lundi 27 janvier 2014

L’échec de la médecine traditionnelle !



         La civilisation occidentale a toujours négligé le côté subtil de l’être humain. Cette attitude réductrice a eu comme effet de limiter notre compréhension de l'homme et des maladies au seul plan physique, au seul niveau du symptôme ou du lésionnel que l'on cherche à supprimer avec l'arsenal médicamenteux de la pharmacopée chimique voire des vaccinations. Cela n’est pas nouveau mais le patient commence à en prendre conscience.

Il est un fait que la médecine moderne et matérialiste est avant tout orientée vers les thérapeutiques "au coup par coup", sans vouloir comprendre réellement la signification de la maladie qui est d'abord un « mal de vivre », une coupure de l’être dans sa globalité. Certes, cette médecine a progressé dans l'analyse et l'exploration de l'organisme humain, mais toutes ces investigations en profondeur, ne tiennent pas compte du principe subtil précédant la manifestation, par lequel la matière existe, de ces interactions vibratoires qui ont amené l'organisme à exprimer un « mal être » ou un « malaise » au travers d'une pathologie. Il faut bien évidemment revenir à un diagnostic holistique : corps, âme, Esprit que pratiquent tous bons guérisseurs Reiki par Byosen (Méthode pour ressentir les déséquilibres énergétiques). En effet, le corps physique est un révélateur, un exutoire de troubles ou de dysfonctionnements et permet de découvrir la ou les causes psychologiques qui ont engendrées les dysfonctionnements. On ne doit plus considérer l’effet comme un simple désordre moléculaire car il est évident que les perturbations métaboliques ne sont que la manifestation de déséquilibres plus profonds, qui correspondent au principe initial de cette manifestation. En fait, ces troubles, aux causes multifactorielles, doivent être intégrés dans un système transcendant l'aspect moléculaire qui permet d'expliquer d'une manière rationnelle leur cause, mais aussi les rapports qu'ils entretiennent avec la Conscience, considérée comme un champ d'information.
L’être est un champ vibratoire qui vibre à des fréquences particulières. Chaque type de cellule, de tissu, d'organe, et d'organisme a son propre champ. Ainsi, l'homme s'exprime de différentes manières, en fonction d'un acquis génétique, mais aussi d'une mémoire vibratoire qui est la quintessence d'existences passées et du vécu de l'univers depuis sa création, c’est ainsi. L’identité profonde de l’être est le référentiel indispensable, l'image enfouie en nous-même qui donne la tonalité. Tous les dérèglements sont le produit d’une scission. Première étape, le malade, celui qui à « mal à dieu » doit donc se reconnecter à cette conscience, à cette identité Divine qui ne demande qu’à s’exprimer à travers les corps subtils de son âme jusqu’au corps physique. Ainsi pour guérir, il faut suivre le principe fondamental suivant : Être réellement soi-même, prendre conscience de son identité profonde et de sa relation avec la Création mais surtout créer un lien puissant entre l’énergie matière et l’Esprit, entre la vibration terrestre et les vibrations subtiles et puissantes des corps de Lumière.
Sur un plan purement immunologique, c’est être totalement équilibré et avoir chaque organe en totale connexion avec le voisin. Le principe de l'identité est un principe de reconnaissance, c'est-à-dire : reconnaître et se faire reconnaître. L'homme, avec ses organes multiples, peut être considéré comme un système à part entière, totalement sous l'influence des énergies qui animent la matière. Chaque organe qui participe à l'unité de l'individu est en relation avec l'autre dans une harmonie parfaite, sauf si certains éléments qui le guident viennent interférer sur son équilibre.
 Il existe donc une interdépendance continue entre l'homme et la Création, de même qu'il existe une interdépendance permanente entre les cellules et le corps de l'homme. Accéder à la connaissance de l'un, c'est du même coup accéder à la compréhension de l'autre. La seule approche matérialiste ne peut traduire la réalité du "champ énergétique" et informationnel qui contient toute la mémoire, l'hologramme de l'être humain et de l'univers en expansion. De plus, nos "récepteurs" doivent se mettre en phase avec la nouvelle fréquence des énergies cosmo-telluriques, sinon ces dernières ne feront qu'accentuer les effets iatrogènes inhérents à toute action thérapeutique.
Eh oui, nous sommes en train de faire un saut d'évolution, un saut quantique et pourtant la grande majorité de l'humanité n'est pas informée des changements qui ont lieu et cette absence de prise de conscience va entraîner de nombreuses perturbations supplémentaires chez celui qui reste en plus couper du monde en mutation. Donc, non seulement il faut ne faire qu’un avec notre totalité mais il faut aussi s’ouvrir à cette transmutation et accepter de  passer à travers des changements majeurs dans notre champ énergétique ce qui entraîne bien évidemment des modifications dans notre corps physique, parce que tout cela ne fait qu'un. Ainsi, la Terre et les êtres humains élèvent leur « vibration ». Il y a une relation de cause à effet avec l’état d’esprit du patient. Notre santé dépend non seulement de notre connexion au « Soi Divin » mais aussi à notre réceptivité aux énergies vibratoires de notre environnement. Nous devons être en harmonie avec le nouveau chant de la Conscience Créatrice, nous laisser porter par la Vie pour vivre cette harmonique céleste. Il s’agit tout simplement d’un processus de résonance ou de dissonance, la liberté de choisir de prendre le train ou de rester sur le quai.
Il faut en fait accepter et concevoir l’être comme une unité de création, vivant une symbiose, que rien ne peut altérer s’il vit en conscience la divine Présence. Nous savons depuis fort longtemps et d'une manière générale, que l’être humain peut accroître son niveau vibratoire et ultérieurement son niveau de conscience, s'il réussit les phases de renouvellement qui ponctuent sa vie. Il en résulte que guérir un patient atteint de maladie exige obligatoirement une augmentation durable des niveaux vibratoires des différents composants de ce patient, généralement provoquée par une déconnexion spirituelle entrainant un stress subtil déclenchant à son tour une phase symptomatique visible dans le corps physique. Aujourd'hui, il appartient à la médecine non conventionnelle d'intégrer cette dimension holistique qui prend en compte la totalité de l'approche du Vivant, dans sa réalité double : biologique et vibratoire. La médecine traditionnelle quant à elle, reste trop souvent conditionnée par ce que je nomme une approche « vidalisante » relatif au dictionnaire Vidal (référence du médicament). Le Reiki par contre, est une de ces médecines globales qui nous rapprochent plus que jamais de cette union : corps / âme / esprit, seule garante de notre bien-être, physique, psychique et spirituel. Ne cherchez pas l’intellectualisme, car seul l’Amour qui émane de votre cœur et l’Amour que vous recevez de l’Univers peut  faire remonter à votre conscience humaine la Connaissance qui vous permettra de faire l’unité entre l’humain et le Divin.

Pour permettre la guérison, il faut que le thérapeute atteigne le lieu de la conscience pure, la fréquence vibratoire de Lumière de la Source et qu’il la canalise en mettant son mental en retrait. Cette étincelle divine n'est jamais touchée par la maladie, car la maladie n'est qu'un phénomène purement somatique. Rappelons qu’elle n'est pas une agression d'un agent extérieur qu'il convient de combattre, mais l'expression d'un conflit intérieur, un défaut dans le réseau de vibrations dont nous sommes constitués. La médecine de conscience a pour but de rétablir l'émission correcte des vibrations, par un accès direct au cœur de Vivant et de comprendre l’origine de ce conflit, seul moyen efficace de supprimer cette causalité.

Article écrit par Philippe BLOT,  charpenté selon un texte de :
Marc J. PANTALACCI
Acupuncteur, membre de Conseil Supérieur National de l'Acupuncture Traditionnelle.

samedi 25 janvier 2014

La sérénité d’Être !



       
   


       A présent, vous avez compris qui vous êtes vraiment, il reste donc à le mettre en pratique. Grâce au volet spirituel du Reiki, vous lâcher-prise mais il y a un mais, vous devez exprimer la force de l’univers à savoir son amour. Rien de compliqué, seulement cela requiert une attention permanente de votre part. Pour être en paix à chaque instant et exprimer cet amour Divin, vous devez conserver l’attitude appropriée, une profonde sérénité et une foi inébranlable. 

Vous le savez aussi, les attributs de cette attitude sont le lâcher-prise, la paix et la sérénité. Si vous êtes joyeux, empli d’acceptation, débordant de gratitude, et surtout si vous faites l’effort de quitter la dualité, c’est à dire que vous essayez de vous placer hors jugement de vous-même et d’autrui et hors de la peur avec son cortège d’attribut : angoisse, stress, colère, vous serez dans ce que nous nommons la Présence. N’essayez pas, soyez-le sans mentaliser malgré les apparences. Vous avez cette liberté de créer la réalité que vous souhaitez en respectant le message du mouvement et d’en faire don à autrui. Personne ne peut se mettre sur votre chemin et vous barrer la route, vous pouvez être ce que vous désirez, ici et maintenant. Ainsi, par choix, vous participerez à la transformation du monde car si vous pouvez être Amour, vous pouvez également le transmettre. Cette façon d’être s’applique à tout. Dans la vie de tous les jours, en famille comme au travail, soyez sans arrière pensée, je le répète car c’est très important. Le secret pour y parvenir et à retenir est le suivant : Vous pouvez invoquer la Lumière en vous à tout moment. Vous serez heureux, votre cœur débordera d’amour et de sagesse et les gens qui vous côtoieront le sentiront. En soins, ce sera la même chose. On se rencontre, on se place en symbiose et on harmonise l’autre.  Comme le Tout est vibration, si on aide une entité à se relever, on participe automatiquement à une modification de l’ensemble de l’humanité puisque le taux global s’élève. En fait, vous contribuez à élever une autre partie de vous-même. C’est une harmonique qui transmute l’univers. Vous prenez part à l’évolution et c’est ce que vous avez projeté avant de venir ici-bas. Il n’y a aucun hasard, vous êtes à la bonne place, dans le bon milieu. Souriez à la métamorphose de la Vie que vous créez. Différents articles du blog vous invitent à vous abandonner, à relativiser, à lâcher-prise mais pourquoi ? Tout simplement pour vivre la paix et l’Amour de votre soleil intérieur, dans le bonheur et dans la joie de l’Un. Vous n’avez rien à prouver, juste à vivre cette réalité. Cette paix est la clef pour que l’humilité, construire le nouveau monde et c’est en étant la Lumière que vous répandrez cet amour salutaire. Cet état d’esprit vous protège des miasmes dans lesquels vivent la plupart des gens aujourd’hui. Ne vous y trompez pas, cet état est nécessaire pour reconstruire. Chaque jour, vous voyez dans votre propre famille, sur votre lieu de travail, dans les associations : disputes, colères, et parfois de la jalousie voire de la haine ce qui entraîne des ruptures mais laisse des traces dans l’émotionnel. Parfois, l’écroulement est salutaire. C’est le cycle de la vie : naissance, apogée, déclin et mort mais c’est pour mieux renaître. Actuellement là, maintenant, dans quel état l’âme êtes-vous ? Troublé, agacé ou conscient que tout est mouvement et que résister de sert à rien ? Vous êtes thérapeute et vous êtes le baume que vous pouvez appliquer sur les cicatrices d’autrui. Vous êtes ce voyageur de l’éternité qui a un rôle à jouer mais rien à dire sur la manière que chacun à d’appréhender la vie sauf s’il demande conseil et rien à revendiquer puisque vous êtes Tout. Nous sommes donc une réalité quantique. Nous le savions déjà, nous ne sommes pas faits uniquement de chaire et de viscères, mais bien réellement d’atomes et d’espace vide et nous possédons d’autres corps qui vibrent sur différents plans de conscience. Notre esprit doit s’ouvrir sur de nouvelles dimensions avec un état d’esprit de synthèse où la distance n’est plus qu’un souvenir lointain.

Voilà notre vraie réalité, du subtil au dense, du Divin au physique, voilà la sérénité de l’Être sur le chemin de la Vie. Vous êtes Divin en connaissance de cause, simplement mais sûrement et vous allez déranger, contrarier voire perturber. Vous serez jalousé ou envié, rejeté ou exclu. Peu importe, le temps fera son affaire. Je vous le rappelle, vous n’avez rien à prouver, juste à Être.

B.P