mercredi 24 octobre 2018

Comprendre qui je suis !



   Aujourd’hui, nous allons évoquer la vérité éternelle de votre « Soi ». Que signifie vraiment ce vocable ? Il représente ce que vous êtes, c’est à dire une conscience individualisée en déplacement dans une sorte de matrice. Je vous invite à procéder par étape pour avaliser cela.

En prémisse et d’après les textes anciens, on peut concevoir l’atman (mot sanscrit) qui signifie l’âme comme le « Soi ». Ce serait la partie divine de l’être. C’est de l’âme qu’émanerait la Force de Vie et il ne faudrait pas la confondre avec l’esprit. En fait c’est une tromperie instaurée par l’ombre, qui se sert encore aujourd’hui de l’oligarchie ambiante et des religions dogmatisées, car c’est l’inverse mais ce n’est pas la première fois qu’elle falsifie ainsi la vérité pour mieux dominer le monde humain. Ce qui est ici nommé « Esprit » désigne notre Conscience originelle. Elle est pure, intemporelle et exempte de tout dogme. C’est le « Soi » véritable, c’est-à-dire qu’il est un état d’être et non une manifestation incarnée sujette à fluctuations. En effet, l’Esprit, la Présence, la Force, la Source ne sont que des dénominations différentes de ce qui est à l’origine du Tout. Ainsi, nous sommes le « Christ ». Nul blasphème ici, c’est notre Êtreté réalisée nous ramenant à la simplicité, à l’essentiel, au cœur. Nous n’avons jamais cessé d’être cela, nous avons juste oublié cette profonde vérité de la vie. L’âme est l’incarnation de cette conscience dans les différents plans d’existence. A l’échelle du grand Tout, c’est la matrice universelle et à notre échelle, c’est l’âme individualisée incarnée révélant les différents plans de la vie selon les directives du « Soi » qui reste le maître du jeu. L’un est le Créateur alors que l’autre est la Créature qui agit dans le monde de la Création. Prenez acte de « Cela » pour redevenir un acteur conscient ici et maintenant. Prenez donc acte également que vous n’êtes pas seulement un corps physique avec une personnalité et un ego. Le mental qui y est attaché se trompe et vous trompe. Il reflète simplement vos certitudes, vos peurs, vos doutes. Vous vivez ici-bas, comme un zombi, dans une réalité fabriquée de dogmes et de fausses croyances. Notre monde densifié n’est qu’une représentation de la conscience collective. Cette réalité est mouvante et instable, elle est dépendante de paramètres multifactoriels. Explicitons cela. D’abord, il vous faut avaliser que vous faites partie du grand Tout et que vous êtes l’Esprit Lui-même en action sous forme individualisé. Ce n’est pas un canular, dépassez vos barrières, vos blocages en élevant votre conscience ! Rien n’est séparé dans l’univers, il est simplement une multitude de plans vibratoires dans une substance formée de nombreuses dimensionnalités où vivent un grand nombre d’entités sous formes variées mais revenons à notre propos. Dites-vous bien que ce qui est appelé à disparaître n’est tout simplement pas la réalité. L’être passe ainsi de l’inconscience à la Pure conscience, c’est-à-dire de l’involution à l’évolution totale. C’est le voyage du « Soi » dans une temporalité qui traverse des zones de conscience plus ou moins dense. L’Esprit se sert d’un véhicule et c’est l’âme évoquée précédemment qui le constitue. De même, le temps comme l’espace ne sont que des constructions mentales bâties sur du sable.  Le « Soi » est véritablement l’éternel Esprit, c’est ce que vous êtes et en prendre conscience, révèle votre divinité de créateur. Pour cela, vous devez vous adapter, prendre du recul et contrôler votre corps subtil, celui qui est le contenant de votre Être. Il vous faut redécouvrir le Graal et son essence, rayonner ensuite la Lumière sacrée qui véhicule l’énergie d’Amour. Ainsi adoubé et par le don du Soi, l’impétrant fusionnera le chandelier à sept branches et sera l’Homme divin. Cherchez et vous trouverez ! C’est ainsi que dans l’instant présent se réalise la plénitude de ce qui Est. L’Être se réalisera sous la gouverne de l’Esprit dans la forme humaine par l’intermédiaire de son âme. Elle servira de temple à la Lumière qui diffusera ainsi l’Amour de la vie. C’est l’apocalypse annoncée de la nouvelle conscience. 

C’est simple et pourtant si difficile de s’extraire de la matérialité ! En prémisse, dissociez-vous de cette physicalité et concevez que vous êtes une entité de pure conscience, un Esprit accompli de Lumière maitrisant par intentionnalité la vie. Le plus grand des paradoxes c’est qu’il n’y a rien à faire mais juste être. Tout le secret est là ! 

P/B

http://Reikisource.fr
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire