mardi 17 avril 2018

L'Homme et sa santé !




____________

     Vous savez que le corps physique est l’expression extérieure de notre être divin. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que c’est vous qui le façonner intérieurement. En effet, votre apparence est une sorte de photographie provenant de l’atmosphère de vos croyances. En vérité, vous transposez dans votre corps de manifestation le livre ouvert de votre vie. Nous allons y découvrir plusieurs niveaux de compréhension. Voyons cela en détail. 


Nous vivons dans un monde énergétique qui présente plusieurs states. La science l’a maintenant prouvée depuis un moment. Examinons ces différentes strates. Le physique reste bien évident le visible. Il est composé d’organes, de systèmes multiples avec son contrôle immunitaire. Derrière lui, se trouve son corps subtil avec différents plans de plus en plus subtils. Ce complexe multidimensionnel révèle des fréquences vibratoires modulables. Ce qui relie le tout, c’est une âme parfois souffrante ou malmenée et c’est là que nous découvrons notre psychologie du moment. Prenons un exemple concret pour comprendre cette réciprocité. Une maladie, un trouble, une altération trouve sa source bien souvent sur le plan mental, même parfois sur le plan supérieur, le causal. Son origine émane d’une dysharmonie provoquée par nos croyances erronées, nos pensées, nos paroles ou nos actes où même par notre fermeture spirituelle. Cette dissonance va induire alors un conflit émotionnel, du stress, qui va se reproduire d’abord sur le plan éthérique puis comme maladie ou infection dans le corps physique. Il est évident qu’il ne faut pas négliger cette dernière sous prétexte qu’elle en est la résultante. C’est là qu’interviennent les modes de soins multiples. La médecine conventionnelle va souvent se contenter de masquer ces effets par des médicaments de synthèse alors que la médecine naturelle va réorganiser l’ensemble de l’être par une réinformation énergétique pour qu’une désintoxication plus simple puisse se produire. On se trouve alors dans le monde des effets ou des causes. On constate donc que le corps physique est notre image dégradée et que c’est ce fini qui souffre et qu’il convient d’aider. En matière de soins énergétiques, nous faisons souvent référence aux corps subtils : spirituel, mental, émotionnel et éthérique en apportant la force vitale à ceux-ci mais souvent sa paraître dans le physique reste malmenée ou négligée. Il faut avant tout en prendre soin par une bonne hygiène de vie car c’est là que nous voyons apparaître la finalité de ces conflits. Ils sont parlant et nous donnent beaucoup d’explications, d’indications. Par notre ressenti d’abord, ensuite par l’emplacement, l’ampleur de la douleur etc. On demande souvent : T’as mal où ? et ce n’est pas sans raison. Le corps physique est trop souvent sollicité par nos malaises, notre façon de vivre, nos excès et il n’arrive pas toujours à s’en sortir sans un coup de main. Nous avons donc un message à comprendre des plans subtils induisant une transformation et une aide à procurer à notre âme pour qu’elle retrouve son harmonie générale. Salutaire décision qui éliminera définitivement la reproduction de la cause et aidera l’effet à se dissoudre. Le fait de comprendre que ce conflit invisible, ressenti parfois avec souffrance dans notre corps physique, reste à résorber, matériellement parlant mais surtout psychologiquement, par un travail intérieur, est un facteur décisif. Nous élargissons notre cadre de référence pour réinstaller la complétude, c’est-à-dire notre union avec l’Esprit car il est temps de se rappeler qui nous sommes. Maintenant, évoquons cette remise en état, le corps physique devant retrouver sa plénitude. D’abord le patient doit choisir la façon de se rétablir. Soit, il cherchera à masquer les effets par des molécules de synthèse, donc de rester inactif et de laisser la médecine conventionnelle intervenir, soit, il reconnaît son implication dans le processus et choisira une méthode naturelle en contactant un guérisseur pratiquant la médecine spirituelle. Cette explication est un peu caricaturale mais elle est une réalité pour beaucoup. Cette deuxième solution conduit le patient à une ouverture de conscience qui le conduira à rencontrer un thérapeute énergétique. Ce dernier va se servir en priorité du plan éthérique pour agir. Par un nettoyage selon des règles précises et un rayonnement volontaire de « Lumière » sur cette interface, il va réinformer les cellules du corps ainsi que leurs environnements, ses tissus, ses organes et booster ses défenses internes. Son système immunitaire qui est autonome, adaptatif et doué d'une grande plasticité, va auto-guérir le plan physique qui lui aussi est énergétique bien que fonctionnant avec une fréquence très lente. Gardez toujours en tête que c’est le patient qui se guérit avec l’aide du thérapeute. Il absorbe l’énergie « Lumière » mise à sa disposition. Le symptôme ou la maladie n’est que le révélateur d’un décalage entre ce que nous sommes vraiment et la façon dont nous vivons les choses dans notre vie et c’est important aussi de rappeler que ce praticien qui utilise l’imposition des mains, ne fait que mettre à disposition cette énergie informative vibratoire afin que la santé se manifeste à nouveau dans une harmonique salutaire dans l’ensemble de l’Être.


Voilà, comment comprendre le schéma d’une dissonance (la cause) et d’appliquer un épilogue heureux à (l’effet) par harmonisation et Unicité de votre Être. Alors pensez à gérer et à surveiller pensées, paroles et actes pour conserver équilibre et sérénité. Vous garderez ainsi un système énergétique en symbiose avec quelques séances de soins sans oublier votre ouverture à la spiritualité qui chapeautera le tout. Remerciez votre corps physique pour le travail accompli en l’aimant. 


P/B

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire