lundi 21 juillet 2014

Vivre en Harmonie !



   

  La clé de la guérison est un Amour inconditionnel et une profonde reconnaissance de sa nature divine projetée dans chaque expérience du moment présent car tout est bien dans l’instant présent, dans cet état d’esprit. Praticiens Reiki, vous le savez à présent la maladie se cache au fond de la personnalité, elle est engendrée non seulement par la peur, la haine, la colère mais aussi par cette coupure, cet oubli de qui vous êtes et explose pour faire comprendre qu’il y a erreur ou déconnexion. Vous qui savez, soyez le vecteur du changement de direction de vos patients.

Vous devez faire comprendre qu’il est possible de trouver la bonne voie en examinant simplement l’émotion qui se cache dans chaque expérience. Ici, il n’est absolument pas question de jugement. Est-ce de la peur ou de la passion ? Dans le premier cas, votre client se trouve dans « le faire », il se projette dans le futur. Le mal ou la maladie (mal à Dieu) n’est que l’absence d’Unité. Nous appelons cela la dualité, elle n’est en partie que le résultat de l’ignorance de qui nous sommes. Le patient ou le soigné (qui a le « Soi » nié, qui est l’état de quelqu’un), ou encore (la souffrance de l'être en exil de lui-même) est déconnecté ce qui est comparable et cette séparation induit les problèmes de santé. Il doit donc quitter la peur et ses dérivatifs et c’est le rôle du thérapeute, après avoir remis de l’ordre dans sa mécanique énergétique de lui insuffler cette vérité. Dès qu’il sera dans la joie ou dans la passion, il sera dans « l’être », cet état d’ouverture à l’instant présent mais cela ne veut pas dire qu’il ne fera rien, bien au contraire. Il gouvernera son mental, dominera sa personnalité. Cela induira en lui la paix, le bien-être et le bonheur. Simplement à ce moment là, ses actions découleront de ses émotions et de ses sensations. Il sera à nouveau consciemment « la Présence ». Explicitons cela voulez-vous. Cet état de conscience change tout car alors nous sommes en communion avec le Principe, la Force qui anime l’Univers. De cette condition émane, la santé, la paix et les synchronicités et c’est la voie à suivre pour lui. Chaque thérapeute doit en être conscient sinon comment être ce vecteur de transformation. « Être et vivre en conscience notre Essence Divine » permet à l’univers de répondre à nos buts. Nous sommes alors guidés spirituellement, c’est tout simplement surréaliste. Voilà, la vérité de la Vie qu’il faut exprimer, ici et maintenant ! Je vous invite à prendre conscience que la Lumière, la magnifique énergie d’amour est en nous et est nous, il s’agit de s’ouvrir à Elle et d’être soi-même pour apporter la guérison à autrui. Si votre patient se laisse porter par ce nouveau courant de vie au lieu d’adhérer de manière dogmatique aux doctrines des autres ou aux croyances de la société en étant un petit juge en permanence, il aura fait la différence entre celui qu’il croit être, celui qu’il prétend être, et enfin, celui qu’il est vraiment. Alors et de manière automatique, l’univers va répondre à sa nouvelle orientation. C’est aussi simple que cela. Nous sommes des êtres énergétiques inséparables de la Force de Vie et c’est le message à lui faire passer. Oui, nous avons un double rôle : d’abord recentrer le receveur sur lui-même, élever sa fréquence vibratoire après avoir réparer son corps subtil et lui montrer le vrai chemin de la vie. Sans spiritualité, sans reconnaissance que nous formons un tout, point de santé durable. Si vous praticiens Reiki, vous êtes dans un état de pure ouverture (un état qui laisse les choses arriver naturellement) et que vous avez parfaitement saisi ce qui est précité, alors vous pourrez servir pleinement autrui. Soyez le diapason du changement, la lumière sur le chemin. Montrez la voie !

J’exprime souvent cet état d’être sur ce blog mais il est le seul qui Est. Comment autrement pouvons-nous êtres de sincères porteurs de Lumière, comment aider autrui à sortir de l’ornière de la dualité ? La conscience a besoin d’un véhicule et d’un instrument pour sa manifestation et vous êtes cela, dans le moment présent. Il n’y a aucun hasard, si vous avez choisi d’être un thérapeute, abandonnez-vous à cette réalité suprême et exprimez maintenant cette paix, cet amour, cette lumière dans ce monde matériel. Libérez-vous d’abord vous-même de votre égoïsme, de vos désirs et de vos peurs alors et seulement alors, votre existence en soi sera l’aide la plus grande que vous pourrez apporter.

P.B

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire