mardi 21 juin 2016

Je suis l'Esprit, je suis la Vie, je suis la Lumière !



 

        Dans quel état doit se trouver le thérapeute, le praticien Reiki, lorsqu’il soigne le corps subtil d’autrui. A mon avis, il doit s’abandonner à une réalité qu’il a perçue par des expansions de conscience. La vibration de la Vie se présentera à lui et lui révèlera l’état du patient. Il y a alors : symbiose, unité, communion. Comprenons bien ce que cela signifie, voulez-vous.

Depuis l’initiation Reiki, vous savez par expérience, que la Lumière émane de vous comme la lumière du soleil. Toute votre nature divine rayonne de vous, telle qu’elle est, sans attente si, seulement si, vous déplacez votre conscience sur les plans spirituel de votre être (explicitez en stage). Elle est la résultante de la Vie, de l’Amour. C’est la vibration, la fréquence du Graal qui s’exprime. Ainsi, le vrai guérisseur est conscient de faire un choix précis lorsqu’il se prépare à une séance de soin, c'est-à-dire : qu’il va volontairement et en conscience définir son but par l’intention, puis fixer son attention (explicitez également en stage) et c’est cela qui anime cette Force de Vie. Il détient le pouvoir dans ses mains, sans jeu de mots. Cette maîtrise arrive dès qu’il a recouvré le contrôle de sa propre attention. Gardez à l’esprit que la volonté, ou l’intention, est la force qui amine tout ce qui existe. La force peut tout modifier. Nous nous abandonnons ainsi à une réalité bien supérieure. Nous sommes la vie par cette intention pure. Ainsi nous prenons conscience que nous sommes « Elle », non pas de manière purement intellectuelle, mais en action, sous forme d’une parfaite conscience agissante. Cette réalisation opère une profonde transformation dans notre expérience de soin. Le guérisseur sait qu’il est de la Lumière, il ne se contente plus de le ressentir, il le sait. Les mots ne sont plus utiles, le mental s’abandonne à cette profonde réalité. Aujourd’hui, si l’on me demande : c’est un don que vous avez ? Je réponds non : « Je sais simplement qui je suis et c’est tout ce que je suis ». Je suis la vérité et la Vie et il en va de même pour vous, mais vous ne le savez pas et c’est le rôle du Maître-enseignant que de vous conduire à cette réalisation. C’est le volet spirituel du Reiki, celui qui est trop souvent relégué à une intellectualisation des préceptes. Cette sagesse que Senseï Usui voulait communiquer semble perdue pour un grand nombre d’enseignants. Elle s’est délitée, désagrégée, petit à petit dans les méandres d’un enseignement insipide, souvent tronqué ou galvaudé. Vous devez garder à l’esprit que vous êtes ce que vous êtes et c’est non seulement cette acceptation qui fait la différence mais aussi le fait de le vivre en permanence. C’est « la révélation », c’est « la Présence », le « Soi » réalisé secrètement. Ressentez sa Lumière dans vos mains, tranquillement et sereinement, c’est la Présence du Divin et c’est un pur instinct qui vous guide alors. Soyez donc un être conscient, un thérapeute accompli ou mieux un « guérisseur de Lumière » et ça fait toute la différence mais cela n’arrive que lorsque que vous êtes totalement authentique. Le Graal, c'est la coupe qui reçoit la vie d’où émane la Lumière OR et cela fait longtemps que vous la réprimez. J’invite mes élèves à oublier tout ce qu’ils ont appris pour redevenir cette Présence. Il n’y a rien à justifier, plus rien à croire, juste à Être authentique. J’explique qu’il n’y rien à chercher, rien à obtenir, tout est en vous, ici et maintenant. Déplacez simplement votre conscience dans votre "Soi" Divin puis avec détachement, sérénité et en silence réalisez-vous. Cet état nommé « Sattva » signifie : existence, nature, principe vital, intelligence mais aussi conscience et vérité.

Voilà l’état qui prévaut chez le vrai guérisseur, vous êtes spirituellement, l’inconnaissable en action. Un grand Maître a dit : « Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ». Ainsi, c’est le cas ici si vous décidez d’abandonner toutes les déformations de vos anciennes connaissances. Comme Maître-enseignant, je vous affranchis mais vous saurez que vous êtes totalement libre seulement quand vous n’aurez plus besoin d’essayer d’être ce que vous êtes.

P.B

vendredi 17 juin 2016

Soyez vous-même !




 
   Vous le savez, la pensée active est créatrice de multiples façons et ce, sur différents plans d'évolutions subtils de l’être. Elle peut construire voire détruire selon notre intention ou notre état d’esprit. En effet, notre conscience peut transmuter notre corps, en modifier son apparence, elle est à notre image du jour, de notre état d'être du moment présent. Où cela nous mène-t-il ? A la réalisation mais voyons comment.

La pensée donc, retransmet au corps via les plans subtils de l’être ce que nous lui donnons pour se nourrir, l'amour comme la haine, la lumière comme l’ombre car la matière est également énergie. Les deux sont toujours indissociables et complémentaires dans notre vie active et productrice. Notre esprit créateur construit donc notre santé, via notre corps de lumière (l’âme) et le corps physique s'en imprègne, se forme et se transforme. Ainsi, il se façonne à notre demande, selon nos croyances, nos convictions ou encore nos émotions émises avec le cœur. Il reçoit ces pensées créatrices qui émettent, fabriquent, activent, mettent en mouvement dans différents mondes, des entités bien réelles comme les formes-pensées et cela de manière consciente ou inconsciente mais car il y a un mais, tout ceci fonctionne avec un référentiel totalement erroné, falsifié par des années de désinformation. En effet, nous vivons dans un monde truqué où règne manipulations, dogmatismes et archaïsmes. Ce monde modèle notre façon de voir les choses et donc influence nos types de pensées. Pour retrouvez une création limpide, fluide, sereine, abandonnez ce moule, passez par une métamorphose et comme la chrysalide, sans faux-fuyant, pensez par vous-même. Mettez toujours en doute tout ce que vous entendez, servez-vous de votre intuition. Réfléchissez, sortez de cette matrice mondiale de domination, c’est cela l’éveil, la réalisation l’Esprit en soi. Je vous invite en effet à vous extraire de la norme. Il est vrai qu'il n'existe pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ni de pire imbécile que celui qui se refuse à comprendre. Refusez ce rôle de victime, de serpillière consentante. Sortez de cette programmation mentale qui vous fige souvent au nom d’un amour inconditionnel, de la paix dans le monde et de la charité crétine. Il faut être totalement débile ou pathologiquement atteint pour se soumettre sans réfléchir, il suffit d’ouvrir les yeux sur les lobbies, multinationales, les groupes de pression comme Bilderberg ou Illuminatis etc. Les exemples ne manquent pas. Reprenez-vous, car dans l’absolu, nous sommes la Source, des enfants de la Vie. Notre âme s’exprime par le biais de notre soleil central, nos corps subtils en sont le reflet mais également notre corps physique. Ce conditionnement modèle notre ego ou notre personnalité. Toutes les religions ou les politiques actuelles sont des logiciels de destruction imprégnant notre mental humain afin que nous soyons inaptes au discernement, aux bonnes questions et donc à marcher vers la reconquête de notre liberté. Je prône plutôt l'amour de la vie, le droit à être différent et à exprimer à plein, la liberté et la vérité. Je prône aussi le droit de vivre comme je l'entends et non pas à suivre des préceptes compliqués et grotesques qui usent les egos et raréfient la lumière des âmes mais je conçois que c’est l’inverse de tout ce que vous avez entendu jusqu’ici. Selon cette doctrine, nul combat interne n'est mené entre l'âme, le corps et le mental. La trinité (la vraie) est ainsi une réalité de chaque instant, au quotidien, au propre et au figuré. Cette trinité unifiée nous rend maître, roi ou reine de notre propre royaume, interne d'abord puis externe par projection, voilà la vérité qui dérange. Donc, ce sont nos croyances et nos engagements qui nous connectent à tel ou tel égrégore, à nous donc de bien discerner le vrai du faux et d'aller dans la bonne direction vers la véritable force de Vie. 

Je vous ai choqué ? J’espère que non, quoique ! Je vous invitais simplement à retrouver votre sérénité intérieure, à laisser votre âme s’exprimer et son Esprit intérieur vous guider. Une dernière fois je vous redis, réveillez-vous car le choix vous appartient. Voilà dans laquelle la tragédie humaine se débat la plupart du temps alors usant de votre libre arbitre, retrouvez la plénitude de cette âme Lumière et agissez en conséquence par des pensées saines et énergiques. Sortez de cette tartuferie et soyez vous-même en vous rappelant que le seul moyen d’être utile aux autres, consiste d’abord à s’occuper de soi. 

B/P