jeudi 15 mai 2014

La Force de Vie !



  

   Que faites-vous lorsque vous êtes malade, vous foncez chez votre médecin qui en dix minutes va décider de vous prescrire une molécule de synthèse, une substance bourrée d’effets secondaires. Elle va agir ou non sur la douleur, sur le mal ressenti, pour l’anéantir. Vous êtes-vous demandé à quoi servait la douleur ? Non, vous préférez qu’elle disparaître cependant et vous le savez, il y a toujours une raison à tout. Elle est un signal de votre âme, une sonnette d’alarme pour vous dire stop, attention, danger ! Alors, que faire ? Nous allons voir qu’il y a d’autres approches possibles.

Plutôt que d’agir sur l’effet qui est un signal salutaire, il serait souhaitable de débusquer la cause de la maladie (le mal à dit) afin de recouvrer la santé. Suivez l’exemple de dame nature. Il y a toujours une solution appropriée. Ici, c’est avoir recours à une méthode naturelle de soins par imposition des mains. Ce n’est pas une nouveauté. Dès que vous vous blessez, vous placez immédiatement la main sur l’endroit douloureux. Pourquoi ? Parce que l’âme à une réaction saine. Elle place l’attention sur la zone ce qui provoque un afflux immédiat d’énergie. Eh bien, dans la méthode Reiki, c’est la même chose sauf que l’action est intentionnelle. Le praticien, relié à la Force de Vie, va l’irradier vers le receveur. L’action se déplace car cette Force agit sur la causalité du trouble. Il y avait perturbation énergétique, blocage, congestion d’où le signal émanant de l’âme que seule une action en profondeur pouvait solutionner. Il s’agit là, non seulement de rétablir la vie mais de comprendre le dérapage. Le praticien Reiki agit avec sagesse comme intermédiaire avec la pure énergie primordiale d’amour/Lumière. C’est elle qui par son intelligence va résoudre la dualité créée par le patient. C’est donc une action saine et sans effets secondaires qui est proposée comme l’alternative. Avouez que cela peut faire peur à la médecine conventionnelle mais revenons à la méthode. Il s’agit d’imposer les mains sur la zone concernée et de focaliser son attention pour en ressentir les effets. Ici, pas d’intervention du mental, mais un retrait de la personnalité.  L’action se situe sur un autre plan, celui de la conscience car il suffit de le vouloir pour que cela soit ! C’est si simple que cela paraît impossible. La Force de Vie s’écoule tranquillement et répare ce que le mental a désorganisé. Comme thérapeute, on ne juge pas, on n’agit pas ou peu, on est simplement vecteur de quelque chose qui nous dépasse. C’est l’application d’une loi naturelle de la vie. En vérité, tout est très simple. Il faut juste exprimer l’amour et pour cela, nous nous servons d’un véhicule que nous nommons la Lumière. Cette dernière va véhiculer une information qui va réorganiser l’énergie dans le corps du patient. Sa fréquence agissant comme un diapason va induire une note repère sur laquelle va s’aligner la partie en souffrance. Maintenant, cela ne suffit pas pour que la maladie ne réapparaître pas sous cette forme ou une autre. Précédent, nous avons évoqué un signal d’alarme perçu en dernier ressort dans le corps physique, souvenez-vous l’effet que le médecin cherche systématiquement à supprimer. Il est porteur lui aussi d’une information qu’il faut découvrir. Pour cela, nous avons plusieurs solutions. D’abord, regarder où se situe l’alarme car la région du corps donnera une première information ensuite, il faut interroger la conscience du trouble : Peux-tu me révéler mon erreur, merci. Ne croyez pas que c’est fantaisiste, demandez et vous recevrez ! L’information viendra sous diverses formes pendant le soin chez le patient ou chez le praticien ou un peu plus tard mais elle apparaîtra car la vie est toujours positive. Il vous appartient donc de changer car pensées, paroles et actes doivent être en harmonie avec vous-même. Laissez votre « Soi profond » s’exprimer pour être en bonne santé. Il est la seule vraie réalité. Domestiquez votre mental et laissez-le agir. Petit à petit, Les hommes comprendront qu’ils sont essentiellement énergie, ils comprendront que lorsqu’ils sont en mauvaise santé ce n’est pas le corps qui est malade, mais que les corps subtils reflètent un état d’âme. Oui, on peut dire que leurs problèmes viennent de dysharmonies énergétiques, de dysharmonies vibratoires créées par un mental ou un émotionnel déphasé déconnecté du « Soi ». Lorsqu’ils auront compris cela, ils pourront se ré-harmoniser naturellement. Tout cela commence à naître dans les consciences et à s’extérioriser car la vie se charge de vous le faire connaître par des synchronicités ou par intuition.

Ainsi vous avez une fois encore le choix. L’opportunité d’être passif avec la première option et on sait comment cela va très souvent se terminer ou alors être un acteur conscient, responsable agissant en symbiose avec ce qui est vraiment. Tout ce que vous voyez est énergie avec des vibrations plus ou moins hautes. L’Énergie primordiale ne varie pas d’intensité vibratoire. C’est l’association d’énergies différenciées qui fait varier son taux et sa densité mais vous n’avez pas besoin de tout comprendre pour être en accord avec le divin, il faut juste le laisser Être.

P.B

« Reiki Source » http://Reikisource.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire