mercredi 2 septembre 2015

Textes de vie !





Le livre de la vie !

      Ni le destin, ni autrui n’est responsable dans ce qui vous arrive, vous avez été votre propre créateur. Donc, si cela ne vous plait pas, il ne reste qu’à vous reprendre en mains et à changer. Soyez en conscience la Source en action, Dieu si vous préférez, car tout est déjà là. Vous doutez ? Vous ne devriez pas, car cette vérité se révèlera par votre cœur si vous le laissez s’exprimer. Rayonner par intention la Lumière de votre « Soi Divin ». Elle contient la conscience et donc la connaissance dans son ensemble. La Vie est parfaite dans son Unicité, faites-en expérience, ici et maintenant.
En disant : « Je Suis » vous établissez cette réalité en vous selon la phrase : « demandez et vous recevrez ». « Intention et attention » voilà simplement la création en marche. Cet état d’esprit entraînera bonheur, bien-être et santé selon le choix de votre conscience. Dites simplement ces deux mots de pouvoir avec foi suivi de votre vœu : Par exemple : « je suis la Lumière, je suis l’Amour Divin, je suis la paix et la joie, aucune difficulté ne se trouvera sur mon chemin ». Lors de vos échanges avec des amis, avec votre famille ou même avec des êtres que vous ne connaissez pas, donnez toujours ce qu’il y a de plus beau en vous, offrez-leur votre perfection divine, votre beauté, votre Amour au travers d’un geste, d’une parole, d’un sourire car il faut concrétiser votre choix dans les actes. Offrez-vous également votre propre perfection, votre propre beauté ! Créez simplement la vie d’une très belle façon ! C’est un état d’être, un état de conscience car il n’y a jamais eu de séparation, de différence mais l’Un en manifestation. 

P.B


D’où proviennent donc les causes de la souffrance ?


    On dit très souvent qu’elle provient d’un état d’esprit, que c’est la construction de l’individu lui-même qui est en cause. C’est en partie la vérité. Il faut savoir que les problèmes de santé, du moins les souffrances physiques, ont plusieurs motifs de se manifester. Parfois, c’est un mal-être profond, multifactoriel, c’est une souffrance non acceptée, ce sont aussi parfois toutes sortes de colères exprimées ou non et dans d’autres cas, ce sont vos peurs : de vivre, d’assumer ; vos haines : le racisme, les intolérances etc. ou la loi de causes à effets. Eh oui, l’addition arrive toujours un jour ou l’autre. Ce sont des motifs que vous connaissez tous mais ce n’est pas pour autant que parfois vous ne tombez pas dans ces pièges. Par ailleurs, il y a un autre motif important qui existe, c’est que l’univers est mouvement. Rien n’est statique, le champ de conscience dans lequel nous évoluons se modifie lui aussi et il faut s’y accorder. Le corps, la planète, tout ce qui vit se transmute alors occasionnant des symptômes ou de la souffrance si les fréquences en sont totalement décalées. Tous vos soucis doivent être relativisés par cette connaissance et même pour certains corrigés. C’est pourquoi vous devez comprendre une autre grande vérité. Vous ne pouvez que vous changez vous-même, laissez les autres en paix. 

P/B


Pourquoi les gens ne sont-ils pas heureux ? 


    Nous vivons dans une société où révéler sa vraie nature est considéré absurde, dangereux et surtout sans intérêt car il faut « paraître » pour être reconnu. Seul un masque semble bloquer les peurs. On dissimule on se dissimule. On porte ce masque pour cacher ou ne pas montrer son vrai visage. Cet état est catastrophique ! Il conduit à la dépression, aux angoisses, à toutes les frustrations. La personne apprend à se définir en fonction de ce qu'elle fait ou de ce qu'elle a l'air et c'est de cette façon qu'elle se présente aux autres, socialement et même dans l'intimité mais lorsque le masque tombe alors c’est la chute. La personnalité s’écroule. C'est ce qui se passe lorsqu'on privilégie le «faire», le «paraître» et non l'être. Et pourtant, y a-t-il plus grand bonheur que d'être soi-même ? Être « soi » conduit à l’amour, au respect. Cela permet de ressentir la vie, de choisir, de s’exprimer, de vivre et donc d’être heureux, de s’aimer mais cela entraîne bien plus. En effet, dans cet état, vous laissez l’énergie vitale circuler librement à travers vous et cela préserve non seulement des extrêmes nocifs mais par mimétisme appel d’autres bonheurs, d’autres joies. Être « soi », c’est s’ouvrir à la sérénité, au bien-être, c’est la clef de vie et bien plus car on ne soupçonne pas la réalité divine sous jacente. Je vous le redis ici : « sois toi-même divin ». La vie est vraiment simple, mais nous persistons à la rendre compliquée.

P/B


Qu’est-ce que la spiritualité ?


   On dit que c’est ce qui relève de l’Esprit. C’est vrai, cela relève de la connexion avec ce que vous êtes, c’est la connaissance que nous existons sur d’autres plans. La spiritualité, c’est de trouver la vérité et l’amour en vous, c’est de vous rendre compte que vous êtes une particule de la Source (que vous pouvez appeler Esprit). La spiritualité, c’est ce qui relie réellement les êtres dans cette Lumière et cet Amour, dans la fraternité, dans la conscience qu’ils sont tous Unicité. En essence, il n’y a pas de différence entre eux, l’individualité n’apparaît que par une conscience différente des choses. Déplacez-la et regardez la vie depuis votre cœur. Surtout ne scindez rien et ne vous limitez pas à l’image que vous renvoie votre miroir. Vous êtes une âme qui est venue s’incarner sur les différents plans de la vie et elle a besoin de vêtements pour s’y mouvoir. Pensez à cela, aimez cela en vous. Sachez aussi que vous êtes immortel car vous êtes la Source Elle-même. Votre conscience est simplement limitée pour l’instant par une fréquence plus dense mais à partir du moment où vous avez la certitude que rien ne peut vous arriver, vous changez quelque chose de très important dans cette fréquence vibratoire précitée de votre corps, et effectivement rien ne peut vous arriver à part quitter l’un des vêtements précités et cela arrivera tôt ou tard. Pour l’instant, restez focalisé sur le présent et ainsi, « soyez », oui vivez sereinement le temps présent, moments de plénitude où il suffit d’être pour savoir que tout est possible. Il n’y à rien à faire pour cela, juste à se dépasser. Le reste est secondaire, lâcher-prise. 

P/B


Acceptez la vie sous toutes ses formes ! 


    Vous voulez souvent voire toujours, consciemment ou non, que les choses aillent dans la direction que vous souhaitez, que ceux qui vous entourent pensent, réagissent et aiment de la façon qui vous convient et qu’ils appréhendent la vie comme vous. Que nenni !
Chaque être est totalement différent et chaque être est parfait dans sa différence ! Plus vous accepterez la façon d’être de ceux qui vous entourent, plus vous les préparerez, plus vous vous préparerez vous-même à de grands changements car c’est l’acceptation qui déversera alors la vie dans une douceur incommensurable. 

P.B


Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?


   Vous devez comprendre que votre bien-être dépend uniquement de votre état d’esprit. Le bonheur reflète en fait, beaucoup moins des circonstances de notre vie que nous ne l'imaginons souvent. Le bonheur est la Présence à l'instant mais aussi à la fusion avec notre âme. Cette Unicité nous plonge en son cœur « Le Soi ». Par Lui et en Lui nous sommes les divins créateurs de notre vie. Oui, il suffit de l’écouter et de suivre ses directives. Voilà le secret qui permet d’Être et de parcourir le chemin en paix. Alors l’âme est parcourue par la sérénité, la douceur, la joie et répand son élixir dans tout l’être. 

P.B



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire