mardi 26 juillet 2016

Comment en vérité Être !




Sois toi-même et fais silence !



    Nous savons par intuition que nous sommes autre chose que cette seule personnalité enfermée dans un corps matériel mais pour se noyer dans un état supérieur, il faut une clef. On dit passe par ton cœur et abandonne-toi. Est-ce suffisant pour parvenir à cette conscience du Tout, puis à celle d’être divin. Comment en vérité y parvenir naturellement ?

C’est à la fois simple et compliqué. Être signifie : « sois », c’est quelque chose qui est, que l’on vit, c’est connaître. C’est donc simple : « Je Suis ceci ou cela et je le vis » mais pourquoi est-ce compliqué ? Parce que le mental survient presque immédiatement pour analyser ce nouveau paradigme car cet état le gêne. Il n’aime pas perdre la main, il n’aime pas le présent. Il faut savoir qu’il ne peut vivre que dans le passé ou dans l’avenir. Là, il rumine tranquillement où se projette dans d’innombrables possibles. Alors, il pose la question suivante : « Être qui, être quoi et surtout pourquoi ». Il se dit : « Je pensais être le seul aux commandes et voilà un intru ». Il constate qu’il perd la main donc il panique et fait tout ce qu’il peut pour résister revenant aux dogmes de la société avec ses peurs et ses interdits. Pourtant l’esprit est là, c’est le « Christ intérieur », juste au-dessus de lui. Il révèle sa divine « Présence ». Par sa « Pure conscience », il sait qu’il est bien plus que ce mental parasité. Dans sa pureté, il sait aussi qu’il ne peut pas être ce qu’il n’est pas. En vérité, il sait qu’il se projette à travers une âme individualisée. C’est ce qui Est, c’est ce que vous êtes, le Principe, la Source en action. Il suffit à cette conscience de fusionner et de s’abandonner à cette majestueuse vérité de la Vie mais examinons de plus près ce que cela signifie. Les mots : « Je suis » qualifie un choix provenant d’une volonté, puis d’une intention. Il s’agit de deux mots de pouvoir très puissants. Ils signifient l’état suprême, celui qui en vérité produit par intentionnalité. En actionnant cette clé, vous provoquerez l’effet car oui en poussant la porte du cœur on découvre la Lumière de la Conscience. Lorsque nous avons fusionné notre âme et son soleil central « Christ » » se révèle l’état Divin qui brille, rayonne, produit. On dit alors : « Je suis : JE SUIS ». En effet, une fois cette fusion opérée, il ne reste qu’à s’abandonner car tout se met en place naturellement.

Ainsi se dévoile le mystère. Là, dans le saint des saints, dans notre cœur, git la coupe, le Graal, d’où s’écoule l’essence sacrée, la Force de Vie d’où émane la Lumière, que répand le vrai thérapeute qui sait qui en vérité agit. Être cela est faire silence ! Je n’ai rien à y changer, rien à y ajouter et rien à y retrancher.

P/B

http://Reikisource.fr
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire