jeudi 8 janvier 2015

Le secret du Maître-guérisseur !


 

      Pour être un Maître guérisseur, vous devez juste être vous-même. L’initiation vous a reconnecté et quand vous plongez en vous-même, vous retournez vers la Lumière, vous vous apercevez que vous êtes votre soleil central. Rien de plus, rien de moins. Vous avez juste élargi votre vision.

Souvenez-vous : donnez et recevez ! Lorsque vous vous centrez sur la Présence en vous, vous devenez pur canal. Vous dites en toute sérénité : « Je Suis » et j’exprime la Présence. Cela représente le degré de la maîtrise, le troisième niveau Reiki, mais combien de praticiens s’abandonnent vraiment à cet état d’être ? En vérité très peu, par manque de confiance. Ils doutent, ils savent mais ne manifestent pas vraiment le Principe Divin individualisé. Pour éliminer la discorde de leurs pensées, il n’y a pas de moyen plus efficace que de savoir que le corps est simplement le temple de la Vie. Il faut simplement accorder l’ensemble alors le mental cesse son vacarme, il n’analyse plus, il accepte la formule : « Je Suis ce que Je Suis » ou « Je suis enfant de la Source ». Ainsi se manifeste pleinement dans la forme, cette vérité spirituelle. Quoi, vous avez encore un sentiment de séparation ? Vous vous dites, c’est bien joli tout ça mais alors pourquoi est-ce que je n’ai pas les résultats escomptés dans mes soins ? Vous avez déjà la réponse n’est-ce pas ? Pour être un vrai Maître-guérisseur, vous devez accepter, d’être la vie incarnée. Vous sentez l’énergie, la Lumière dorée, mais votre mental fait barrière. Souvenez-vous de ce que votre enseignant vous a dit ou aurait dû vous dire : « Négligez le mal, négligez complètement l’effet, centrez votre attention et vos pensées sur la Lumière et sa fréquence, sur la douceur de son Amour. Elles appartiennent à la perfection. Vous êtes praticien voire Maître Reiki ? Prouvez-le ! Je vous révèle ici le secret des secrets. Il consiste à savoir et à être ce que vous voulez exprimer. Savoir, c’est posséder la connaissance, vous l’avez reçue. Être, c’est l’exprimer mais vous devez le ressentir, vibrer comme une parcelle divine incarnée en retirant le mental de l’équation. Pour êtes un vrai guérisseur, c'est-à-dire, un transformateur et que toute maladie (1) connue rétrocède devant la Lumière que normalement vous devriez exprimer, il faut se fondre dans votre Présence et la laisser agir. Là, vous objectivez la Puissance, comment pourrait-il en être autrement.
Soyez un pur canal pour la Force de Vie que vous avez invoquée. Portez votre attention sur vos mains et pensez que c’est l’Esprit qui unit les deux fréquences. Pensez-vous que la vibration du patient va refuser de se mettre au diapason de la Source que vous représentez ici-bas, d’où émanent cette paix, cet Amour et cette Lumière ? Bien évidemment, aucune ombre ne peut y résister. Vous devez juste vous abandonner à cette réalité d’Être. Tout est ici et maintenant, accompli et achevé.


(1) La maladie n’est qu’un effet, une partie du corps déréglée ayant chutée en fréquence car l’ensemble reste un champ vibratoire. L’effet est assimilable à un champ de particules dont le mouvement est ralenti (engorgement, blocage).



P.B

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire