dimanche 25 juin 2017

La reconnexion divine.





     C’est très facile de se révéler à soi-même. Il faut juste faire preuve d’ouverture d’esprit pour répondre à la question suivante : « Qui suis-je ? » Drôle de question métaphysique que se sont posés nombre de gens en recherche d’eux-mêmes.  Se reconnecter n’est pas seulement savoir, c’est aussi basculer dans la vérité de la vie en conscientisant vraiment ce que nous sommes.

Vous allez me dire comme beaucoup, mais je sais qui je suis. J’ai un corps, une personnalité, un nom alors je sais. Eh bien non car là vous parlez de ce que vous n’êtes pas, c’est ce que vous pensiez être mais tout cela est éphémère, transitoire, toujours en changement. En réalité, vous êtes la Source incarnée en unité individualisée qui en descendant dans les strates de la multidimensionnalité a perdu, petit à petit, sa conscience d’être le divin. Cette dernière, c’est voilée de plus en plus pour finir par s’oublier vraiment. C’est aussi simple que ça. Alors que faut-il faire me direz-vous. Rien ! Il n’y a rien à faire puisque vous êtes déjà la divinité en action. Il suffit juste d’en reprendre conscience sans laisser le mental se poser mille questions. A qui d’ailleurs les pose-il ? A lui-même ! Comment pourrait-il savoir quoi que ce soit puisqu’il se base toujours sur un référentiel désuet et erroné. Recentrez-vous donc dans ce qui est plus profond, ressentez-le ! Tout est déjà là. Vous êtes la « Présence ». Dans la paix, dans la sérénité, laissez la Lumière se répandre et révéler l’Unicité jusque dans ce plan éphémère de réalité. Cette ouverture à la simplicité perd l’humain que vous croyez être. Le mental n’a plus de prise, sa complexité disparaît dans la vacuité que vous révélez. Alors, en souriant, vous pouvez dire : « Je suis moi mais en même temps je suis différent ». Drôle de paradoxe d’être à la fois le temporel et l’éternel. Vous réalisez que vous êtes Pure Conscience, que vous êtes l’Esprit et que vous exprimez sa Lumière, ici et maintenant, jusque dans ce transitoire. Cela défie la logique n’est-ce pas, cependant ces aspects contradictoires ne sont pas antinomiques, cela transcende simplement notre perception des choses et annihile la vieille dogmatisation du mental. Ainsi, l’illusion c’est envoler. Il ne vous reste plus qu’à maintenir tranquillement votre ancrage pour implanter la stabilité de votre taux vibratoire. Ensuite, vous devez porter vote regard de Lumière vers extérieur et y voir la vraie réalité, celle qui était sous vos yeux mais dissimulée. Voilà, c’est maintenant à vous de choisir : ou faire preuve d’ouverture d’esprit ou rester sous la domination d’un mental archaïque, qu’une humanité dogmatique emplit de peur et d’angoisse à longueur de journée.

C’est ainsi que se produit la reconnexion au « Soi » en plongeant dans son cœur et en laissant s’écouler tout son amour puis en rayonnement sa Lumière car cette dernière est Pure Conscience. Par choix, vous êtes la Présence, vous êtes le divin qui se révèle dans le silence mais dans la beauté de la vie. Vous êtes alors une âme parfaite et merveilleuse qui, comme une lampe, éclaire tout sur son passage.  

P/B

vendredi 23 juin 2017

Que la paix soit avec vous !


     Cela paraît simple n’est-ce pas ? Pour certains, c’est une évidence mais comment vraiment être en paix. Le mot « être » le révèle dans son plus simple apparat. Pour cela, deux choses : Placez votre conscience dans un profond détachement car vous devez réellement laisser-aller les choses que vous avez créées. Cela signifie : « Cessez d’y penser, de vous inquiéter, de ruminer ». Ensuite, deuxième condition : Soyez véritablement le divin en action. Voyons cela de plus prêt.
 
