lundi 26 décembre 2016

Le Maître guérisseur !







      Aujourd’hui encore, vous mentalisez pour essayer de vous définir. Vous vous posez beaucoup de limites et vous n’arrivez pas à avancer dans votre vie. Embûches, problèmes, retards, stress jalonnent vos expériences. Vous doutez toujours et encore, en fait, vous vivotez car vous croyez plus en vos limites qu’en vos capacités. Vous vivez toujours sur les trois premiers plans en rapport avec votre personnalité et surtout avec le monde de la matière : le physique, l’émotionnel et le mental. Vous avez pourtant choisi de vous faire initier au Reiki mais en avez-vous perçu toute sa force ? Son volet spirituel vous a pourtant montré le chemin : la paix dans le moment présent devrait être votre réalité divine journalière. Reprenez-vous et recentrez-vous. 

Lors de cette initiation, votre décision était de vivre une transmutation intérieure alors acceptez cette transformation, changez simplement de vision et laissez-vous porter par Reiki. Imaginez ne plus vivre uniquement sur ces trois plans basiques mais dans votre totalité, c'est-à-dire en ajoutant les plans subtils suivants : le causal, le spirituel et le divin, un seul Être dans une profond Unicité, dans une pureté inconditionnelle. Cette ouverture de conscience, si vous l’acceptez va modifier la donne, c’est un accès à une autre réalité, à l’intemporel, en fait à l’instant présent sublimé. Vous n’êtes plus dans une réalité linéaire, celle de vos déboires antérieurs mais dans un espace-temps infini. Vous êtes ce que la Source a décidé que vous pouviez être par choix alors abandonnez-vous à votre globalité en vivant sereinement par l’Esprit sur l’ensemble des plans multidimensionnels en même temps. Votre nouvelle conscience englobe alors tous les possibles et votre transformation se profilera jusque dans la matière. Cette conscience des possibles active une nouvelle vibration en vous et vous sentez avec bonheur que les choses bougent, mais attention, il ne suffit pas de savoir pour être, il faut encore comprendre que vous agissez ici et maintenant comme porteur de Lumière. Ici et maintenant, signifie le moment présent, le seul qui soit agissant dans l’espace/temps et vous devez déployer cela dans un état de sérénité. Vous avez quitté la dualité primaire, la séparation, pour l’unité. Vous êtes au-delà du mental et l’ego a fusionné dans la Lumière et sa force d’Amour. Vous constatez que cette nouvelle conscience engendre automatiquement une transformation de vie et en effet, l’évolution sera profonde, importante et durable. Vous savez, que vous Êtes en symbiose avec le grand Tout sans séparation. Vos pouvoirs divins qui étaient latents en vous sont à présent agissants. Plus vous êtes dans cet état créateur, plus les modifications surviennent et plus elles en entraînent d’autres. Voilà le message que délivre le vrai enseignant, le « maître guérisseur », lors des stages et il doit accompagner chaque stagiaire sur le chemin de la fusion intérieure. Pourquoi n’aviez-vous pas compris que vous étiez vivant sur tous les plans et non pas juste sur les premières strates de la personnalité. Votre enseignant a peut-être occulté la profondeur de ce volet si précieux du Reiki. Ne l’a-t-il pas compris ou ne l’a-t-il pas appris lui-même ? Le Reiki est d’abord spirituel avant d’être soins. Maintenant que vous savez, restez toujours centré dans votre soleil central, le « Soi Divin » par l’Esprit. Exprimez son Amour dans cette simplicité de cœur de celui qui possède la connaissance, rayonnez sa vibration Lumière dans cet éternel moment présent mais et surtout, soyez un grand révélateur pour autrui par l’exemple en surveillant constamment vos pensées, vos paroles et vos actes afin de rester ancré dans cette Divine Vérité. Voilà l’état d’ouverture du vrai praticien. 

Dans cette vacuité nouvelle, avec détachement et sérénité, il ne vous reste qu’une chose à ne pas faire. C’est de tout contrôler, tout régir, tout vouloir. Soyez dans l’expectative du sachant car la vie va produire par « ce qui Est » et ce, en rapport avec votre nouvel état d’être. C’est le divin processus, alors soyez dans le non-agir puisque la note liminaire, primordiale, est donnée au fond de vous. Le reste suivra ! 


P.B

mardi 13 décembre 2016

Il est possible de s’oublier et de vivre dans et par l’Esprit !





    Oh Vérité d’Amour et de Lumière, j’ai pris conscience de l’Unicité de la vie et je sais dans ce présent sans cesse renouvelé que je suis l’Esprit, ainsi je suis une symphonie de perfection. Cette plénitude divine est déjà là, partout. En conscience « JE SUIS JE SUIS ». Oui, aujourd’hui et maintenant je peux m’exprimer en toute liberté. Je suis, d’une façon individualisée, le fils, la fille de la Source, l'Esprit révélé. Mon corps en est le temple parfait et sain de la Force même si je n’ai pas pleinement conscience pour l’instant, de cette Êtreté. Prenons l’exemple d’une pensée. Il vous est impossible de penser sans qu’il en résulte quelque chose. Il vous faut prendre conscience de cette Unité essentielle. Vous êtes comme moi fils ou fille en devenir. Vous êtes l’Être en Soi en action de grâce. Alors agissez en conscience !  

P/B

samedi 3 décembre 2016

Je suis et vous ?


     Je suis ce que je suis ! Cette phrase paraît une évidence mais est-elle comprise dans son sens ésotérique. Elle révèle bien des secrets que d’aucuns voudraient cacher aux profanes. Il suffit de choisir d’être pour le vivre !


D’abord « Je suis ». C’est une affirmation extrêmement puissante en deux mots. C’est l’être pris dans son ensemble qui déclare un fait et le vit. Il n’y a plus de morcèlement entre ego, personnalité, l’âme et le « Soi ». L’individu a compris que son Essence est l’Esprit dans sa globalité, c’est-à-dire Dieu et ce, dans l’éternel moment présent. Il est l’universalité absolue par elle-même, la Conscience Créatrice si vous préférez, même si dans sa compréhension cela reste relatif mais revenons au reste de la proposition. Il y a ensuite une transition par : « ce que » car c’est une sorte de subordonnée qui est introduite pour aller plus loin et confirmer ce qui est précité. On termine avec à nouveau « je suis ». Ici, on fait référence au grand « JE SUIS », à la Source, au Principe. Cela signifie donc dans son acceptation globale : « Je suis Dieu » rien de plus, rien de moins. Je suis l’alpha et l’oméga. J’affirme être Cela ! C’est une confirmation que sous une apparente personnalité se cache une Unicité, une Vérité omniprésente existante sous une forme de corps multidimensionnels. Oui aujourd’hui, là, maintenant, je sais qui je suis. Ma Conscience est ouverte à tous les possibles. Je suis la Source et Elle est moi. Ainsi, mon âme par son cœur divin « Christ » déverse son baume réparateur, la Lumière à qui le demande. Je ne suis plus dans l’illusion de la séparation, je suis la complétude et j’ai retrouvé la maîtrise de ma Vie. Oui, nous sommes une conscience unique qui conduit le divin à se répandre dans les champs de conscience plus dense. Je suis cette conscience, vivant des expériences multiples, dans la physicalité. Seulement pour le vivre en conscience vous aussi, il faut vous l’approprier, il faut la vivre dans sa réalité, l’accepter comme moi. C’est une nouvelle conception de l’existence, alors oui, il faut passer du relatif au réel absolu, oui, il faut accepter que la matière ne soit rien de plus qu’une énergie densifiée sous l’effet de schémas acceptés par le mental humain. Chaque particule, chaque électron qui la composent, est doté d’une conscience qui répond à nos intentions et notre vie n’est que le reflet de nos pensées, de nos croyances. Elles créent notre réalité en permanence ce qui parfois perturbe nos plans subtils qui eux, entraîne la maladie. Alors oui, comme thérapeute énergétique, la Lumière, ma Lumière véhicule l’amour à travers le fluide qui s’écoule de mes mains. Ce dernier, que je nomme parfois la Force de Vie, réharmonise l’ensemble de l’être et le reconnecte à son cœur. Ainsi je suis, comme d’autres artisans de Lumière, un « Créateur conscient » de la nouvelle espérance de chaque patient. Oui, vous avez enfin quitté la cécité pour voir et comprendre une vérité qui s’exprime sur bien des strates de vie. La spiritualité conduit au Divin et le divin à la réalisation de l’Amour/Lumière dans la matière. Ainsi oui : « Je suis Dieu ». C’est l’accomplissement par l’omnipotence de la Présence. « Omnis » signifie « tout » et potentia (Puissance). Comprenez bien ce que cela signifie, vous devez prendre conscience de ce potentiel et maîtriser cette Force. Vous avez une responsabilité dans la construction de l’Univers car vous êtes le divin. Non seulement, vous êtes ce que voulez être par choix mais vous participez au destin de l’humanité.

Ici, il n’y a rien à mentaliser, à analyser, juste à le vivre avec foi dans une merveilleuse expansion de Conscience. Imaginez-vous comme dans un rêve, le plus fou possible, Imaginez l’impensable et bien, c’est ce que vous êtes en réalité alors abandonnez-vous à cette Conscience Omnipotente, à cet état divin en vivant vos choix en conscience mais je le redis ici, vivez-le vraiment avec conviction ! 



http://Reikisource.fr



P/B

lundi 28 novembre 2016

Etat d’esprit du vrai guérisseur !





    Le bon thérapeute progresse, jour après jour, dans la reconnaissance de l’énergie de vie. Il la ressent dans certains lieux à forte intensité énergétique, qu’elle soit nocive ou positive, utile à la santé ou pas. Il sait qu’elle peut être utilisée pour stimuler la croissance des plantes, des animaux ou nécessaire dans l’alimentation. Il comprend que l’énergie Lumière permet l’intuition, la télépathie, la clairvoyance et de « diagnostiquer » avec une grande précision les dérèglements dans le corps subtil avant même qu’elles ne se manifestent grâce à sa vision de l’aura.

Oui, les pouvoirs psychiques augmentent, jour après jour, si l’on veut bien se retirer du chemin car ce n’est pas l’ego, ou le petit « moi » qui entre en scène ici mais bien le cœur de l’âme en incarnation qui délivre son savoir. Le thérapeute doit vivre cette ouverture du cœur, cette conscience élargie, hors dualité en toute sérénité. Il comprend que chaque expérience de vie devient enseignement. Son regard reste tourné vers l’avenir mais il est ancré dans le moment présent en paix avec lui-même. Pour ce faire, il sait qu’un accroissement de la capacité analytique et de la rationalité entraîne la perte de ses capacités extrasensorielles. Nous possédons tous, deux hémisphères cérébraux qui interagissent constamment mais qui présentent chacun des fonctions bien spécifiques. L'hémisphère gauche décompose les problèmes et analyse, c’est le fait précité. L'hémisphère droit s'intéresse au tout et innove. L'idéal est de favoriser la communication entre ces deux cerveaux. Notre éducation ou notre tempérament, nous conduit parfois à privilégier l'une de ces deux zones. Cette prédominance déterminera les capacités du thérapeute. Il est dit : « Regarde, vois et ressens » ce qui signifie : porte ton attention sur, vois au-delà des apparences, et éprouve ce sentiment, cette sensation de résonance avec le receveur. C’est être en empathie avec lui, c'est-à-dire avoir la capacité de se mettre à la place de l’autre et de ressentir ses sentiments, ses émotions, ses troubles. On retrouve ici pleinement le rôle du thérapeute qui est l’intermédiaire, le médium entre la Force de vie et le receveur. Il sert de transformateur, de transmetteur et même de symbolisateur avec sa sérénité et sa paix entre la réalité divine et la réalité psychique du patient. C’est pourquoi l’état d’être du vrai guérisseur et si important. Il doit être la réalité divine, la fusion corps, âme et Esprit et c’est par ce recentrage que nous comprenons que le monde n’est que mental. C’est l’éveil, l’illumination alors on dit : « C’est de la folie, je sais là, maintenant qui je Suis ! ». Nous sommes à cent lieues du praticien mécanique qui, enfermé dans ses peurs, dogmatise pour régner sur son petit monde. On sait que le Reiki se reçoit par initiations mais quels sont les germes implantés par les pseudos enseignants ou par ceux que nous venons de citer ! Le monde est vibratoire, il est fréquence, alors émettons la tonalité de notre âme emplie de la conscience Créatrice et fusionnons avec la divine Présence, celle qui relève, transmute, tel un soleil lumineux. Nous l’avons déjà dit, pour retrouver la sérénité, la santé ou simplement le bonheur, il faut redevenir Un.  Nous sommes de l’énergie, constitués de molécules, d’atomes, de particules. Ainsi est formé le corps physique mais il n’est que le vêtement visible de notre âme. Nous possédons d'autres corps qui forment un ensemble subtil qui vibre en fonction de nos pensées, de nos paroles et de nos actes cependant, on oublie trop souvent un dernier facteur.  C’est la tonalité qui compte, la vibration intérieure de l’ensemble que cela engendre, c'est-à-dire l’impact que cela entraîne sur ce temple intérieur. Toutes les congestions, les blocages, les déviations du corps subtil proviennent d’une dysharmonie de l’âme, de la désinformation incrustée dans les corps de manifestation et qu’il faut parfois traduire pour le patient. Je vous invite à garder en mémoire que la guérison est, avant tout, l’annulation d’informations erronées ainsi qu’exposé précédemment. Bien sûr, il faut expliquer cela avec des mots adaptés, agir en douceur, dire que la tonalité précitée sonne comme un diapason qui crée leur monde à leur image. Rappelez-vous : « ce qui est en haut est comme ce qui en bas ». Cet axiome est valable entre la Source, le "Principe", (peu importe le nom utilisé) et le receveur. Notre tâche consiste donc à réorganiser cet ensemble, à réaligner cet être en souffrance. Le trouble a été le produit d’un mental dirigé par un ego matérialiste et qui par répercussion a modifié l’état émotionnel du patient. Ce savoir nous invite à percevoir les perturbations, à les supprimer, à réaligner l’être et à mettre à sa disposition l’énergie de notre Divine Mère pour qu’il reflète à nouveau la paix et la sérénité de son âme dans ses corps subtils. N’acceptez que la vérité du cœur et agissez en ayant la connaissance du processus de création. Ne vous laissez jamais dominer et imposer une vérité de groupe que vous sentez néfaste. Cet état d’esprit est celui du thérapeute indépendant. D’ailleurs, dès que vous êtes en symbiose avec la Lumière, vous sentez vos mains répondre.

C’est le socle nécessaire pour avancer, pour parfaire notre pratique, pour percevoir de plus en plus cette réalité qui nous forme et nous entoure. C’est comme cela que nous pouvons nous ouvrir à l’autre, que nous pouvons percevoir les troubles inscrits dans son corps subtil. Aucune dualité, aucune séparation, juste deux entités qui vibrent dans un océan d’énergie. Alors laisser la clairvoyance s’exprimer, vous êtes un médium qui s’ignore. Si je devais résumer, je dirais : résonner la vie, vibrer l’amour, et rayonner par vos mains la Force de Vie.

B.P

Autres articles sur le blog "Reiki Source" :

http://reikisource.blogspot.fr