vendredi 9 mai 2014

Gnôthi Seauton « Connais-toi toi-même », le reste suivra !






« Connais-toi toi-même ». Cette expression est emplie de sagesse. Il vaut mieux se faire détester pour ce que l'on est que de se faire aimer pour ce que l’on n’est pas, alors, si vous voulez vivre heureux, soyez vous-même avec un Esprit libre.

Empli de douceur, de souplesse et de simplicité, rayonnez votre dimension essentielle, c’est-à-dire votre état divin. On dit : « Je suis ce que je suis » et c’est juste mais vous êtes quoi ? Vous connaissez cette formulation mais que signifie-t-elle ? Simplement que votre Conscience a retrouvé le « Christ » de son Être. Il est le cœur de la Présence, le « Divin » flamboyant. Cela se produit dès que le mental fait silence, cela surgit lorsqu’on a posé l’équation humaine comme proportion visible de cette unicité divine. Cette sagesse du cœur entraîne automatiquement détachement et lâcher-prise car les strates de la réalité virtuelle formant notre matérialité coopèrent. Cet état révèle la « Pure Conscience » dont nous sommes parties intégrantes malgré une dispersion en une infinité d’expressions. Voilà la réalité de la Vie. Il n’y a là aucun mysticisme, juste une évidence de la pulsation divine. Je parle ici de connaissance de soi-même car il est clair que la manifestation de la vie sans la conscience est quelque peu absurde et vide de sens, puisque cette conscience permet de témoigner de quelque chose de transcendant. Oui l’invisible est là et le nier ne le fera pas disparaître. Je laisse donc de côté les matérialistes et autres nihilistes, je les laisse à leurs certitudes. Quant à moi, je sais qui je suis, je suis une parcelle de la Vie en incarnation. Ainsi, je rayonne son Essence lors des soins énergétiques sans me préoccuper des interdits de notre société archaïques.

Connais-toi toi-même et sois toi-même pourrait être les piliers d’une aventure incroyable dans les strates de la Pure Conscience à condition simplement d’ouvrir son cœur. C’est divin non ?

P/B



Aucun commentaire:

Publier un commentaire