Vous savez que s’inquiéter d’une chose la cristallise dans votre champ d’énergie car l’inquiétude attire les vibrations inférieures d’abord sur les plans subtils avant d’atteindre le plan matériel. Alors oui émotionnellement, vous ne pouvez pas profiter de l’instant présent dans cet état de questionnement voire de stress. Je vous le redis ici, tout est une question de perspective alors sortez du mode « victime ». Vous avez le pouvoir de choisir en vous rappelant, d’une part qui vous êtes vraiment et d’autre part que : « tout est comme il se doit ». Pourquoi est-ce ainsi, parce que vous êtes responsable de ce que vous vivez. Cela ne vous plait pas ou alors vous refusez d’accepter votre responsabilité ? A tête reposée, réfléchissez-y, revenez à la cause ensuite changez ! Être en paix signifie donc en prémisse de lâcher-prise. Pourquoi ? Parce que vous êtes un être énergétique et que votre individualité doit être construire sur une fluidité. C’est vous qui décidez d’être une harmonique ou pas. Dîtes seulement : « Je suis ceci, je suis cela » puis sans mentaliser vivez-le. Le secret est révélé : « Sois toi-même ce que tu veux vivre ». Comprenez-vous cette vérité : « En Essence, vous êtes Dieu » ? Cet axiome implique automatiquement que vous soyez libre. C’est à une apocalypse, à un tsunami intellectuel que je vous invite. Le mot lui-même est une invitation : Il vient du latin « deus » lui-même issu de la racine « dei » qui signifie « briller » et rien dans la vie n’interdit de « briller ». Moi, je brille, c’est-à-dire : Je rayonne et vis selon ma volonté intentionnelle ! Prenez conscience de la véritable signification de ces paroles. Pour comprendre, pensez le mot « Dieu » comme une totalité différencié seulement sur le plan de l’âme et dans des dimensions de réalités multiples en perpétuels mouvements. Donnez-lui un autre nom si vous le désirez, par l’exemple l’Esprit. Tout ce qui Est, est vraiment Dieu et donc vous aussi. C’est une merveilleuse Unicité, un retour à votre Conscience véritable, à l’Essence de la Vie, au « Soi ».
Cette compréhension de ce qui « Est » est primordial pour transformer votre corps physique et recouvrer la santé et la sérénité. Cet état de conscience porte un nom très connu mais galvaudé, c’est l’état Christique. Oui, par Lui vous Êtes « Christ ». Ce vocable mais je l’ai déjà dit, n’a rien à voir avec la religion. C’est une illumination du cœur qui veut simplement dire : « Je suis et je comprends qui je suis ». C’est un état de Pure Conscience alors mentalement, vous ne séparez plus rien, vous êtes une symphonie de douceur, de simplicité et en souplesse, vous laissez la vie exprimer ce que vous désirez vivre. En vérité, vous êtes beaucoup plus libre que vous ne le concevez, beaucoup plus puissant aussi. Tout est dans l’intention et votre seule limite se trouve dans votre imagination. Maintenant que vous savez, dites : « Je suis tout ce qui Est alors je choisi la sérénité, le bonheur et je rayonne naturellement la Lumière chargée d’amour ».  Acceptez volontairement ces deux conditions énoncées en introduction, elles changeront votre vie. Cette Êtreté révélée dans votre globalité transmuterons toutes vos expériences, alors oui, que la paix soit avec vous et que cette reconnaissance soit une renaissance.

Votre corps de Lumière est simplement le vaisseau du divin. C’est le temple sanctifié qui vous permet d’exprimer votre Être dans l’instant sacré, le présent éternel, et ce avec détachement. Rappelez-vous toujours qui vous êtes et que vous créez les évènements de votre vie par vos intentions, vos actes et vos émotions. Tout est simple lorsqu’on connait la Vérité et qu’on la met en pratique tranquillement alors que la paix soit aussi avec vous. 

P/B       



Savoir Être !





Je place ici un texte dans lequel beaucoup se reconnaîtront :



      Je sais et je reconnais que l’adversité semble frapper à ta porte depuis un moment. Pourquoi est-ce ainsi. Il n’y a jamais de hasard, n’as-tu pas participé, peut-être à long terme, à créer les conditions de ces catastrophes ? Regarde la situation en face puis agis pour les transmuter. Voyons comment procéder.

D’abord, rien n’est jamais vraiment négatif car on apprend toujours pas expériences. Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que si tu es en paix avec toi-même, rien ne peut t’affecter, ni sur le plan intérieur ni sur le plan extérieur mais revenons à notre propos. Il faut qu’il y ait eu une brèche pour que s’infiltre, petit à petit, la négativité. Si c’est le cas, l’emprise de la dualité avec ses peurs basées sur la colère, le stress, les jugements ou critiques ont permis à l’ombre de s’introduire en toi et de produire ses effets. Examine à l’aune de ton cœur, tes pensées, tes actes et tes paroles. Est-ce que tout cela est en correspondance avec le recul, le détachement, le silence ? Es-tu impactée par ta famille et ce depuis longtemps, tes amis, tes proches, tes relations ? Pourquoi sont-elles là dans ton environnement ? Cherches-tu toujours à les changer ? Pourquoi parfois cette critique sur le comportement de celui ou celle-ci ? Voici quelques pistes de réflexions. Maintenant que tu connais l’origine des causes ayant entraînées ces effets, acceptes-tu de t’élever au-dessus de la mêlée ? Acceptes-tu de te remettre en question ? Voilà la question. Si c’est le cas, commence par t’en extraire en reconstruisant en toi, minute par minute, un socle de paix et de sérénité. Ne te juge pas mais aujourd’hui, là maintenant, rayonne la Lumière, rien je dis bien rien, ne peut venir te perturber. Quitte le doute pour la confiance, quitte la morosité pour la joie. Ne regarde pas tes conditions actuelles car elles sont la conséquence de ton passé mais travaille à ta reconstruction. L’édifice futur ne se façonne que dans l’instant qui passe.  Voilà le secret de fabrication d’une vie heureuse, voilà comment attirer à soi, les bienfaits de la vie comme par magie. Après la pluie le beau temps mais faut-il encore le choisir !

Se débattre et lutter ne sert à rien, il faut juste lâcher-prise, laisser aller le passé pour que tout se délie puis, rebâtis. Je te le redis ici, le désarroi ne doit plus t’impacter car maintenant tu sais. Nous recevons toujours en retour qui on est et ce que nous dégageons par notre rayonnement. Les choses sont simples et c’est seulement le mental qui complique tout.



P/B