vendredi 18 décembre 2015

L’Homme divin !



 Reiki Source

   

    Depuis combien de temps cherchez-vous à comprendre le monde, à savoir qui vous êtes en réalité et surtout ce que vous faites là ? L’homme dans son état véritable exprime la « Conscience Divine », la Présence, la Déité ou l’Esprit mais chacun détient les clefs de sa propre détermination pour l’accepter. Votre isolement, tout comme les limites qu’il crée, est imaginaire. En réalité, vous avez toujours été uni à la Source, vous en faite partie intégrante, ici et maintenant. Voilà ce que vous êtes !

Quand l’homme cessera ses élucubrations mentales et acceptera cette vérité, il retrouvera immédiatement sa place légitime. Les Grecs savaient cela et l’exprimaient ainsi : « Homme, connais-toi toi-même ! ». L’être est divin en ce qu’il fait partie du Tout et il ne doit pas se disséquer en ceci, cela, sinon il se disperse. Si cette prémisse est acceptée en conscience, il sert son prochain, car il ne s’élèvera plus jamais au-dessus d’autrui. Imaginez les conséquences ! L’égotisme qui détruit, divise et viole la loi naturelle de l’existence, disparaît. Nous incarnons en fait l’universel individualisé, rien de moins, rien de plus. Nous sommes une partie du tout, mais chacun est fondu dans l’ensemble, faute de quoi l’ensemble ne serait pas une unité complète. Si quelqu’un s’en trouvait séparé, l’unité ne pourrait pas être l’Unité et dès que nous comprenons cela, nous découvrons que nous l’exprimons. Oui vous êtes Dieu, et oui vous êtes la Présence et vous possédez la Puissance, la Force.
Dites simplement : « Je Suis » Ces mots sont créateurs, née de la conscience Créatrice pure, et prononcés avec foi, ils constituent l’autorité de l’univers, renfermant tous pouvoirs. L’homme est indivis, Un, Un avec l’Esprit. L’homme en tant qu’identité séparé n’est qu’un leurre. Le « Je » de moi-même, le petit « moi » n’est qu’une construction mentale temporaire, mais pour l’assimiler, le comprendre et surtout être, l’homme doit se réveiller et reprendre contact avec ce qui l’a projeté au départ car l’effet doit toujours être motivé par une force : la cause. Voyez en chacun la « Source ». La seule différence est extérieure car chaque être humain est une parcelle divine motivée par le même idéal intérieur : l’Esprit de chacun, manifesté dans une Âme ayant divers plans subtils de manifestation dont un habit physique, protégé avec l’ego : la personnalité. Diable me direz-vous ! Il n’existe pas celui-là, sauf dans votre imaginaire où plutôt c’est le petit « moi », l’ego, l’empêcheur de tourner en rond. L’Illumination, c’est le comprendre et le vivre en permanence, c’est de retourner vers le point central en vous, c’est retourner vers la vraie réalité de la vie. Si une lumière est placée au centre d’une pièce et que vous vouliez l’atteindre, vous marchez droit vers elle ! Pourquoi alors tournez-vous en rond autour indéfiniment, changez simplement votre conception de la vie.
L’affirmation : « je suis Divin, je Suis l’Esprit, dévoile la réalité secrète de votre propre nature. Abandonnez-vous et acceptez que l’impossible « Soit » sans chercher à l’expliquer et maintenant que vous savez, dites : « Je peux » puis passer directement au « Je Suis ». Je « je peux » représente la réalité potentielle mais le « je Suis » est la réalisation dans votre conscience de la Vérité. Vous ne pouvez être ce que vous n’êtes pas ni être autre chose que ce que vous êtes. L’âme est le véhicule de l’Esprit, elle contient le Graal. En acceptant cette perfection qui l’habite, vous ne serez plus soumis à l’imperfection du mental. Imprégné de cette réalité, vous pouvez l’exprimer tout simplement en disant : « Je Suis ». Cette prise de conscience individuelle, cette affirmation transcende l’ensemble des corps y compris le physique, rejaillit sur votre environnement et sur autrui ainsi vous modifiez le monde et participez à son évolution.
La question à présent est la suivante : Acceptez-vous cela ? Qui croyez-vous être ? Cette petite personnalité éphémère accrochée à un référentiel désuet ou la « Source manifestée » en incarnation par vous. Alors comme vous avez le libre arbitre, qu’allez-vous faire ? Retomber dans l’endormissement comme la multitude des gens où ouvrir votre conscience car la vraie question n’est plus de devenir, mais d’être. L’Homme, le vrai, a besoin d’un corps spirituel rayonnant, sans limite, qui exprime cette pureté, cette merveilleuse Lumière. Tout se contrôle par la conscience, c’est un état d’esprit libérateur. La matière n’est qu’un état vibratoire de l’énergie, tout comme la pensée et l’univers visible incarne l’Esprit dans sa globalité. Ce savoir vous libère, c’est là le secret du pouvoir car vous avez le libre arbitre, vous avez le choix. Si votre choix est d’exprimer la « Source » alors centrez-vous, puis élevez votre conscience jusqu’au Graal intérieur, l’Esprit Saint, et soyez-par Lui et resplendissez la Divine Conscience ! Cette simple mais pure intention élève votre vibration et crée cette vérité jusque dans le corps physique. L’attitude est intérieure et en affirmant qu’une chose est, vous ne faites qu’un avec ce que vous désirez. Le « Je Suis » représente la «Coupe » dans l’individu, le cœur de la Présence, et c’est tout simplement la main tendue du Divin. L’Amour est la loi fondamentale qui préside à la vie et la lumière sa force. Connaître et réaliser cela, c’est exprimer la « Conscience Créatrice » et ce, dans l’existence terrestre. Lorsque l’on agit en abandonnant le terrain de la réflexion et de la pensée et que l’on entre simplement dans la vie en toute sérénité en appliquant cette grande vérité, on accède à la maîtrise. Abandonnez le « petit moi » que vous croyez vôtre et tout le fatras des doctrines désuètes qui ont menés le monde jusqu’à aujourd’hui et mettez-vous à vivre votre vie comme vous pressentez qu’au fond de vous, vous aimeriez la vivre.

Ayez simplement le courage et la conviction de vous abandonner et d’incarner cette réalité, laissez-la exister. Voilà, maintenant vous savez et si tel est votre choix, c’est avec un état d’esprit totalement différent que vous allez aborder la vie, vous, les autres car ils sont ce que vous êtes, rien n’est séparé. C’est le grand Tout et vous participez à le modeler. Vous en êtes l’artisan, le créateur. L’Homme divin est pouvoir dès qu’il en prend conscience mais l’affirmer ne suffit pas. Il faut se fondre dans la Lumière Elle-même. Jeunesse, beauté, pureté et perfection sont les attributs de la sagesse Divine, telle est la plénitude spirituelle que vous installez. Que la vision de vous-même soit magnifique et radieuse car maintenant vous savez, reste à simplement « être » ! Tel est mon choix, tel est mon « Soi ».

P.B

mardi 15 décembre 2015

Le vrai thérapeute REIKI !



         


       Il est important, dans un soin, de fusionner avec son « Soi Divin », c'est-à-dire avec son soleil central l'Esprit, de ne pas trop se préoccuper des effets induits par la pathologie ni de focaliser sa conscience vers les résultats qui seront variables en fonctions des choix de l’âme du receveur et de son karma. Rappelez-vous toujours que la « Conscience Créatrice » est la cause de l’univers. Thérapeutes, pensez et passez par cet état d’être qui se trouve en vous, le véritable pouvoir créateur, en n’oubliant votre personnalité qui est nécessaire pour vivre sur les différents plans de vie mais qui n’est qu’éphémère puis, fondez-vous dans la Lumière et rayonnez-la.



Plus votre conscience est divine, plus considérable sera le pouvoir impliqué. Le Tout est « Conscience » est provient du Principe. Dieu pour prendre un mot connu Est et, parce que Dieu est, je Suis. Parce que Dieu est vie, je suis la vie. Parce que Dieu est intelligence, je suis intelligence. Parce que Dieu est pouvoir, je suis pouvoir et parce que Dieu est toute substance, je suis toute substance. Voilà la vérité et la vie. L’individualité n’est qu’apparente. Plongez dans cette conscience du Tout puis réalisez-la en vous en permanence. Il faut s’abandonner à cette réalité en pensées, paroles et actes. Seulement pour être un vrai guérisseur, ici et maintenant, il est indispensable de réaliser ce véritable travail intérieur chaque jour. Vous avez vos propres programmations, vos infestations, vos interdits, ainsi que vos auto-sabotages, c'est-à-dire vos refus conscients ou non qui attirent les mêmes conséquences. Il faut donc les dépasser et les abroger. Dans le cas ou le thérapeute ne l’a pas correctement réalisé, il risque d’être mal en point lorsqu’il se trouvera en face d’une charge énergétique négative à dégager, alors qu’il n’a pas réussi à se transformer lui-même. Il faut apprendre à voir au-delà du voile des apparences avec un regard d’unité et non de division (un regard qui juge).

Si vous voulez devenir ou être un bon praticien de Reiki, il ne faut plus raisonner de façon dualiste. Il faut oublier ces deux notions contraires : la maladie et la santé, puis cessez de croire en l’existence de deux conditions qui se remplacent l’une, l’autre. Restez dans la perfection du plan spirituel et sachez qu’elle vous habite en permanence alors exaltez-la. Elle existe indépendamment du couple de contraires maladie/santé. Elle est un fait éternellement établi en principe divin et est complète à l’intérieur d’elle-même dans chacune des dimensions. La santé et la maladie sont des illusions, des concepts inventés par l’homme. Il n’y a rien de relatif dans l’Être, tout est complet, tout est parfait et le vrai praticien s’identifie à cette réalité et ignore cette duperie. Je vous le redis, abandonnez l’idée des contraires, de toutes dualités et remplacez-la par celle de la perfection de l’unité. Commandez la matière ! Oui, vous avez cette puissance en vous. Tout est vibration, énergie autrement dit sujet à modification. Ce n’est qu’en mettant en relation la réalité du Principe et la situation (par exemple une congestion, une douleur, un trouble)  qu’une réponse juste sera possible. Nos conceptions de la santé et de la maladie sont toutes deux inférieures à la perfection qui est inscrite dans les fondements de l’univers. La plupart des guérisseurs échouent dans leurs soins parce qu’ils expriment cette notion des contraires. Dites : « Je Suis divin, l'Esprit incarné et je rétablis, ici, la perfection de la vie ». Ainsi l'Être se dresse dominant. La réalité spirituelle Est et, dès que nous nous plaçons dans la perfection, notre conscience est également parfaite. C’est l’essence de la véritable nature de toute la création. Le corps du patient ou du receveur n’est que le symbole de l’âme qui vît à l’intérieur de celui-ci. Cette dernière ne fusionne plus ou pas avec sa partie divine et cela entraîne une ou des dysharmonies énergétiques dans le corps.  Transformez-le en rayonnant la Lumière Divine et en visualisant sa perfection. Le thérapeute n’est pas obligé d’être clairvoyant ou clairaudient mais il est nécessaire qu’il soit intuitif, afin qu’il puisse se laisser guider dans la guérison. Cette dernière ne sera qu’une reconnexion spirituelle afin que l’Esprit du patient retrouve son pilote. Ensuite et peu à peu, avec une grande humilité, le thérapeute délaissera techniques et protocoles pour la guidance intérieure c'est-à-dire qu’il laissera place au savoir de la Lumière. Ces mains, posées ou non sur le receveur, se déplaceront selon cette guidance. Dans cet état de paix et d’abandon, d’unité, il pourra ressentir les patients tels qu’ils sont, même à distance car il n’y aura plus de limites entre eux. Cela demande d’abord un travail sur soi-même afin de réaliser cet état. Pour cela, dites tranquillement et avec confiance : « Je suis ce que je suis ». Ainsi je peux ordonner à mon être tout entier : « Je suis la Lumière ». Cette formulation de perfection transcendera l’espace/temps modifiant son champ de conscience. Ce travail de transmutation élève la fréquence vibratoire du guérisseur et le plonge dans les multiples réalités multidimensionnelles. Il devient la Lumière, il est la Lumière.

St François d’Assise disait : « Faites d’abord votre possible et sans vous en rendre compte, vous réaliserez l’impossible » simplement en vous laissant guider ! Ainsi, vous dépassez la personnalité avec mental et ego, vous êtes par le « Soi Divin » un véritable guérisseur ou thérapeute Reiki. Passez outre les jugements de la masse et soyez ! Comme Lao-Tseu le précise : « le sage peut tout savoir sans aller nulle part, tout voir sans regarder, ne rien faire et pourtant réussir ». Fondu dans l’invisible, le vrai guérisseur est l’instrument de la « Divine Conscience ». Rappelons-nous que rien n’est fortuit et que tout à sa raison d’être. Le bon thérapeute Reiki a changé son état d’esprit, il reste vrai car il sait que la vraie sagesse ne se gagne pas en luttant mais en laissant les choses se faire d’elles-mêmes.



Je le répète ici, rien n’est le fruit du hasard, ce sont juste des choix que nous devons expérimenter de la meilleure façon possible. Laissons nous porter par le courant de la vie car si un événement se présente, c’est qu’il doit être vécu. Bien vivre l’instant présent en étant fusionné nous permet de relativiser les épreuves. Plus nous en sommes détachés, plus nous sommes centrés sur l’essentiel. C’est non seulement ce qu’il faut appliquer dans votre vie mais faire comprendre à chaque patient. Vaste programme n’est-ce pas ?



P.B

lundi 14 décembre 2015

Compréhension !






    

      L’état divin (ce qui n’a rien à voir avec le dogme religieux) ou conscience de l’unité est un état d’Unicité, une fusion de l’Esprit avec notre globalité. C’est ainsi, qu’il faut vivre.

Il s’agit bien d’une ascension de la conscience qui retrouve la vérité de l’Être pour l’exprimer en permanence, sur chaque plan puis dans la vie courante par le biais de la personnalité et de son corps physique. C’est aussi ce qu’on nomme la « transition de l’état mental à l’état d’Être ». Cela, signifie qu’il faut prendre du recul, cela permet de vivre chaque expérience avec sérénité, de sortir tranquillement de la peur, de la réaction et du jugement. Dans ce soi-disant abandon, nous retrouvons la paix car c’est une sorte de lâcher-prise qui exprime le bonheur spirituel à chaque instant. Notre âme exulte de joie, elle sourit à la vie et se fond en elle. En fait, il s’agit d’un renoncement à l’emprise du monde des apparences pour vivre, dans l’éternel présent, cette vérité éternelle. Ce qui compte vraiment, c’est l’Unicité de l’être. Une fusion spirituelle de sagesse et d’amour véhiculée par la Lumière. En effet, on peut concevoir que l’Amour est l’Esprit Père et que la Lumière est l’esprit Mère. Ainsi Père/Mère infuse dans la vie sa Puissance. Ce double Principe pourtant unifié se retrouve révélé dans l’Homme par l’état d’être. Enfin de ramener la perfection en vous, voyez et ressentez votre corps physique et dites : « sois toi ». Cette formulation transcende la fausse vérité véhiculée par les églises puisqu'elle établit la Conscience divine en vous et par le biais de votre âme, l’ensemble de votre être ne peut qu’obéir. Vous devez vivre et rayonner cet état divin dans votre monde et faire preuve de patience, de douceur et de raison au sujet de la création des sens et ce, avec une confiance absolue dans la vérité que vous révélée. Avec un profond détachement, soyez l’Unité. Plus de personnalité séparée, plus de division, juste l’Un en manifestation. La Vie qui se vit elle-même.

C’est très simple et à la fois difficile à concevoir pourtant il suffit d’un simple basculement de la conscience. Dans cette unité d’Essence, soyez le Verbe resplendissant, soyez vous-même en toute perfection essentielle.

Maître-enseignant en Reiki traditionnel.

P/B