vendredi 22 avril 2016

Soyez objectif !





      Sommes-nous responsables de ce que nous vivons journellement ? C’est en partie la vérité. Je sais c’est un peu réducteur mais c’est le cas. Cette évidence est souvent mal comprise mais surtout mal assumée. Il nous faut arrêter de chercher des excuses ou des causes externes à ce qui se produit dans notre vie. Notre réalité est ce que nous vivons intérieurement, c’est notre construction, le reflet de notre état d’esprit. L’être attire, il crée puis vit ce qu’il a choisi de vivre en conscience ou non. Nous en sommes le véritable créateur, toutes les épreuves qui nous arrivent sont une simple construction du mental qui crée notre confort ou notre inconfort. Les causes en sont multiples. Un mal-être profond, souvent multifactoriel, allié à toutes sortes de colères exprimées ou non, nos peurs, nos critiques, nos jugements, nos intolérances et notre inconscient, participent à cette mise en place qui devient notre réalité quotidienne.

Une construction librement pensée, consciemment réalisée, est parfaite mais si c’est notre inconscient qui en est le créateur alors c’est l’anarchie qui va prévaloir apportant divers états d’agitations et de troubles qui, s’ils se poursuivent, vont déboucher sur de la dépression à masque confusionnel ou somatique. Vous le savez, vous le constatez chaque jour. C’est le résultat de notre invention intérieure plus ou moins porteuse de perspectives ou de difficultés qui façonne nos expériences selon notre libre-arbitre. En plus, nous en avons une vision parcellaire qui nous est propre, une simple représentation. C’est une lecture souvent limitante en cohérence avec nous-même. La solution est simple : Dans le calme et la sérénité de ce savoir, changez d’abord d’état d’être puis de vision car notre réalité n’est pas prédéterminée ou fabriquée par les autres, de plus, elle est constamment reconstruite.




P/B

dimanche 17 avril 2016

Abandon à la Vie !



  

  

     Souvenez-vous de ce que disent les textes anciens. Le grand Tout est Esprit, le monde est mental. L’univers est une conception, une idée de l’Esprit qui est toujours en mouvement et il ne peut être compris que par une approche intuitive. Parfois, nous cherchons à comprendre, nous passons par un questionnement introspectif pour qu’apparaisse la vérité de la vie. Voyons comment expliciter cela.


Ici, il s’agit de plonger en nous-même, au plus profond de notre âme, jusque dans notre « Soi », le cœur de la Présence qui git dans notre âme. Là, nous sommes resplendissants. Nous vivons alors avec légèreté et sagesse. Nous sommes « complet » et non-divisé, nous ne sommes plus un corps mais pure conscience avec un champ magnifique d’énergie qui transcende l’univers. Pour comprendre le concept, il faut oublier ce que les dogmes vous ont inculqué et surtout sortir du mot « dieu » qui signifie aujourd’hui encore, une entité extérieure dominatrice qui planifie les choses pour vous et trace votre chemin ne vous laissant que le choix d’obéir. L’essence du mot est plus juste. Elle rappelle la notion de Lumière et donc d’Unicité. Il est temps de vivre cette harmonie, de faire l’expérience en vous-même de cette entièreté, d’être la Conscience Créatrice Elle-même sous sa forme individualisée Oui, au cœur de notre souveraineté, nous sommes Cela à jamais. Utilisez la métaphore suivante pour transcender votre réalité : Dieu, la Source Est ? Sa Conscience révèle le « Christ » en vous et la vie (Sattva). Ce mot sanskrit signifie simplement « vérité » ou « réalité ».
Cet état d’Esprit ouvre une perspective nouvelle. Vous vous sentez moins concernés par ce que les autres vous disent. Devant une critique ou un jugement, vous relativisez, vous n’en faites plus une affaire personnelle, vous êtes moins affecté ou prompts à réagir. Vous lâchez-prise parce que vous savez qui vous êtes. Empli de la conscience Christique, vous fusionnez votre totalité. Il ne s’agit absolument pas de religion mais d’état d’Être.
A partir de cette divine fusion, le silence, la sérénité et l’amour emplissent votre vie. L’extérieur est ce qu’il paraît mais vous n’en êtes plus affecté bien au contraire, vous le regardez avec un œil nouveau. Vous souriez tranquillement devant les expériences qui se présentent car vous savez que vous en êtes à l’origine. En effet, votre création d’aujourd’hui émane de votre état intérieur d’hier. Afin de retrouver la vérité de l’Être et pour l’exprimer en permanence, il faut une vraie ascension de la Conscience pour plonger, fusionner et être une âme réalisée, individualisée, mais réalisé (ce qui n’a rien à voir avec le dogme religieux, je le répète). Cette divine nature ou conscience de l’unité est un état d’Unicité, une fusion de l’Esprit Christique avec notre globalité. C’est ainsi, qu’il faut vivre chaque expérience.
Je sais que les idées présentées ici sont radicalement différentes de la tradition mais on voit où elle nous a mené jusqu’à aujourd’hui. Maintenant, vous avez le choix, il vous appartient où le statu quo ou l’ouverture spirituelle. Pour ma part, il est évident qu’il faut remettre en question les dogmes, les archaïsmes afin de poursuivre notre évolution spirituelle. Oui, il faut se remettre en question pour vivre cette réalité en permanence et cette transmutation passe par le cœur, le ressenti, l’intuition. La connaissance est là tout simplement !  Soyez réaliste, regardez où les dogmes ont conduit le monde, dans l’obscurantisme du totalitarisme. C’est un monde figé parfois avec des violences, des terreurs, des tueries au nom d’un pouvoir dominant. Les relations entre dominants débouchent très souvent sur des querelles de pouvoirs, des disputes et des conflits. Voilà la vérité des religions ou des oligarchies. C’est un fait que la théologie entraîne la séparation et engendre souvent une sociologie dégénérative emplie de multiples pathologies.  
Ras le bol des pensées rétrogrades, de la négativité, du pessimisme qu’elles ont entraînées. Faites comme moi, abandonnez ces vieilleries pour la vraie spiritualité, celle qui élève et transforme. Quittez votre personnalité, votre ego, votre mental car vous n’êtes pas de ce monde. Petit jeu de mot qui le confirme : « t’es rien/terrien).
Au contraire, avalisez l’éventualité que vous êtes le « Christ » en action. Oui, je vous l’assure, vous êtes une expression de la Source car il n’y a jamais rien eu en dehors de la vie. Oui, vous êtes une expression de la Déité Elle-même, la vraie. Ainsi, tous les dogmes s’effacent, s’écroulent. Que veut la vie, rien, elle est tout simplement. Vous êtes ce que vous voulez être par l’Esprit et vous pouvez dire : « Je suis ce que je choisis d’être ». Soyez comme moi, libéré des dogmes, des archaïsmes de tous sortes et vivez (existez) selon votre choix en toute simplicité. Voilà la conscience qui doit vous habiter, celle qui est créatrice et comporte tous les attributs que vous puissiez imaginer.


Resplendissez et rayonnez cette grande Force avec Amour, tranquillement et sereinement. A présent, vous vous autogouvernez seul, c’est ça le libre arbitre, la vérité (Satya), la communion, le divin mariage. Voilà le grand Principe de l’existence. Il ne doit plus y avoir séparation mais Unicité. Avec gratitude et paix, parcourez tranquillement le chemin de la vie.

P/B