vendredi 7 mars 2014

Positionnement du Reiki.


  

         Aujourd’hui, nous allons définir ou plutôt expliquer le positionnement du Reiki dans le monde mystérieux des thérapies alternatives. La meilleure façon de savoir si cette méthode convient ou pas à notre cheminement de vie, c’est de la choisir pour recevoir un traitement ou même, ce qui est mieux encore, faire le choix de devenir praticien.  Dans notre description ou notre définition, nous utiliserons des mots clés qui seront eux aussi analysés pour ensuite en conclusion, revenir à une sorte de synthèse que nous garderons en mémoire.

Le Reiki est à la fois une pratique de guérison spirituelle, une thérapie sacrée, ainsi qu’une méthode de soins énergétiques, liée à la transformation du corps, de l’âme et de l’esprit. Cet art de soigner a pour objectif principal, tout en canalisant l’énergie de l’éveil, de faire rayonner la vibration d’amour universel et d’atteindre un haut niveau d’harmonie et de tranquillité intérieure. Cette définition émane d’un enseignant de valeur : Patrice GROS. Vous constaterez que le mot guérison est attaché spirituellement et physiquement à cette méthode de soins non-conventionnelle ce qui induit une double nécessité : restructuration de l’âme et du corps par l’Esprit en modifiant sa composition énergétique ou vibratoire par une modification du mental relevant d’une profonde prise de conscience.
Pour bien comprendre cela, explicitons d’abord ce qu’est la médecine énergétique et en quoi elle est efficace. En prémisse, il faut accepter un fait prouvé par la science, à savoir que la médecine énergétique est un processus d’acceptation et d’autoguérison. Première chose à comprendre : on ne doit pas chercher à se débarrasser de la maladie, terme impropre puisqu’il s’agit d’une information sur un dérapage visible dans le corps. Ce signale d’alarme est donc positif en soi. Toute forme de maladie, de souffrance ou de résistance a pour but de faire changer quelque chose dans notre comportement. La guérison sera donc une prise de conscience, une acceptation suivie le cas échéant, une transformation. Revenons à présent, à la définition. On évoque l’utilisation d’une énergie d’éveil, d’amour, de lumière mais comment agit-elle, sur quoi et d’où vient-elle? Comprenez bien que nous sommes tous composés d’énergie jusqu’au corps physique avec ses atomes composant élémentaire de la matière, constitué d'un noyau et d'un nuage d'électrons.
Ainsi, par une attitude non appropriée, le patient a dévié de l’harmonie universelle et il faut pour le thérapeute Reiki, dépister et dissoudre les mémoires ainsi créées qui sont à l’origine des blocages ou congestions puis recharger ce corps subtil activant ainsi le processus d’autoguérison chez le patient. C’est un travail commun guérisseur/patient qui peut prendre un certain temps car ce retour à l’harmonie va dépendre de cette mémoire cellulaire, de la profondeur émotionnelle du mal traité (du maltraité). Le rôle du praticien Reiki ne se borne pas au travail énergétique, il doit aussi par la compréhension des blocages et congestions comprendre leurs significations ésotériques et proposer une piste, une interprétation conduisant à une ouverture d’esprit, une sorte de prise de conscience du receveur dans un travail d’introspection de soi pour ne plus reproduire ces schémas déviants. La libre association d’idées, liée aux sensations ressenties dans les mains et aux éventuels flashs perçus durant cette expansion de conscience durant le soin, sont des signes révélateurs conduisant le bon thérapeute à induire le cap conduisant à la future guérison définitive du patient. Rappelez-vous un dernier point de la définition précitée : Faire rayonner la vibration d’amour. C’est important car le thérapeute se relie à la Source Divine (la Conscience Créatrice) et invite sa Puissance à se répandre. Il émet alors une fréquence liée à l’harmonie et tel un diapason de lumière, il adresse un message au corps en souffrance l’invitant à modifier sa structure vibratoire sur tous les plans. Il rehausse son harmonique le ramenant dans l’Amour universel, la seule octave induisant une parfaite santé. C’est en quelque sorte l’Unité de Conscience qui guérit, la reconnaissance extatique de l’empreinte de la Perfection Divine de l’être.

Voilà révélée ici la profondeur de la méthode Reiki signifiant qu’une guérison ne peut intervenir que dans le cadre d’une approche holistique de l’être. Cette harmonie corps, âme, esprit ne s’établit durablement que si la causalité n’est conduite que par le « Soi Divin » dans l’éternel moment présent c’est pourquoi votre patient doit rester vigilant pour ne pas retomber dans ses anciens travers. On dit que l’attention consciente rompt le lien avec ancien corps de souffrance.

P.B