vendredi 14 juillet 2017

Souffrance, malaise !

Explications !



        Pourquoi est-ce que je reviens fréquemment sur le sujet. C’est parce que la majorité des gens qui me contactent pour un soin Reiki éprouve un malaise profond. Il y a dysfonctionnement entraînant une perturbation de leur corps subtil puis une dégradation dans le corps physique.

Après la remise en état des plans subtils du patient en quelques séances, les choses rentrent normalement dans l’ordre mais il faut passer par une prise de conscience afin de faire perdurer cet état de bien-être. Cela passe par une transformation volontaire pour sortir définitivement d’un marasme conduisant parfois jusqu’à la dépression.  Alors mon conseil est le suivant, je dis : « Soyez libre ! ». C’est le meilleur conseil que je puisse donner à quelqu’un qui veut changer car oui notre façon de vivre détermine notre quiétude. Les gens sont trop souvent emplis d’antagonismes, voire de contradictions basées sur un référentiel désuet et erroné. Leur vie quotidienne regorge de contrariétés, de stress, de perte de repères autant familiale que professionnelle débouchant parfois sur de la colère ou de la haine. Pourquoi ? Que se passe-t-il ?
C’est très simple, ils pensent que la vie est souffrance, qu’il faut se battre pour survivre ou être reconnu, que c’est automatiquement l’autre qui a tort et qui est responsable et que la vie est l’instigatrice de leurs malheurs. C’est le drame du plus grand nombre. Ils sont identifiés et soumis à l’existence d’une personnalité perturbée. Avec cette individualité aux commandes, ils vivent dans une chaîne de réactions, de causes à effets établis par un mental aux ordres. Mais vous savez, la plupart des gens préfèrent rester dans cette insécurité, cette vie factice, plutôt que de se prendre en main pour vivre vraiment et sortir du marasme des masses. Ils pensent que la vision spirituelle de la vie n’est que foutaise, fabulation. Vous connaissez l’effet des moutons de Panurge, et bien c’est le cas ici. En débriefing, j’indique tranquillement à chaque patient qu’en eux existe une puissance à utiliser avec confiance et sérénité, pour que l’ego finisse par perdre de sa superbe. J’explique enfin que par une prise de conscience, il doit redevenir le maître du jeu. En effet, les gens se considèrent trop souvent victime alors qu’ils sont responsables de leur état. C’est aussi simple que cela. Je révèle également à chaque receveur, en fonction de son ouverture, qu’il a le choix, qu’il ne doit plus prendre son existence pour la vie elle-même. Son existence actuelle est tout simplement la résultante de son passé et de sa vision erronée qui l’ont conduit bien souvent dans le mur.
Vous êtes en réalité bien autre chose que votre corps physique mais pour le percevoir, il faut procéder sans tarder à la dissolution de l’emprise de ce mental. Pour ce faire, il faut élever votre conscience, ouvrir les yeux sur votre vraie nature. Il n’y a rien à faire de particulier pour cela, juste à être différent, ouvert, en paix et comprendre le divin que vous êtes. Le secret est là, révélé. Cela consiste simplement à être vrai, à être soi-même et surtout à bien comprendre que nous sommes tous les créateurs de notre vie. Souriez tranquillement à chaque instant en sortant de tous jugements. La personnalité jugeait, critiquait à chaque événement mais ce n’est plus vous. Votre vraie nature est d’être sciemment « conscience », c’est l’ultime suffisance. Dans cet état, vous relativisez car avec sagesse, vous êtes sorti du parasitage émanant du consensus collectif.

Soyez à présent, l’antonyme de cette ancienne domestication qui vous a conduit dans le mur, soyez un anachronisme vivant, en fait, votre vraie multidimensionnalité en « action conscience ». Être libre signifie vraiment cela, c’est le détachement et le lâcher-prise sans avoir à justifier quoi que ce soit. Je vous le dis, le secret consiste simplement à sourire et à avoir un esprit ouvert à tout, attaché à rien.  


http://Reikisource.fr

P/B  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire