mercredi 29 avril 2015

Vivez votre propre vie en toute tranquillité !





       Comment faire ? Il vous suffit de suivre deux règles : La première consiste à comprendre que vous êtes l’architecte de votre propre temple. Ainsi votre personnalité ne doit en aucune manière, être un produit formaté. Pour cela, détournez-vous du regard des autres et prenez votre envol. Vous êtes libre car vous savez que la critique est un phénomène qui trouve des explications dans le mental de son auteur non dans la cible visée. En effet, n’oubliez pas qu’aux yeux des gens qui pourraient émettre un jugement personnel à votre encontre, vous n’êtes qu’un personnage secondaire, le principal protagoniste étant bien souvent eux-mêmes. En bref, une personne qui vous critique, ne s’adresse pas à vous en tant que personne, mais à un individu lambda à titre d’exutoire. Il y en aura un autre, puis un autre ainsi de suite. La seconde règle est de garder à l’esprit que prendre en considération le regard des autres, c’est se limiter dans sa capacité à s’épanouir et à vivre sa vie comme on l’entend. Je vous dis ceci : Laissez couler votre vie sur un fleuve de paix, de sagesse et d’Amour. Vous avez une identité propre qui vous différencie du reste de la masse et c’est bien. Libre à eux d’être des moutons. Votre attitude répondra à une prédisposition mentale programmée. Votre calme, votre sourire sera désarment, comme si l’attaque non seulement ne vous touchait pas mais au contraire vous renforçait. Par contre ; c’est l’effet boomerang, le retour de flamme comme on dit pour eux. C’est une loi divine, tout ce que vous pensez vous revient invariablement. On récolte vraiment tout ce que l’on pense et fait avec ses pensées. Alors je vous invite non seulement à être vous-même mais à vous contrôler en permanence en prenant de la hauteur vis-à-vis d’autrui et de leur façon de voir les choses. Vous avez le beau rôle, laissez-vous aller en respectant ces deux règles de bon sens. Vous êtes Esprit, équilibre, discernement, pondération et sagesse. Libre à eux d’être des antonymes.

P.B

Vous êtes votre propre boite à outils !


     « Toutes les réponses sont au fond de votre cœur ». C’est une phrase connue n’est-ce pas mais que signifie-t-elle réellement ? Simplement que vous devez plonger en vous pour trouver le bonheur, la joie, la santé et la paix et ce, dans le moment présent. L’Amour qui en émane n’est pas un sentiment ou une illusion mais une merveilleuse vibration. C'est une vibration tellement puissante que lorsqu’elle se manifeste, plus rien ne compte que cette fréquence, tout paraît tellement merveilleux et facile qu'il n’y a plus aucune difficulté à vivre, quoi que vous puissiez vivre.
Sachez que vous possédez la liberté d’être ce que vous avez envie par l’Esprit. Eh oui, c’est par un état de conscience élargi que vous comprenez que vous ne pouvez être autre chose que ce que vous êtes. Le grand Tout étant vibrations, vous êtes vibrations, le grand Tout étant omniprésent, omniscient, vous êtes Lui. Il ne s’agit que d’un transfert de conscience d’un plan à un autre : Le Divin est créateur du matériel. Je ne dis pas que votre corps physique n’existe pas, je dis qu’il est énergie et que vous avez le pouvoir de le maîtriser avec la Force créatrice, que l’Esprit est plus fort que la matière, que l’Esprit peut tout créer aussi bien le désagréable que l’agréable, le mauvais comme le bon.
Vous devez juste vous abandonnez à vous-même, c'est-à-dire plonger au cœur du cœur de votre âme ! Génial non ? Vous intégrez tranquillement cette vérité dans votre vie et vous la regardez répondre immédiatement à votre appel selon votre projection.

P.B

Comprendre et se comprendre !


    Très souvent les problèmes de santé voire les souffrances physiques sont mal compris. Ils ne sont que des messages de l’âme signalant un mal-être profond en vous. On dit alors que vous êtes coupé du spirituel ce qui signifie que vous ne vous exprimez pas comme Esprit mais comme simple personnalité. Donc, vous ne fusionnez plus avec votre totalité ce qui provoque une réaction en chaîne sur le plan subtil d’abord, puis dans votre corps physique. Ici je vous le redis : Vous êtes un esprit s’exprimant par le biais d’une âme incarnée qui pour se manifester sur les différents plans de vie, utilise des vêtements qui ne sont qu’éphémères. Le plus connu est ce corps physique avec sa personnalité, son ego, son mental. 


Prenez conscience que votre vraie réalité est autre et pour cela, inversez votre vision, regardez les choses d’en haut. C’est juste un état d’être relevant de la confiance en vous.
Quittez l’irréel pour la vérité, la chimère pour cette profonde réalité et retrouvez votre sérénité. Voilà comment, avec un peu de bon sens, on maîtrise : pensées, paroles et actes puis notre santé en gardant un taux vibratoire élevé car c’est la joie et le bonheur que vous devez exprimer chaque jour si vous voulez vivre les expériences du même ordre. 

P.B

Vous êtes votre conscience !

      
       C’est donc en acceptant de vous remettre en question que vous comprenez qu’il est illusoire de juger quoi que ce soit avec le mental. L’Esprit (que vous êtes) doit être un spectateur faisant preuve d’un amour inconditionnel pour la vie et toute sa manifestation, il est donc important de travailler ce non-jugement qui pardonne tout et excuse tout. A partir du moment où vous vous sortez du tableau, c'est tout à fait réalisable ! 



Si vous déplacez votre conscience dans ce qui est divin en vous, automatiquement vous obtenez de la tolérance pour vous-même ou pour autrui et vous faites preuve de compréhension. Pourquoi ? Parce que c’est toujours la personnalité qui se trouve blessée dans les expériences de la vie ; pas vous.Faites cela avec compassion, dans un état de paix qui sera communicatif. 

P.B

lundi 20 avril 2015

Le monde de l'énergie !

    

     Je vous averti tout de suite, je suis là pour jeter un pavé dans la mare. La méthode Reiki, comme beaucoup d’autres méthodes énergétiques, n’est pas à prendre à la légère. Première précaution, trouver le bon Maître-enseignant. Trop de faux Reiki, de faux maîtres, d’initiations à distance ou même mal effectuées à cause d’un nombre trop importants d’élèves sont monnaie courante. On touche ici au domaine subtil, on travaille sur des plans où il y a du bon et du moins bon. Le monde de l’énergie et de la guérison est un vaste champ où beaucoup reste à découvrir mais attention, c’est la porte ouverte à bien des soucis, des dérives ou pullulent pratiques commerciales douteuses et escroqueries. Nous allons développer le sujet.

J’entends trop souvent les enseignants dire : « on place ses mains et on attend ». Quoi on ne sait pas, ou encore : « l’énergie sait, elle va faire le nécessaire ! » mais bien sûr ! Il faut bien comprendre que toutes les formes de travail avec les énergies impliquent d’ouvrir des portes sur d’autres dimensions. Déjà lorsqu’on s’ouvre pour canaliser l’énergie curative, on reçoit hum, nous y reviendrons. La première des choses à comprendre, c’est que nous vivons sur plusieurs plans vibratoires ou plans de conscience en même temps. Le corps physique constitue le visible avec son premier support énergétique qui est le corps éthérique. C’est une sorte d’interface et c’est essentiellement sur lui que le praticien va opérer. En contrôlant son enveloppe, son état, son placement et les énergies qu’il contient, il va travailler à sa remise en état. Il va rencontrer des parasites, des déplacements, des congestions, des masses qu’il devra éliminer en premier comme d’ailleurs les liens désuets qui bloquent la progression de l’être. Puis, en canalisant le Souffle de Vie, il le rechargera. Tout ceci ne reste que la partie visible du travail à réaliser car il faudra aller plus loin avec le corps émotionnel se trouvant sur le plan astral puis avec le corps mental qui donne accès aux plans suivants. En fait, nous sommes confrontés à deux difficultés majeures. La première, c’est l’état d’esprit du praticien, qui va induire lors de sa connexion l’énergie canalisée et second danger, une mauvaise protection lors des soins ce qui entraînera beaucoup plus souvent qu’on ne le pense le risque d’attaques psychiques développant très rapidement une dégradation du système énergétique du praticien Reiki. L’ouverture par l’intention doit être claire. On rencontre très souvent des corps subtils traumatisés surtout chez les énergéticiens entraînant des dommages physiques, des douleurs, des insomnies voire des troubles de la personnalité et cela va perdurer jusqu’à la réparation par un thérapeute averti. Pourquoi ?  Parce qu’ils ne savent pas grand-chose sur le travail de guérison et ses écueils. Ils sont comme des bisounours dans un monde de rêves. Vous êtes praticiens Reiki ? Rappelez-vous : Les questions suivantes ont-elles été évoquées lors de vos stages : Faut-il une protection en soins ? Qu’est-ce qui peut mal tourner ? Contre qui ou contre quoi dois-je me protéger ? Quels sont les dangers du travail énergétique etc.
Gardez à l’esprit que les énergies psychiques sont partout. Formes-pensées, égrégores, implants ou programmations et même entités ou parasites sont vraiment légions. Une aura en mauvais état, une enveloppe endommagée attire de facto, les miasmes précités. On le constate très rapidement par une fatigue importante, une douleur ou une gêne à la nuque ou sur un chakra. Ne doutez pas de ce qui est transcendant. Ces vérités sont le constat de l’expérience. Gardez en tête que l’intuition est l’outil le plus précieux du guérisseur dans ce domaine car ne croyez pas que des énergies négatives ou que des entités ne soient pas capables de sauter d’une personne sur une autre lorsque leur système énergétique est déplacé, affaibli ou lacéré. Après cette constatation, quoi faire ? Pas de panique, il faut simplement revenir aux fondamentaux. D’abord, faire le bon choix concernant son enseignant, ensuite prendre conscience de chaque degré Reiki sans brûler les étapes, travailler sur soi pour élever sa vibration, sa fréquence et surtout la conserver par des mesures appropriées. Ensuite, il vous appartient de poursuivre votre quête en travaillant en conscience. Que du bon sens et c’est ce que vous avez fait hein ? Pour preuve, j’imagine que lors d’un soin vous savez percevoir les parasites sur votre patient ? Que vous écoutez votre corps subtil lorsqu’il vous donne un avertissement par un basculement en arrière ? Que vous savez, sans peur, prendre la bonne décision ? Que vous connaissez ce que représente un dégagement d’entité ? Si c’est le cas, pas de soucis, vous savez !

Voilà nous arrivons au terme de cet article qui n’est qu’une mise en garde contre les pseudos Maîtres et leurs carences en enseignements. Je le répète, j’ai trop souvent entendu : « si on demeure dans l’amour et le don, on est protégé ». Le problème est que tous les enseignants qui affirment cela sont eux-mêmes très souvent de grands parasités. Voilà, vous êtes prévenus !

P/B