lundi 25 mai 2020

Apocalypse oui mais aussi Révélation.


  Assurément, nous les thérapeutes énergétiques mais aussi tous les êtres, vivons une période apocalyptique, une période de grands changements car le mot cache en réalité une autre merveilleuse vérité. Il signifie « mise à nu », « enlèvement du voile » et même « révélation ». En effet, Le moment est venu d'ouvrir son esprit à de nouvelles vérités, c'est-à-dire à de nouvelles fréquences vibratoires et de redevenir autonome et vrai. Pour cela, nous allons faire une pause et apprendre à vivre autrement, en suivant notre intuition, en élevant notre conscience hors de notre personnalité dogmatisée et surtout hors du mental afin de retrouver et de comprendre qui nous sommes vraiment, c'est-à-dire l’Esprit Primordial en action. Voyons cela en détail.

Il faut d’abord relativiser nos perceptions traditionnelles et réapprendre à vivre sans inquiétude car vivre sereinement en harmonie est une évidence. Elle est une musique ressentie dans la profondeur du cœur. Convenez que cela change tout car il s’agit ici de s’abandonner à ce qui Est, c'est-à-dire une vérité vibratoire d’amour véhiculée par la Pure Lumière dans la profondeur de son âme. Pour vivre heureux non seulement comme thérapeute mais comme tout un chacun, il faut accepter que rien ne puisse nous troubler et ça sera le cas si nous ne nous identifions plus à ce monde, surtout pas à la personnalité où à l’opinion d’autrui. Rien que cela est déjà une apocalypse, car cet état d’esprit libère des jugements, des critiques, de la peur, du stress ou de la colère. Avec confiance, vous vous coulez dans la vie en écoutant l’intuition de votre cœur, ici et maintenant. Focalisez simplement votre attention sur le moment présent, là, ici et maintenant. Toutes les écritures disent qu’avant que le monde ne fut, l’Esprit était. Oui la divine « Sattva » est ici et maintenant. Ce vocable signifie ésotériquement en sanskrit : « existence, réalité, nature, principe vital, intelligence, conscience, vérité ». Elle est la Source Primordiale, le Père/Mère en action par le fils. Oui, vous êtes parcelle divine et vous faites partie intégrante d’Elle. Vous êtes donc né avant le monde alors tant que vous accorderez la première place aux illusions, vous resterez lié par lui, alité dans un profond sommeil d’inconnaissance. Une fois que vous aurez réalisé, sans l’ombre d’un doute, que vous êtes l’Esprit de Vie, alors l’ombre aura plus de prise sur vous. Drôle de chemin à faire non ? D’abord, on n’est plus le corps, ensuite on n’est plus cette personnalité éphémère avec son mental erroné basé sur un référentiel sociétal obsolète. On plonge tranquillement notre conscience dans notre âme pour enfin fusionner notre totalité dans l’Être divin que nous sommes ». Surtout, ne demandez pas au mental de vous confirmer ce qui est au-delà de lui car l’expérience directe est la seule confirmation valable. Vous êtes la perfection par droit divin alors, exprimez-vous en tant que telle. Exprimez en pensées, en paroles et en actes, ce que vous êtes en conscience et ainsi, le mental purifié redeviendra le serviteur fidèle du « Soi ». Projetez cette nature de perfection que vous êtes, pleine d’enthousiasme et de douceur, rayonnez sur ce qui vient dans le champ de votre expérience et avec sagesse, placez la totalité de votre Être au service de votre âme, c’est tout. Ne refusez pas d’être ce que vous êtes, au contraire laissez-le prendre les commandes. Soyez simplement la Vie en incarnation, l’Esprit Vivant. Vous êtes Elle, ici et maintenant, car il n’y a jamais rien eu d’autre. Une fois votre vision transposée, personne ne viendra plus vous dicter votre conduite. Là, vous saurez dire non ou « stop » et vous redeviendrez un être libre à tous les niveaux, un spectateur mais aussi et surtout un créateur conscient à qui on ne peut plus rien imposer. Praticiens Reiki, Maître-enseignants, conservez cette position de pur témoin dans le silence du cœur car vous ne devez dépendre de personne et surtout pas de cette société dirigiste. Donc, avec votre Esprit de Vie, c’est-à-dire de ce que vous êtes par droit divin, vous être celui qui regarde s’écouler les événements. Bien sûr, vous continuerez à vivre des expériences et des événements mais avec un regard lié à la connaissance ce qui permet de ne plus s’y perdre. Votre mental domestiqué sera au repos. Il ne les n’analysera plus car il saura qu’ils sont vacuités. Les préceptes Reiki sont l’un des chemins conduisant à cette paix, à ce lâcher-prise salutaire. Réfléchissez avec votre cœur à ce qui vient d’être affirmé et acceptez, admettez que la compréhension du monde n’était que subjectivité. C’était un pur état mentalisé, une fausse image de séparation et que c’était l’association corps-mental qui interagissait dans le champ des événements jusqu’à aujourd’hui. Vous me suivez ? C’est du pur détachement dont je vous parle. Gardez aussi en tête la constitution de l’univers car ce qui est en haut et comme ce qui est en bas : La Source immuable, le non-être, la Divine « Sattva » (ce qui est) et sa représentation (l’univers) est l’image de l’Homme : macrocosme et microsome ne font qu’un, image identique transfigurée. Cette compréhension est appelée « révélation » ou « ascension ». Peut-on donner une définition exacte des mots sans rejoindre le domaine religieux ? Ce n’est pas évident pourtant c’est simplement un état d’être qui remonte à la nuit de temps. Que signifie donc les termes ? Ne serait-ce pas, la divine Sattva individualisée qui jaillit en conscience, où « Satya » qui peut se traduire par : ce qui est l’Esprit, le réel, c'est-à-dire la pure conscience transcendantale ? C’est un vrai paradoxe, nous vivons dans la dualité matérialiste et pourtant, il y a cette partie qui ne change jamais en nous. Sommes-nous après l’éveil cet Esprit de Vie individualisé ? Assurément car nous l’avons toujours été, même sans le savoir. En replaçant notre conscience dans notre cœur, en le laissant s’exprimer et diriger notre vie nous retrouvons notre puissance de créateur car c’est par Lui qu’il faut passer pour rayonner « la Lumière Akâshique ». Si le foyer de votre attention a quitté la personnalité pour se fonde dans cette Vérité, alors plus rien ne vous troublera car vous saurez que vous êtes la Vie en action quoi que vous fassiez ! Vous serez libre dans l’éternel présent et votre état d’être ne dépendra que de votre pure conscience actualisée qui pourra tout transcender. En étant votre personnalité dirigée par un mental basé sur la mémoire, ce que vous avez vécu jusqu’à aujourd’hui, vous vivotiez une succession de moments présents qui, placés bout à bout, ont formé votre passé. C’était un mirage, très souvent un délire pesant, lourd très lourd, qui se rappellera à vous de temps en temps, lors d’une pause ou la nuit, en rêve mais que vous transcenderez maintenant facilement. Dites-lui alors merci car il s’évacue dès qu’il refait ainsi surface. Ce qui est peut-être encore différent entre vous et moi, c’est qu’aujourd’hui je le sais et je l’accepte. Mon attitude diffère en lâcher-prise. Je ne juge plus, je me suis extrait du programme collectif traditionnel ou de la matrice de l’ombre comme le diraient certains. Je sais que le monde n’est en fait qu’une construction mentale émanant de la conscience collective de l’humanité. Ce mental, analyse puis, interprète des données mémorielles qui ne reposent que sur du vent, c’est pourquoi chacun vit dans son monde et que toutes vos questions, vos pensées, vos actions ne se rapportaient qu’à lui, influençant votre façon d’être. Comprenez bien que cette approche se trouve en vous. Il n’y a personne qui perçoit la vie de la même façon, il suffit d’écouter un débat pour en être convaincu. Si aujourd’hui, votre conscience s’en détache, vous n’en serez plus affecté. Je sais que vous devez faire des efforts, faire preuve de beaucoup de volonté pour vous abstraire des dogmes, des archaïsmes, des référentiels désuets que l’on vous a enseignés mais c’est à ce prix que vous sortirez de votre bagne psychologique. Encore aujourd’hui, trop de gens restent prisonniers du système, pensant qu’ils ne peuvent pas s’en extraire et être libre de tout esclavage sociétal et c’est un truisme que de le dire. La libération par l’élévation de la conscience est une des marches (démarche) à utiliser car ce processus d’intentionnalité introduit la spiritualité dans la vie réelle. Il ne faut plus vous identifier au « je » (c’est ce que je croyais être) mais au « Soi » (ce que vous êtes). Comprenez bien que « cette Présence » n’existe pas au sens de quelque chose de défini, cela Est ! Pour bien l’ancrer ou devant une difficulté quelconque, vous pouvez dire : « Je m’abandonne à mon Esprit de Vie ». A présent, reprenons le thème évoqué pour l’appliquer au thérapeute Reiki. Quand un patient vient vers vous pour recevoir un soin, que se passe-t-il ? Son propre être, qui agissait par son mental sur ses corps de manifestation perçoit la fréquence de perfection que vous lui adressée, celle de la Pure Lumière que vous rayonnez. Il reçoit alors automatiquement l’information véhiculée, la vibration divine émanant de votre cœur. Cela change-t-il votre vision des soins ? Je suis sûr que oui. En vous abandonnant à vous-même, vous allez au-delà du mental, au-delà des apparences et vous sortez des techniques. N’oubliez jamais que là où prédominent la clarté d’être et le détachement, la conscience pure apparaît. Ainsi, l’autoréalisation est avant tout la connaissance de son propre conditionnement. Donc dans les soins, si un patient vient à nous, il est assuré de recevoir de l’aide, c’est son destin d’être aidé, seule sa forme variera. Ensuite, il en fera ce qu’il en veut. Il se transformera ou retombera dans ses travers. Pour ma part, je ne demande rien, je ne désire rien, car je sais qu’il est dans la nature de la Vie de remettre les choses en place naturellement. 

