samedi 10 mars 2018

Comment sortir de la physicalité ?



   Réfléchissez un instant car je vous demande de voir les choses en face. Je constate que vous focalisez votre esprit sur les problèmes visibles de votre corps physique. Cela a pour effet de les amplifier et surtout de les maintenir. Vous devriez au contraire porter votre regard sur ce que vous ne faites pas de votre vie.

Me croyiez-vous si je vous dis que je n’ai pas de façon de faire pour réaliser cela mais seulement une façon d’être ? Être ne nécessite aucune volonté, aucun effort, c’est là la clef ! Votre vie ne dépend que de votre état intérieur. Il ne s’agit pas de bloquer le mental, l’intellect, l’émotion ou de mettre de côté les soucis, les préoccupations, il faut apprendre à déplacer en soi votre point de concentration sans rien rejeter. Pour cela, sortez de votre conceptualisation de la santé par rapport à la maladie et plongez dans l’essence de votre cœur. Quittez le mental qui s’auto-critique, juge, stress ne sert à rien. Il sera toujours là. Il faut comme dit précédemment déplacer votre attention pour redécouvrir la plénitude qui vous habite. Comment voulez-vous que la Présence se révèle si vous êtes plein de vous-même, de suffisance, de bêtises et d’erreurs. Le divin ne peut pas passer dans ces conditions et produire ses fruits. En fait, vous n’avez rien à créer mais juste à être. Tout est déjà là. Soyez conscient de cette vérité. Ce n’est pas simplement un acte de visualisation, d’alchimie, de concentration mais au contraire d’un abandon à soi-même. C’est un acte de pureté et d’authenticité que vous posez là. Prenons un exemple pour mieux comprendre le processus. Lorsque vous vous réveillez le matin et que vous voulez vous lever, que faites-vous ? Vous mentalisez ? Non. Alors que faites-vous ? Rien, sinon juste vous lever. C’est automatique, c’est une action. Vous réalisez simplement par intention un acte. Vous manifestez votre volonté en accomplissant quelque chose. Cela est immédiatement ! Appliquez donc cette vérité à l’ensemble de votre vie. Ne faites rien mais agissez ! Être en bonne santé, être heureux est un état d’esprit tout simplement car rien n’est impossible aussi incroyable que cela puis paraître. En fait, notre mental avec son conditionnement reste notre premier frein. Le second est souvent le refus de changer en sortant des interdits. On doute aussi, on se dit : c’est impossible, ça se saurait si c’était aussi simple. On peut alors prendre conscience que nos limites sont celles que l’on se met à soi-même. On dit qu’il faut se dépasser et c’est vrai. C’est la voie royale qui nous reconduit à la maison, au cœur de la « Présence ». J’ai pris ici l’exemple de la maladie, du mal-être. Examinez ce dernier mot : « être mal » c’est être mal à l’aide, mal en point, malade. Ce que vous « êtes » est mal. C’est la réponse que vous cherchiez depuis si longtemps. Vous êtes mal. Ce n’est pas comme ça qu’il faut êtes pour savourer la sérénité, la joie et la santé. Alors changer ! Soyez l’antonyme, soyez bien, vrai, heureux, confiant, là, tout de suite. Existez ou vivez autrement en le choisissant, passez en mode « impératif » en disant maintenant : « je suis ». Vous devez patiemment vous construire en tant que soleil divin pour rayonner la Lumière de Vie, c’est ce que fait le véritable thérapeute énergétique pour être « service ». Voilà, vous êtes sorti de l’ombre pour être en pleine lumière. Maintenant vous savez en conscience ce qu’est l’harmonie dans la simplicité d’être vrai, facteur essentiel pour la libération !

On peut dire que dans cet état d’être, vous avez retrouvé votre vraie réalité, celle qui est Unicité. La Présence divine prend son envol réinformant la totalité de votre âme. La Force de Vie donne sa tonalité et rien ne peut se mettre à travers de son chemin, votre chemin de Lumière. La vie est parfaite alors laissez-la s’exprimer en vous de la meilleure façon qui soit.  

P/B

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire