dimanche 29 novembre 2015

Être guérisseur Reiki :

    



  Aujourd’hui, nous allons reparler du guérisseur Reiki. Il est appelé praticien lors du premier stage dès qu’il reçoit l’initiation en direct, puis Maître-enseignant à la fin complet du cursus mais pour être un vrai guérisseur, cela induit un processus qui peut prendre des années. En effet guérir ou enseigner est relié à des compétences ou des connaissances spécifiques que vous avez apprises en suivant des cours mais cela n’est que le démarrage d’un long voyage lui aussi initiatique. Voyons cela en détail.

Le pouvoir de guérison ne s’acquiert pas par quelque chose d’externe. Après avoir reçu les notions de base, la compréhension des plans subtils, et avoir compris que la maladie est qu’informative, il faut appréhender le pouvoir de guérison du côté divin. La méthode Reiki comporte deux volets, vous le savez : Le soin et le spirituel. Le second est trop souvent survolé pourtant, il conditionne le premier. Quelle est l’essence de la guérison ? Que se passe-t-il lorsque quelqu’un « va bien » que ce soit sur le plan physique, émotionnel ou psychologique ? La réponse est simple, la personne est capable de se relier à sa lumière intérieure, à son « Soi divin » puis de s’abandonner à cet état pour le laisser agir. Cette reconnexion a un effet curatif sur tous les plans. Que recherche donc un patient ? Une restructuration subtile de son être et une modification de sa vibration pour retrouver la santé même si cela ne lui parle pas. Il est donc demandé au guérisseur de réparer les plans subtils composant son âme afin qu’il puisse retrouver sa plénitude sur le plan physique. C’est la première étape. Comment cela se produit-il chez le guérisseur ? D’abord, cela passe par une prise de conscience qu’il n’y a pas de séparation entre les plans de vie, juste des strates de fréquence qui jouent l’une sur l’autre dans une harmonique de synthèse et que c’est votre capacité à vous guérir vous-même qui fait de vous un artisan de lumière et c’est ce qui offre aux autres un accès à leur propre pouvoir d’autoguérison. Cet effet se constate lors de l’imposition des mains. On dit que pour l’essentiel un soin est un processus qui peut prendre place sans parole ni action. Après un bon nettoyage, une remise en état des corps et enveloppes auriques, il y a rechargement énergétique. C’est l’énergie de votre pure « Conscience » que vous avez en tant qu’enseignant ou guérisseur qui a cet effet curatif. Gardez à l’esprit que la nature aime la simplicité donc que votre intention de faire le bien soit authentique. Les initiations Reiki sont des alignements énergétiques et des balises provoquant une alchimie personnelle, une transformation de votre conscience que vous devez affiner et qui portera votre signature d’Unicité. Soyez donc vrai, serein et tranquille, mais ne soyez plus personne, ayez un autre regard sur vous, sur la vie. Je le répète à nouveau, vous êtes une parcelle de la Source en incarnation, rien de plus, rien de moins. Déplacez votre conscience pour être enfin un vrai créateur, un « JE SUIS » fils divin de « Sattva » (mot sanskrit qui peut être traduit par « vérité » ou « réalité ») mais pour réaliser cela, il faut deux choses. La première, c’est de vraiment abandonner son ancienne image mentale, tout en restant ancré sur ce plan physique pour y produire le spirituel. La seconde, c’est de vivre cet état de conscience en toute simplicité, de le ressentir sans passer par le mental. Il faut vraiment « Être ». Je vous invite, fondu dans la Source intérieure de vérité, le grand Tout de la Vie, à irradier son énergie et son amour, à rayonner son Souffle de vie et à proclamer votre maîtrise ici-bas. La véritable connaissance est aussi simple que cela. Fusionnez votre « Soi Divin », l’Esprit, avec votre âme (ce que vous êtes), puis répandez sa puissance naturellement en vous abandonnant à ce processus. Comprenez bien les termes précités. Votre âme est un état d’être ; fusionner avec « l'Esprit » signifie se perdre soi-même ! On disparaît, on se fond, on se liquéfie dans son cœur pour se combiner totalement avec la Source. Ainsi, il ne reste plus qu’Elle en action, c'est-à-dire : Vous. Il n’y a rien à faire, juste à Être soi-même, avec foi et conviction, une Conscience Unifiée ! Personnellement, j’utilise parfois une formule pour me recentrer et disparaître en disant : « En Conscience, je suis Christ ». En effet, c’est un état qui est déjà là. Il suffit de plonger en lui. Vous êtes déjà cela même si vous ne le concevez pas intégralement et c’est normal, mais viendra l’ascension un mouvement de la périphérie vers le centre, puis, l’illumination par communion de conscience et vous l’accepterez. Aujourd’hui, ici et maintenant, abandonnez-vous à vous-même, sortez du mental qui analyse, sépare et classe les choses. Lâchez-prise pour rejoindre la connaissance intuitive. L’énergie divine (la Force ou Souffle de Vie) constitue le courant de l’Être qui sortant du cœur et va guérir votre patient. Sortez de vos pensées et raisonnements, quittez toutes les présomptions que vous avez au sujet de ce qui ne va pas chez lui et écoutez par vos mains. Accordez-vous simplement avec votre patient, à sa vibration à partir de votre espace de silence qui est en vous et lissez tranquillement son énergie et ses vibrations. 

Suivez les directives du Souffle de Vie, suivez votre intuition en gardant à l’esprit que : Vous n’êtes plus vous mais Sattva en action. Sentez la vibration qui s’écoule de vos mains, sa chaleur. Laissez vos mains danser dans le champ énergétique du receveur. Soyez là, présent, tranquillement avec confiance. Vous êtes un artisan de lumière complet, ici et maintenant, alors abandonnez-vous à votre vraie réalité Christique. Votre patient a besoin de votre sagesse, de votre compassion pas d’un quelconque jugement sur sa problématique. Vous êtes là pour être le visage de l’amour. 

P/B  

http://Reikisource.fr