Voilà, je vous demande maintenant de faire une pause et de peser chaque mot pour que vous compreniez bien que la différence ne tient qu’à votre état de conscience. Il n’y a ici que l’immuable, l’inébranlable, la Source de manifestation dans une Unicité merveilleuse. Voilà ce que signifie le terme « apocalypse » et c’est vraiment une révélation ! 

P/B

http://Reikisource.fr


mardi 12 mai 2020

Ce n’est que mon avis !


    C’est une évidence, nous aspirons tous à vivre dans une sorte de sérénité, à être plus zen alors que dans cette société inféodée aux puissants, nous sommes soumis de plus en plus au stress. Un grand nombre éprouvent le sentiment d’être rapidement débordés, surmenés, parfois sous pression au travail comme à la maison. Le bruit, la pollution, les infos qui débitent catastrophes sur catastrophes et qui plus est, dans cette période de déconfinement, contribuent au marasme ambiant. Par ailleurs, vous allez constater que la mainmise de l’oligarchie ambiante va être de plus en plus pesante. Utilisant la peur à travers les médias, à travers les spécialistes de la santé, elle va manipuler le peuple pour que les gens demeurent de véritables moutons de Panurge. Tout doucement, elle va organiser des campagnes de dépistage, le suivi électronique et prôner les vaccins dès que possible au cas où. Des fichiers supplémentaires seront mis en place et pourquoi pas le puçage électronique ! Ne tombez pas dans le piège de cette intoxication primaire, soyez libre et dites non ! Cette domination par la peur est totalement à rejeter. La dissimulation, la tromperie et ses nombreuses contrevérités ne doivent plus vous perturber. Il ne s’agit que d’une intoxication de plus. Faites tout simplement preuve de bon sens et restez zen. Pour assurer notre bien-être, nous devons apprendre à faire abstraction de toutes ces agressions quotidiennes qui sont autant de raisons de succomber à la déprime et au découragement alors recentrez-vous sur autre chose. Je vous invite, ici, à être hors norme et à vivre la vie en conscience. Osez être en paix, osez avoir une attitude différente de la masse en vivant l’instant sereinement. L’action est simple : il faut juste laisser de côté ce qui nous empêche aller bien. Alors quel choix allez-vous faire, celui du bon sens ou celui de l’angoisse et de l’anxiété émotionnelles véhiculés par cette ploutocratie décadente ?
P/B

lundi 11 mai 2020

La santé du corps physique !

