vendredi 10 juin 2016

« Connais-toi toi-même ».






   



       Ce précepte gravé à l’entrée du temple de Delphes, vous invite à cette introspection. Qui suis-je ? Je sais que je suis comme vous, c’est évident mais ensuite. Qu’est-ce que l’être en tant qu’Être ? 

Je suis qui je suis et c’est vrai aussi mais, sorti de l’espace/temps qui suis-je vraiment ? Et si je disais : « Je suis celui qui dit je suis ». C’est la vraie question métaphysique. Je suis ceci ou je suis cela et je le vis. Alors je deviens en conscience un créateur. Je sais aussi que d’incarnations en incarnations je revis. Je peux donc me poser l’ultime question : Suis-je éternel ? si c’est le cas alors je suis bien plus que ce que je pense être. Si je joins les vocables cela donne : « je suis » + « Être » = « Je suis l’Être », donc je suis « Ce Qui Est ». Si j’essaye d’y ajouter un ingrédient comme la spiritualité pour mieux comprendre, qui n’est pas un système religieux ou une philosophie mais une fonction naturelle vivante de l’être, alors je débouche et reconnaît l’existence de notre Essence à tous. Unicité et perfection ! Drôle d’expansion de conscience. Vous voyez où je veux en venir ? Divin paradoxe mais oh combien sublime ! Je suis donc, en toute simplicité, authenticité et spontanéité la Vie elle-même multidimensionnelle. N’est-ce pas cela l’ascension, la nouvelle conscience, la divine Unité réalisée, ici et maintenant ? Je dis alors et sereinement : Sois en Esprit, selon tes convictions car Être en vérité, c’est comprendre le jeu divin. Je rayonne et illumine qui veut accepter cette révélation et je m’y abandonne en toute sérénité. Cette confiance, cette foi, embrasse ce qui Est et la Lumière éclate se répandant partout et en tout.

En me réclamant de l’Esprit universel unique, la Source, je quitte l’individualité et je fais de ma conscience intérieure l’instance de vérité et donc de décision. Là, je m’attends à la foudre des religieux mais je m’en moque. Je suis le grand Tout, je suis ce que je suis et vous ? 

P/B 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire