lundi 15 septembre 2014

Sois !






   

         Est-ce que vous vous sentez tranquille, en paix et serein en commençant votre journée parce que du matin au soir, du lever au coucher, vous serez en train de faire quelque chose en tant qu’individu. Si seulement c’était en tant que personne (jeu de mot), pas un quidam quelconque  non, non, mais comme Être divin que vous êtes. Ce qui est généralement à l’œuvre, c’est une personnalité qui porte un nom et un prénom, d’où vos problèmes de relations, très souvent de stress voire d’ego. Cependant, il y a une solution. Nous en avons déjà parlé ici sur « Reiki Source ». Il faut déplacer sa conscience et même la dépasser. Comment est-ce possible ? Découvrons cela ensemble.

Habituellement la conscience est au centre de l’entité corps-esprit. C’est elle qui est à l’origine de votre façon d’être. Par elle, vous faites des expériences, vous vous positionnez, parfois vous cataloguez, pensez, critiquez, votre mental juge en permanence et tout cela arrive spontanément. Comment en sortir pour retrouver la paix tout en continuant de vivre cette réalité, cette matérialité ? En maitrisant cette conscience, c'est-à-dire en étant autre chose. Quoi me direz-vous mais simplement l’ultime, l’absolu, Vous. Lorsqu’on dit : retirez-vous dans votre « Soi Divin » cela signifie : « soyez » du verbe être. Soyez Divin, soyez un futur dieu ! C’est lui, qui en fait, se projette dans la conscience pour devenir « Je Suis ». Ce Principe, cette Présence ne doit pas s’absorber dans toutes ces expériences en s’oubliant. C’est malheureusement ce qui arrive en permanence où presque au commun des mortels. Il s’y est oublié et il prend ces expériences pour lui-même. Il les a acceptées comme étant l’expression de la vérité et il s’y est de plus en plus absorbé. Voilà votre état, voilà comment vous vivez dans l’erreur d’un mental dominant. Vous devez en sortir pour qu’il n’y ait plus de trace d’individualité ou de personnalité dominante perdue dans la matérialité. Être dans la conscience dynamique du manifesté ne signifie pas oublier sa Présence mais au contraire ne plus s’identifier au corps-esprit pour Être à nouveau, en conscience, la divinité. Savoir ce qu’on n’est pas, c’est sortir des dogmes, de la domination, des jugements. C’est sortir de l’illusion en gardant en tête que vous utilisez temporairement ce corps-esprit pour vivre ici-bas.
Au contraire, je le répète à nouveau, identifiez-vous sereinement à votre « Soi Divin » pour être. Ainsi pour vous, le : « Je » sera relatif. En fait, dans cet état d’esprit, l’être-moi se sait exister dans ce monde irréel puisque toujours en mouvement. Vous avez seulement à le savoir. Je vous invite à sortir des apparences, à sortir des phénomènes, de la conscience d’être celui-ci ou celle-là, lié à l’espace/temps mais en disant cela, je ne m’adresse pas à l’être humain normal. Son champ de compréhension ne s’étend généralement pas au-delà de sa personnalité focalisée sur son corps physique et sur sa petite vie routinière engendrée par les archaïsmes et les dogmes. Faites un essai, cessez l’identification à votre personnalité-corps. Êtes-vous encore touché par une critique, par une insulte, par une calomnie ou par une flatterie, une pommade, une adulation ? Si oui, vous êtes toujours dans l’ancien ego. Non ? Vous êtes votre « Moi véritable » c'est-à-dire l’Absolu, la Présence projeté dans la conscience. Si c’est ainsi, vous êtes arrivé au terminus. La connaissance est vôtre. Vous êtes simplement le témoin du « Je Suis », vous êtes votre vraie nature, éternelle, s’exprimant dans l’ici et maintenant dans une profonde paix. Vous êtes la Présence consciente, acceptez-le. C’est là le mystère de la Vie, le mystère de la non-séparation.

C’est pourquoi il vous faut agir en connaissance de cause car la nature de l’Être (le Soi), s’exprimant dans la conscience est telle qu’elle devient ce que vous en pensez et ce, par simple intention. Votre but est clair et déterminé. Présentez ainsi n’importe quel concept à la conscience, ce qu’on nomme une pensée racine et elle vous en donnera la réalité si vous le faites avec ce savoir. La conscience est-elle l’âme, est-elle la matrice, est-elle le pouvoir féminin en action dans et par lequel s’exprime l’Être ? A vous de le comprendre, le constater, le ressentir et surtout de le vivre dans l’amour, la joie et le bien-être. « Sois cela » car tu as tous pouvoirs !


P.B

2 commentaires: