jeudi 24 septembre 2015

Changement de conscience.






     On parle beaucoup, dans le domaine spirituel, d’état de conscience. En effet, il suffit d’être puis de donner, c’est simple et complexe à la fois. En disant « Je Suis » vous commandez et l’ensemble de votre être qui vibre instantanément selon votre choix. 

La difficulté qui survient ensuite, c’est de maintenir cet état. Si votre mental intervient, il va poser des questions et introduire des peurs, des doutes et votre taux va chuter. Ne nourrissez pas ces peurs ou ces doutes. Ils n’ont aucune réalité. Intégrez tranquillement un vaccin qui se nomme «foi et confiance ». Après avoir pris votre décision irrévocable, placez-vous dans l’amour/lumière de votre cœur. Visualisez un soleil dans lequel vous plongez. De là, envoyez cette énergie sur votre environnement, votre entourage et en direction de toutes les personnes dans le besoin. Faites-le dans toutes les occasions, dans la vie de tous les jours, chez vous comme au travail. Intégrez dans chaque geste de votre vie cet amour/Lumière. Devenez instantanément cet état de conscience en exprimant la douceur, la compassion, la compréhension, le respect, la joie. Souriez car vous savez que rien de ce qui est inférieur ne peut vous atteindre lorsque vous vous maintenez dans cette fréquence vibratoire. Vous recevez puis vous donnez, c’est ainsi que vous serez le transformateur de ce monde car votre action sera ressentie bien plus loin que vous le pensez.

Vous allez vite constatez des changements en vous et autour de vous, Certains apprécieront d’autres critiqueront, souriez, souriez encore car vous êtes dans un champ de conscience différent. Je vous le dis : dans cet état vous êtes intouchable, invulnérable.



P/B

mercredi 23 septembre 2015

Cherchez l'erreur !



   


    Et si tout était simplement « états de conscience ». Analysons cela avec pragmatisme en prenant pour commencer l’exemple de l’ego. Il est le « moi je », une sorte de sentiment d’exister en individu indépendant. Ce « moi je » défini une personnalité dérivée de cette impression qui croit exister. Cela se traduit par des jugements, des pulsions de possession, de rejet voire d’indifférence. Sa fixation sur telle ou telle situation comme étant " son " expérience, finit de la solidifier. Voyez cela par étapes.

L’ego comme la personnalité s'approprie complètement cette dernière, il en résulte un état de conscience pleinement constitué. Dans cet état d’identification, il y a souvent pulsion ou réaction et il s'instaure une relation avec cette forme sentie et identifiée. Cette relation est conditionnée par différentes tendances ou « facteurs mentaux » latents qui sont les éléments animant volonté et pulsions. Ici, nous rejoignons le mental analytique instable et versatile. Notez que nous sommes toujours dans la personnalité mais un cran au dessus. Maintenant franchissons le rubicon.

Trop souvent, vous liez pensée et mental. Ce dernier n’est qu’une représentation que l’on se fait de quelque chose. C’est une projection d’un concept ou d’une situation en rapport avec les sens mais qui restera éphémère. Nous sommes là dans le fictif, comme le prouve le rapprochement : mental = menteur.

La pensée, par contre, est une émanation de l’Être, elle est pure, vierge. Elle n’a rien à voir avec un quelconque processus mental. Elle émane du divin, de la Vie. Le mental comme la raison, limite par les sens cette divine Force, moi je vous invite à déplacer votre conscience vers votre vrai « Moi », votre « Soi divin » et donc à laisser votre pensée créatrice fleurir grâce à votre imagination. Dans cet imaginaire, vous êtes le divin créateur car là gît un champ d’action incommensurable. On parle même de génie chaque fois que l’imaginaire trouve son véritable emploi. Cherchez un synonyme du mot mental est vous trouverez : psychique, cérébral, intellectuel etc. alors que pour le mot pensée, nous avons : conscience, lucidité, imaginer, voir, croire, méditer etc. Élevons alors notre conscience afin de quitter le niveau précité. Une pensée pure, puissante, lumineuse, émane de la conscience divine, de l’Esprit, de l’Être. Elle traverse votre âme comme une promesse et vous le constatez, il n’y a aucun rapport entre les deux. Alors que l’ego, la personnalité, le mental sont des constructions bâties sur un château de sable, la pensée émanant de la divinité. Elle, est puissance, création, d’où l’importance de bien faire attention à ce que vous mettez en place sur votre chemin. Toutes vos pensées ont un impact sur votre vie mais aussi sur votre santé à long terme.



A présent, vous avez le choix ! N’avez-vous pas envie de vous abandonner à cette nouvelle conscience ? Comment faire ? Ne faites rien, soyez simplement Cela. Agissez, pensez comme parcelle divine. C’est un merveilleux lâcher-prise à vous-même. Fermez tout simplement la porte aux suggestions des sens afin que cette idée puisse se manifester en vous.



P/B


mercredi 16 septembre 2015

État d’esprit lors des soins.






      Je sais que la difficulté majeure que connaisse nombre de thérapeutes énergétiques, c’est l’expansion de conscience, celle qui fusionne praticien/patient, hors cela conditionne souvent le résultat. Cette unicité porte un nom : c’est la « conscience ». Il s’agit bien évidemment d’un état hautement vibratoire dans lequel l’Amour embrase le grand Tout et non un mot dogmatique. Dans cet état d’Unicité, notre connexion nous emplit de Lumière mais il reste avec notre volonté à établir cette deuxième fusion. Nous devenons ainsi l’autre par glissement comme si les deux entités devenaient « Une » le temps du soin. Vous savez, tout est possible par expansion de conscience car en vérité rien n’est vraiment séparé. Trop souvent, vous vous limitez par ce que vous pensez que vous êtes. Cela a déjà été dit ici. Oh je sais, cette conscience semble si loin mais là encore, c’est une erreur. Vous êtes un être multidimensionnel et vous pouvez déplacer votre conscience sur le plan de votre choix puis fusionner avec autrui. C’est un état d’être, une liquéfaction dans l’Esprit.  Une fois cet état réalisé, vous agissez par intentionnalité, c’est tout simple. Vous devez toujours vous rappeler que vous êtes la Source, qui pour voyager dans les strates de la vie, a revêtue différents vêtements (états vibrationnels) afin d’explorer la création au travers d’une âme individualisée, cependant vous avez gardez tous pouvoirs en tant que particule Divine. Vous pouvez établir en vous cette divine fusion puis la réaliser avec votre patient le temps du soin. Essayez !  



P/B

dimanche 6 septembre 2015

Soyez vous-même, ici et maintenant !



       


     Prenez acte que rien n’existe en dehors de la divinité. Vous êtes ce que vous êtes encore faut-il en prendre conscience. La vie est multidimensionnelle dans une multiplicité de fréquences vibratoires. Vous évoluez dans cet environnement sans le remarquer car votre mental reste focalisé sur sa vie terrestre. Ce monde physique n’est que superficiel, c’est comme la première couche de l’oignon. En fait, vous regarder la vie du mauvais côté. A l’autre extrémité de cette dualité apparente se trouve l’être divin, vous. Concevez cela dans votre esprit. Vous êtes étincelle divine. Pour prendre une image, vous êtes comme une cellule de Dieu. Vous procédez toutes ses caractéristiques. Vous êtes la Déité en incarnation, c'est-à-dire que vous vivez avec différents corps comme d’ailleurs l’ensemble de l’univers. C’est l’âme qui pour vivre dans cette multidimensionnalité possède une anatomie subtile correspondant à chaque plan y compris un corps physique relié à la personnalité. Votre regard inversé transforme la donne car à ce moment là, tous les possibles deviennent admissibles. Vous redevenez le maître du jeu, un créateur conscient. Vous êtes le démiurge Lui-même et par l’Esprit, l’artisan de votre vie. Avouez que cela change tout car cette démystification produit automatiquement ce que vous désirez dans la vie. Alors ce n’est pas un euphémisme que de dire que oligarchie religieuse est balayée. Vous redevenez un être conscient libre de ses prérogatives ! Voilà la vérité de l’existence, ce que vous êtes venu découvrir et revivre. Ne vilipendé pas la dogmatique passée, elle fut nécessaire pour que les consciences s’ouvrent. Aujourd’hui, soyez en paix avec vous-même et par une action conative, agissez pour faire connaître cette vérité divine.



P/B


mercredi 2 septembre 2015

Textes de vie !





Le livre de la vie !

      Ni le destin, ni autrui n’est responsable dans ce qui vous arrive, vous avez été votre propre créateur. Donc, si cela ne vous plait pas, il ne reste qu’à vous reprendre en mains et à changer. Soyez en conscience la Source en action, Dieu si vous préférez, car tout est déjà là. Vous doutez ? Vous ne devriez pas, car cette vérité se révèlera par votre cœur si vous le laissez s’exprimer. Rayonner par intention la Lumière de votre « Soi Divin ». Elle contient la conscience et donc la connaissance dans son ensemble. La Vie est parfaite dans son Unicité, faites-en expérience, ici et maintenant.
En disant : « Je Suis » vous établissez cette réalité en vous selon la phrase : « demandez et vous recevrez ». « Intention et attention » voilà simplement la création en marche. Cet état d’esprit entraînera bonheur, bien-être et santé selon le choix de votre conscience. Dites simplement ces deux mots de pouvoir avec foi suivi de votre vœu : Par exemple : « je suis la Lumière, je suis l’Amour Divin, je suis la paix et la joie, aucune difficulté ne se trouvera sur mon chemin ». Lors de vos échanges avec des amis, avec votre famille ou même avec des êtres que vous ne connaissez pas, donnez toujours ce qu’il y a de plus beau en vous, offrez-leur votre perfection divine, votre beauté, votre Amour au travers d’un geste, d’une parole, d’un sourire car il faut concrétiser votre choix dans les actes. Offrez-vous également votre propre perfection, votre propre beauté ! Créez simplement la vie d’une très belle façon ! C’est un état d’être, un état de conscience car il n’y a jamais eu de séparation, de différence mais l’Un en manifestation. 

P.B


D’où proviennent donc les causes de la souffrance ?


    On dit très souvent qu’elle provient d’un état d’esprit, que c’est la construction de l’individu lui-même qui est en cause. C’est en partie la vérité. Il faut savoir que les problèmes de santé, du moins les souffrances physiques, ont plusieurs motifs de se manifester. Parfois, c’est un mal-être profond, multifactoriel, c’est une souffrance non acceptée, ce sont aussi parfois toutes sortes de colères exprimées ou non et dans d’autres cas, ce sont vos peurs : de vivre, d’assumer ; vos haines : le racisme, les intolérances etc. ou la loi de causes à effets. Eh oui, l’addition arrive toujours un jour ou l’autre. Ce sont des motifs que vous connaissez tous mais ce n’est pas pour autant que parfois vous ne tombez pas dans ces pièges. Par ailleurs, il y a un autre motif important qui existe, c’est que l’univers est mouvement. Rien n’est statique, le champ de conscience dans lequel nous évoluons se modifie lui aussi et il faut s’y accorder. Le corps, la planète, tout ce qui vit se transmute alors occasionnant des symptômes ou de la souffrance si les fréquences en sont totalement décalées. Tous vos soucis doivent être relativisés par cette connaissance et même pour certains corrigés. C’est pourquoi vous devez comprendre une autre grande vérité. Vous ne pouvez que vous changez vous-même, laissez les autres en paix. 

P/B


Pourquoi les gens ne sont-ils pas heureux ? 


    Nous vivons dans une société où révéler sa vraie nature est considéré absurde, dangereux et surtout sans intérêt car il faut « paraître » pour être reconnu. Seul un masque semble bloquer les peurs. On dissimule on se dissimule. On porte ce masque pour cacher ou ne pas montrer son vrai visage. Cet état est catastrophique ! Il conduit à la dépression, aux angoisses, à toutes les frustrations. La personne apprend à se définir en fonction de ce qu'elle fait ou de ce qu'elle a l'air et c'est de cette façon qu'elle se présente aux autres, socialement et même dans l'intimité mais lorsque le masque tombe alors c’est la chute. La personnalité s’écroule. C'est ce qui se passe lorsqu'on privilégie le «faire», le «paraître» et non l'être. Et pourtant, y a-t-il plus grand bonheur que d'être soi-même ? Être « soi » conduit à l’amour, au respect. Cela permet de ressentir la vie, de choisir, de s’exprimer, de vivre et donc d’être heureux, de s’aimer mais cela entraîne bien plus. En effet, dans cet état, vous laissez l’énergie vitale circuler librement à travers vous et cela préserve non seulement des extrêmes nocifs mais par mimétisme appel d’autres bonheurs, d’autres joies. Être « soi », c’est s’ouvrir à la sérénité, au bien-être, c’est la clef de vie et bien plus car on ne soupçonne pas la réalité divine sous jacente. Je vous le redis ici : « sois toi-même divin ». La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée.

P/B


Qu’est-ce que la spiritualité ?


   On dit que c’est ce qui relève de l’Esprit. C’est vrai, cela relève de la connexion avec ce que vous êtes, c’est la connaissance que nous existons sur d’autres plans. La spiritualité, c’est de trouver la vérité et l’amour en vous, c’est de vous rendre compte que vous êtes une particule de la Source (que vous pouvez appeler Esprit). La spiritualité, c’est ce qui relie réellement les êtres dans cette Lumière et cet Amour, dans la fraternité, dans la conscience qu’ils sont tous Unicité. En essence, il n’y a pas de différence entre eux, l’individualité n’apparaît que par une conscience différente des choses. Déplacez-la et regardez la vie depuis votre cœur. Surtout ne scindez rien et ne vous limitez pas à l’image que vous renvoie votre miroir. Vous êtes une âme qui est venue s’incarner sur les différents plans de la vie et elle a besoin de vêtements pour s’y mouvoir. Pensez à cela, aimez cela en vous. Sachez aussi que vous êtes immortel car vous êtes la Source Elle-même. Votre conscience est simplement limitée pour l’instant par une fréquence plus dense mais à partir du moment où vous avez la certitude que rien ne peut vous arriver, vous changez quelque chose de très important dans cette fréquence vibratoire précitée de votre corps, et effectivement rien ne peut vous arriver à part quitter l’un des vêtements précités et cela arrivera tôt ou tard. Pour l’instant, restez focalisé sur le présent et ainsi, « soyez », oui vivez sereinement le temps présent, moments de plénitude où il suffit d’être pour savoir que tout est possible. Il n’y à rien à faire pour cela, juste à se dépasser. Le reste est secondaire, lâcher-prise. 

P/B


Acceptez la vie sous toutes ses formes ! 


    Vous voulez souvent voire toujours, consciemment ou non, que les choses aillent dans la direction que vous souhaitez, que ceux qui vous entourent pensent, réagissent et aiment de la façon qui vous convient et qu’ils appréhendent la vie comme vous. Que nenni !
Chaque être est totalement différent et chaque être est parfait dans sa différence ! Plus vous accepterez la façon d’être de ceux qui vous entourent, plus vous les préparerez, plus vous vous préparerez vous-même à de grands changements car c’est l’acceptation qui déversera alors la vie dans une douceur incommensurable. 

P.B


Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?


   Vous devez comprendre que votre bien-être dépend uniquement de votre état d’esprit. Le bonheur reflète en fait, beaucoup moins des circonstances de notre vie que nous ne l'imaginons souvent. Le bonheur est la Présence à l'instant mais aussi à la fusion avec notre âme. Cette Unicité nous plonge en son cœur « Le Soi ». Par Lui et en Lui nous sommes les divins créateurs de notre vie. Oui, il suffit de l’écouter et de suivre ses directives. Voilà le secret qui permet d’Être et de parcourir le chemin en paix. Alors l’âme est parcourue par la sérénité, la douceur, la joie et répand son élixir dans tout l’être. 

P.B