, ici et maintenant, sa Divine Lumière et je la mets en avant dans sa toute puissance ».

Rejoignez-la à l’intérieur de vous, entrez en elle, dans son amour et dans sa douceur. Prenez le temps de ressentir par les picotements au dessus de la tête, dans votre troisième œil ou encore par des frissons qui parcourt votre corps physique. Là, vous pouvez recevoir des messages, des compréhensions, des directives et atteindre des états supérieurs de conscience. Vous savez alors que vous êtes l’Un et vous devez l’inclure profondément à votre vie et à votre forme d’être. C’est là le rôle du thérapeute spirituel. Il modifie les fréquences avoisinantes en vivant, dans sa personnalité, cette Lumière chargée d’Amour et de Sagesse. Un pur bonheur !



Voilà où votre conscience doit vous mener, à la Source de votre vérité car c’est de là que vous créez en vous abandonnant volontairement à cette guidance intérieure. Vous avez fusionnez personnalité, âme et « Soi Divin » ou Christos. Avancez à présent en travaillant en conscience dans ce fabuleux domaine énergétique en gardant à l’esprit que tout est vibrations et que vous pouvez choisir de syntoniser avec la fréquence que vous voulez produire.



P.B

mardi 19 février 2013

Vous avez tous pouvoirs !



     
   

       Il faut changer de regard sur qui vous êtes pour enclencher le processus de transformation. Eh oui, c’est aussi simple que cela, vous êtes maître du jeu si vous comprenez le joueur que vous êtes. Cette révélation, cette apocalypse, va vous transfigurée. 
Généralement nous passons notre temps tourné vers notre petit « moi » en nous demandant : Je ne suis pas apprécié, on me dit que je suis toujours la cause des problèmes des autres, je n’ai pas de chance, je ne suis pas beau, belle, pourquoi ? Comment puis-je aller mieux ? Comment puis-je avoir la paix, qu’est-ce qui ne va pas en moi ? Que dois-je changer pour avoir le bonheur, l’amour, l’argent ? 

Alors on rate l’objectif de la Vie avec un grand « V ». 


Pourquoi ? Mais simplement parce que nous affirmons que nous en manquons ! L’univers répond immédiatement à nos demandes, c’est une loi divine, il crée dans notre réalité ce manque puisque notre affirmation est que nous manquons de beauté, de bonheur, d’amour, d’argent ou de santé. Nous cherchons à nous éloigner d’une situation de « manque » et nous la créons sans cesse, nous lui donnons réalité et c’est le paradoxe. Par contre, si nous nous tournons vers les autres, si nous leur redonnons la santé (par imposition des mains), si vous faisons le bonheur autour de nous, si vous envoyons de l’amour et même si nous donnons de l’argent, en fait tout ce que nous désirons pour nous, alors nous signifions à l’univers que nous en avons en plus, en excédent, puisque nous le distribuons. L’univers répondant à notre acte de création, tout change et revient multiplié pour que nous puissions donner, donner et donner encore. Si on applique ce processus, alors toute la vie change. Nous réalisons que tout ce que nous avons toujours cherché était là. C’est l’un des secrets de l’univers, la loi d’attraction que je nomme la loi de création. Donnez pour recevoir ! Alors, soyons un Divin fils Créateur, donnons à autrui : compassion, pardon, compréhension, attention, patience et amour. Ne soyons plus tourné vers cette petite personnalité mais tourné vers les autres. Rappelons-nous qui nous sommes ! Nous sommes la Divinité sur terre, des fils, des filles, des parcelles de la Vie en incarnation et donc des créateurs. Nous sommes tous Un. Pour une fois, écoutons notre intuition, écoutons la voix de la sagesse émanant de notre « Âme ».  Elle est guidée par l’Esprit, la « Conscience Créatrice », le « Soi Divin » implanté dans le fils ou la fille divine. Vous devez comprendre que c’est une autre façon de « voir les choses » car nous sommes vraiment les seuls responsables des péripéties de notre vie. Le ras-le-bol et la crise de nerf ne servent à rien en cas de pénurie ou de soucis sinon à nous faire comprendre notre erreur. Nous avons toute liberté dans un moment présent pour déterminer notre propre futur. Il nous faut abandonner la lutte, quelle qu'elle soit, car résister à ce qui ne va pas n’est pas la bonne solution pour régler un mal-être, les maux ou toutes les sources négatives qui émergent en nous. Ne résistons pas, au contraire, accueillons ce mal-être qui est signifiant car il est là pour qu’une transformation arrive. En accueillant nos souffrances, nous libérons celles-ci et entrons dans cette mutation. La résistance est un bouclier à la transformation. L’accueil lui, libère, c’est le fameux lâcher-prise. La vie nous envoie ce qui doit être dépassé quand le moment est venu, quand nous sommes prêts à le faire. Encore une fois, nous devons accueillir ce qui vient à nous et le regarder avec détachement. Donc maitrisons nos pensées, nos paroles et nos actes par l’attention, acceptons l’expérience et tournons-nous simplement vers autrui avec amour.


Cet état d’esprit créateur, cette conscience modifiée va être le point de départ de cette nouvelle réalisation. En nous tournant vers l’extérieur, nous revenons à nous puisque nous ne sommes qu’Un. C’est la révélation, la Conscience Créatrice incarnée ou enfant divin révélé. Nous nous donnons à nous-même. Celui ou celle qui a compris cette loi divine et la met en application bouleverse son devenir. C’est la métamorphose ! 


P.B