samedi 17 novembre 2018

Prenez garde !



 

    On me demande parfois : « Pourquoi je ne suis pas bien, pourquoi je cumule les tuiles, pourquoi moi ? Je réponds simplement : « Parce que tu le veux bien ». Bien sûr on rétorque immédiatement : ça ne va pas non, t’es malade ! Et à moi de dire : « non, c’est toi ». Voyons cela dans le détail.



Eh bien oui, souvent vous êtes malade de vous-même. Vous êtes coupé de votre Unicité. Je vous dis attention, ne vous disséquez pas. Trop souvent vous cherchez une réponse à l’extérieur de vous alors que c’est votre état d’esprit qui provoque ce marasme. En fait, vous ne vous aimez pas et vous vous analysez en ceci, cela, pourtant vous savez que la somme des parties ne donne jamais la totalité. Ce mot, venu du grec analysis (décomposition), a un sens primitif et général parfaitement clair ; c'est toujours une opération qui divise, qui sépare. Réfléchissez, vous ne pouvez être victime que de vous-même. C’est votre état d’esprit qui façonnent votre vie. Les autres ne sont que des aiguillons, des dards, qui parfois font mal mais qui ne doivent pas vous déstabiliser. Vous êtes un être de Lumière, une unité formée de champs de conscience qui possède les pleins pouvoirs. Ne focalisez pas votre esprit sur votre personnalité, son ego, sur votre mental ou même sur votre « Soi ». Restez « Un » en Conscience. Il en est de même lorsqu’on vous dit de surveiller vos pensées. C’est le monde à l’envers. Elles sont simplement le résultat de votre état intérieur, de votre état d’être au moment où vous les émettez. Ne vous laissez pas influencer par les masses, votre famille et vos proches ou votre environnement professionnel mais au contraire soyez vigilant et soyez vous-même. Quoi, ils ne sont pas d’accord ? Eh alors ! Ne laissez personne dicter votre conduite, vous êtes libre. Jetez votre perfectionnisme aux orties pour vivre une vie épanouie ! les autres vous regardent de travers, une fois encore et alors ! Vous êtes ce que vous décidez d’être en dépit des circonstances ! S’ils cristallisent jugements et critiques sur vous c’est que vous les déstabilisez par votre liberté. Renoncer à tout cela serait stupidité ! Je vous le redis ici, lâchez prise sur ce que vous pensez devoir être et soyez qui vous êtes ! Si vous choisissez la vie, la paix, le bonheur, la sérénité de l’instant vos pensées seront adaptées et de vos choix émaneront alors une fréquence vibratoire constructive.



Soyez bien conscients qu’en étant vous-même, en laissant votre cœur vous guider, vous rayonnerez un état d’esprit de bien-être et d’enchantement, qui lui agira sur vos expériences de vie par mimétisme. Tout est dans l’intention, c’est aussi simple que ça !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire