samedi 14 mai 2016

Comment bien vivre dans un sentiment de profonde paix ?



 
   

     

        Cette simple question taraude bien des gens qui commencent à émerger de la dualité. C’est le passage étroit qui conduit à « Être » tout simplement, pour y vivre en paix et avec bonheur dans une âme fusionnée. D’abord, il faut une acceptation du principe énoncé et ce n’est pas une mince affaire puis, il faut tranquillement maîtriser son mental et son ego. Il n’est pas question ici, de les annihiler mais de les domestiquer. La personnalité vit dans un monde d’apparence ne cherchant qu’à paraître. C’est bien de reconnaître cette individualité temporelle terrestre de sorte que nous sortions de ce petit « moi » qui nous dépouille trop souvent de notre énergie mais il faut aller plus loin. Comment faire, nous allons le découvrir ensemble.

La première chose à envisager, nous venons de le dire en prémisse, c’est bien sûr d’avoir un changement d’état d’esprit, un changement de paradigme pour ne serait-ce qu’entrevoir une autre vérité. Pour cela, il faut regarder du haut vers le bas et non plus du bas vers le haut quand ce n’est pas ne rien voir du tout. Je m’explique. Nous sommes vivant sur plusieurs plans de vie, sur des strates qui vont du très subtil au dense ou du divin au physique. Il ne s’agit là que de plans vibratoires aux fréquences variées qui sont utiles à l’âme pour s’exprimer temporairement sur ces divers mondes mais le comprendre change tout. D’abord cela incite à une vision plus globale, permettant de percevoir l’être divin que nous sommes, holistiquement vivant, dans une multidimensionnalité et non pas simplement avec un mental et une personnalité physique qui s’exprime avec un esprit restrictif fondé sur les cinq sens, toujours pour étiqueter, critiquer ou juger dans leur quotidien eux-mêmes ou autrui dans ce plan matériel. Vous avez à cette occasion, bien perçue l’énergie mentale et émotionnelle derrière votre besoin d’avoir raison et de donner tort à l’autre. Dans ce cas, c’était la personnalité qui s’exprimait avec sa petitesse agissant dans la densité mais ça vous le savez déjà pour l’avoir expérimenté à maintes reprises. Il faut donc quitter ce petit monde analytique qui ne cesse de faire des projections, de vivre par procuration dans des illusions futures pour une ouverture d’esprit salvatrice. La clé en est simple, la Puissance de l’Amour. Retrouvez le bonheur du moment présent en faisant silence, en prenant de la hauteur et surtout en revenant à la maison. En effet, c’est en élevant notre conscience jusqu’à notre soleil central, le « Soi Divin » qui brille au fond de notre âme et que nous nommons le fils Esprit. Là, nous serons de retour dans la puissance de la Conscience Créatrice. Dans, l’instant, le vrai moment présent, le seul, l’unique, nous ressentons cette plénitude d’Amour et de paix qu’elle procure. Dans cet état, vous avez quitté le parasitage et l’insatisfaction de votre environnement mentalisé pour la Présence Christique. Seconde chose à faire et nous l’avons dit aussi, depuis votre âme, laissez les choses être, vous avez abandonné le transitoire pour une réalité plus grande que vous devez vivre dans chaque événement en projetant sérénité et non jugement. Par une prise de conscience salutaire, par un changement d’état d’esprit, Il y aura moins de dualité, moins de sentence, juste une extension de cette conscience et cela se vivra, se ressentira tranquillement. Mais attention, il faut rester dans cette Conscience inhérente à tout ce qui existe et ne pas replonger dans le bas mental. Vous savez que c’est un travail de longue haleine et que seul un effort régulier permettra cette élévation spirituelle pérenne. Notez bien que vivre en paix dans la Lumière empli d’Amour, c’est ne plus mentaliser mais devenir comme transparent. Que signifie cela ? Tout simplement ne plus être en mode réactif mais au contraire agir depuis le « Soi divin » par l’Esprit qui s’exprimera tranquillement en sortant de la dualité : j’aime, je n’aime pas ou je désire, je rejette. En fait, c’est accepter tout ce qui est, même si vous ne le cautionnez pas, puisqu’il est là. C’est dit-on le miracle du lâcher-prise. C’est aussi le secret de la non-résistance de la non-réaction, qui fera de votre réalité intérieure éclairée par une profonde paix, votre nouvelle vie. Elle vous guidera tranquillement au-delà de l’illusion extérieure qui aura retrouvée son impermanence. Il est impossible de définir la vie, la divinité, sa nature, son essence sauf si vous acceptons qu’elle soit. En effet, « Être » c’est vivre au présent et au-delà des dogmes, c’est la métaphore que propose la Vie. Vous êtes là, ici et maintenant, radieux et totalement éveillé, libéré, car vous savez que rien n’est tel qu’il semble être. Il ne s’agit que d’une danse de molécules, de vibrations, de fréquences, une perception mouvante de votre conscience qui appréhende ceci ou cela, une simple façon de lire le monde. Vous savez maintenant que changer la focale permet de le transmuter. Personnellement j’ai appris, petit à petit, à n’offrir aucune résistance à ce qui est, à laisser le moment présent être tel qu’il est selon ma perception du moment, à accepter la nature impermanente de toute chose et de toute circonstance puisqu’il s’agit juste d’un état d’esprit transitoire. Je suis ce que je Suis en toute liberté et c’est ce qui me donne ma paix. En fait, j’ai fusionné avec la Conscience pure. Cette prise de hauteur change tout. Vous êtes là sans être là, vous êtes créateur mais hors polémique car vous relativisez. Vous n’êtes plus le « je » perdu dans un monde irréel et transitoire mais vous Êtes le Tout en tant que particule. Cette acceptation transcende l’expérience et ouvre le moment présent à la fréquence vibratoire de l’intense Conscience Créatrice.

Aussi étrange que cela paraisse, le fait de disparaître permet de revivre alors comme moi, soyez la Présence en tant qu’état mais une présence consciente, ancrée, bien enracinée, éveillée, conduisant à vivre autrement le moment présent, à créer avec un but clair sachant et connaissant la vérité de l’Être énoncée ci-dessus.  Voilà divins créateurs, soyez, rayonnez en conscience !

P/B

http://Reikisource.fr
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire