jeudi 26 juillet 2018

Être soi-même !





  

     Je pense qu’il faut savoir se remettre en question assez souvent afin de bien sortir, de nos croyances et de la dogmatisation de notre société car elle revient très rapidement à la charge pour ne pas perdre la face. Vous le savez certainement, nous vivons dans un monde factice, un monde que chacun construit, un monde de symboles et de croyances où rien n’est vraiment vrai, c’est juste une perception mentalisée construite par votre cerveau sur un référentiel désuet mais rentrons dans le détail pour mieux le comprendre et le vivre.
Il faut, mais ce n’est que mon opinion, s’extraire de ce monde virtuel par une vraie prise de conscience, afin de vivre une réalité plus profonde, plus sereine, plus belle. Il faut véritablement lâcher son mental pour sortir des jugements, des critiques, et surtout pour bien comprendre que nous évoluons comme dans une illusion permanente. Chacun de nous possède une vision personnelle du monde alors inutile de chercher à imposer son point de vue, inutile de vouloir influencer autrui. Soyez vous-même, soyez vrai en prenant simplement conscience que vous êtes uniquement le maître de votre propre jeu. Vous êtes libre de penser, libre de percevoir cet univers comme vous le voulez alors acceptez que chacun en ait aussi une vision différente de la vôtre, même vos proches. Il n’y a rien à défendre, rien à imposer ici-bas. Il suffit au contraire de recouvrer notre authenticité et de se fondre tranquillement dans le courant de la vie spirituelle pour y vivre sereinement. Ici, recouvrer notre authenticité signifie revenir à la vérité Première, la Conscience Créatrice, avec foi et confiance. Oui, j’affirme ma conviction que nous sommes la divinité en action, la Source de Vie par l’Esprit Conscient. Ne chercher pas à mentaliser cette affirmation qui est mienne, le mental n’a pas besoin de tout comprendre, de tout savoir. C’est juste une histoire de conscience qui perçoit et ressent cette réalité comme vraie. Oui, je vous l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, vous êtes cette Essence que symboliquement d’aucuns nomme Dieu parce que sur terre il faut nommer les choses. Là, encore il s’agit d’une verbalisation erronée. Il n’existe aucune entité dans le ciel qui récompense ou puni. D’ailleurs, il n’y a pas de ciel ou d’enfer. Sortez de la domination des religions, cela n’a plus court aujourd’hui. Nous sommes « Pure Conscience », la Source elle-même en action dans une individualité factice. Cet état d’Être se présente dès qu’il y a connaissance. Ainsi, oui nous sommes en vérité l’Amour et la Lumière, c’est notre nature. Oh je sais, vous vous dites : « Si c’était vrai, je ne vivrais pas comme ça, je ferai ceci ou cela et même je réglerais quelques comptes ». Ne riez pas, ne niez pas ça, c’est très souvent le cas. Pour commencer, changez de vision, changez d’état d’esprit puis faites comme si. Imaginez ce que vous feriez vraiment dans un état de pur amour, de pure compassion. Cela change tout n’est-ce pas ? Eh bien, rien ne vous en empêche, il vous suffit de vous projeter dans cette autre réalité, de la créer dans votre vie, de la percevoir et de la ressentir comme authentique. L’intention suivie de l’attention fera le reste. Ne vous préoccupez pas de l’extérieur pour l’instant, ni des incompréhensions occasionnées par votre nouveau comportement. Au contraire, vous devez vous en amuser et voir les réactions que cela produit. Si cela vous plait alors continuez en vous contentant d’être ce que vous souhaites êtres puis souriez car en vérité nous sommes bien la « Présence » à chaque instant qui passe. Ensuite et sereinement, il suffit de rester un observateur sans commentaires ni analyses, de se laisser envahir par la sérénité du moment présent. Accueillez l’émotion, la sensation en silence. Lâcher-prise en goutant la liberté d’être vous-même.
Vous avez, nous avons ce pouvoir occulte en nous qu’il suffit d’utiliser avec sagesse et bonheur. Rappelez-vous aussi ce que je dis souvent : « Il suffit de le vouloir pour que cela soit ! C’est si simple que cela paraît impossible.
P/B   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire