mercredi 1 mai 2013

Comportement journalier.



  

   
       D’abord, prenez conscience que si vous êtes sur cette terre de troisième dimension, c’est pour expérimenter la vie sous cette forme, donc pour mettre en application votre libre arbitre dans un monde de dualité. Faisons le point sur ce que vous devriez mettre en pratique. D’abord, il faut comprendre que le moment présent est le seul instant où vous agissez vraiment. Rappelez-vous que le passé n’est qu’un référentiel et que l’avenir reste à écrire. Vous ne pouvez vivre et agir que dans le présent : le « ici et maintenant ». Ce point est important mais voyons la suite.
Donc dans cette Présence de l’instant, contrôlez vos pensées, vos paroles et vos actes pour être en concordance avec votre Être et ce qui git au fond de vous, l’Esprit. Si vous êtes toujours confiant et conscient de cette flamme extraordinaire qui brûle en vous, vous progresserez dans la maîtrise de votre vie. Trop souvent, la pensée est créée avec une trop grande rapidité ! C'est pour cette raison que vous n'arrivez pas à la maîtriser. Quand vous créez une pensée qui ne vous convient pas, vous savez très bien que vous avez la possibilité de la gommer, de l'effacer, de la supprimer. Pour cela, projetez immédiatement sur elle toute la Lumière et tout l'Amour du Divin que vous êtes. Dites immédiatement : « Rectification, je dissous cette pensée dans l’amour ». Il faut le faire instantanément, car sans cela elle prendra de la force et grandira. La maîtrise de vos pensées est le plus grand pas vers l'évolution, vers la transformation. La maîtrise intérieure donne accès à tout. Deuxièmement, contrôlez de la même façon vos paroles car elles sont puissantes. La parole, c'est le Verbe et le Verbe est créateur ! La pensée ajoutée à la parole peut avoir des conséquences importantes sur vous ou sur ceux qui vous entourent. Prenez un exemple : Dès que vous pensez à votre souffrance et que vous la verbalisez, vous lui donnez une grande force sur vous ! Lorsque vous pensez que vous avez mal à une certaine partie de votre corps et que vous dites : « j'ai mal à cet endroit » vous focalisez de l’énergie sur la partie nommée et vous la renforcée. C'est vous qui accentuez le problème ! Apprenez à dire : « Je suis en parfaite santé, la vie est merveilleuse et tout est parfait. Je suis en symbiose avec moi-même ». Lorsque mon corps veut m’adresser un signal, il le fait par un ressenti que je comprends immédiatement, nous sommes Un. Si vous arrivez à ne plus verbaliser une souffrance mais à la comprendre, vous progresserez d'une façon spectaculaire ! Revenons à présent à la méthode, voulez-vous. Pour ce faire, appliquez ceci : « Je m'écoute penser et je ne garde que les pensées harmonieuses. Je m'écoute parler et à force de m'écouter parler, je me rends compte combien de mots sont inutiles. Prenez conscience de cela et soyez certains qu'à partir du moment où vous vous engagez à vous transformer, vous êtes très grandement aidés non seulement par le Divin en vous mais aussi par ceux qui vous guident. Comme je le dis souvent, Apprenez à désapprendre ! Apprenez la puissance de la pensée et la valeur du mot ! Lâchez prise à tout ce qui n'est pas utile ! Apprenez à vous délester de tout ce qui vous encombre, de tout ce qui vous limite ! N'ayez plus aucun doute, rien ne se passe par hasard et vous verrez à quel point le chemin de Lumière qui s'ouvrira devant vous sera lumineux ! N'oubliez jamais que l'Esprit est plus fort que la matière, que l'Esprit peut tout créer, aussi bien le désagréable que l'agréable, le mauvais comme le bon. Troisièmement, contrôlez également vos actes pour qu’ils soient en concordance avec vos pensées et votre parole. Cette mise en musique globale est la clé du bonheur, le langage du cœur, le remède miracle. Tout est dans la conscience.
Cette nouvelle façon d’intégrer la vie avec beauté, joie, sérénité et confiance sera votre nouveau départ : pensées, paroles et actes. Donc, préparez-vous dans votre cœur et dans votre conscience à intégrer toujours plus les nouvelles valeurs que sont la beauté, la création, la fraternité, l’acceptation, la bonté, la joie, la paix, la sérénité, la confiance et bien évidemment l’Amour. Il n’y a pas d’élitisme à agir ainsi, mais seulement des êtres qui auront élevé leur fréquence vibratoire par leur travail personnel, par la conscience qu’ils auront de l’Amour qu’ils peuvent donner aux autres, et aussi par la conscience qu’ils auront de ce qu’ils sont réellement : des Êtres de Lumière, la Source en action de grâce.
B/P