  

   La maladie ou plutôt le ou les dysfonctionnements constatés dans le corps physique trouvent leurs sources dans notre corps émotionnel qui, répondant à notre mental, reflète notre état d’âme. En effet, cet état subtil conditionne notre santé et cela se répercute via notre corps éthérique dans le physique. Voyons comment se reflète cette chaîne de malaises psychiques sur la santé en général.

D’abord, il faut accepter cette notion de plans multidimensionnels constituant l’être humain. C’est une nécessité pour appréhender la causalité des troubles. Cette charpente est identique dans tout l’univers car ce qui est en haut et comme ce qui est en bas. Cette base définie, il faut savoir que les troubles proviennent du dedans pour se constater dans le visible, c’est-à-dire le corps humain et même dans nos expériences de vie par mimétisme. Sans vraiment chercher à analyser cette vision universaliste, acceptez que vos croyances soient l’inspirateur de ce dérèglement car c’est par elle que vous créez les choses. Pour cela, elle utilise la peur en provoquant divers troubles. Elles vous focalisent sur des pensées de stress, d’angoisse, d’anxiété, de haine et d’antipathie, d’aversion et de dégoût, de détestation ou d’exécration, fiel et inimitié, misanthropie ou misogynie et rancœurs diverses entraînant de votre part critiques et jugements vous concernant ou concernant autrui. Comme vous le constatez, la liste est longue. Ce sont là, les terreaux de tous les maux auxquels nous donnons trop souvent notre attention. Cette attention (tension) devient la source de blocages, de congestions dans le corps énergétique provoquant dans le corps physique une même fixité, un terrain propice aux bactéries, virus, microbes, tumeurs et pathologies mécaniques. Seul un flux correct de l’énergie dans une bonne fréquence évite la stagnation, la densification et donc ses répercussions physiques. Si nous relâchons la tension (l’attention) sur ce monde de peur avec ses dérivés, le mental (ce qui est au-dessus de l’astral) se relâche et concentre automatiquement son harmonique sur la ou les réparations des troubles. La paix installe son baume réparateur pour peu que vous arrêtiez de fabriquer en permanence les mêmes dysfonctionnements. Si vous désirez une remise en état de vos corps subtils plus rapidement, je vous invite à rencontrer un thérapeute énergétique, un praticien Reiki par exemple. Ensuite, il vous appartiendra d’appliquer ce qui est explicité ici et de devenir un acteur conscient de votre potentiel. Ainsi le fait de maîtriser ses émotions, c'est-à-dire l’énergie en mouvement que nous projetons (bonnes ou mauvaises) permet de contrôler son état de santé. La clef, c’est l’équilibre, c’est la zen attitude produisant la tonalité la plus pure dans votre œuvre de création. Souvenez-vous toujours que la maladie (l’altération de la santé) n’est qu’une absence de fluidité, la clef ultime de l’éveil spirituel ! Que faire alors pour être et surtout rester en bonne santé ? Il faut simplement modifier notre état d’âme, notre état de conscience. Il faut lâcher-prise devant les événements, il ne faut plus juger et dans une paix totale, nous glisser dans le courant de la vie. Si nous sommes dans le jugement (de nous ou des autres), dans la comparaison, nous sommes alors dans le mental, l’ego. A vrai dire, la personne souffrante mentalise à longueur de journée au lieu de lâcher-prise, de faire preuve de détachement et d’aimer la vie ! Son mental vit dans le passé ou dans l’avenir alors que si elle était focalisée sur le présent, sur l’ici et maintenant (cette zone d’équilibre), il perdrait pied. Tout est simple, il suffit de vivre tranquillement l’instant en étant sorti de la dogmatisation de la société. Soyez vous-même et laissez les autres faire de même ! Allons encore plus loin ! Vous devez accepter le principe que tout est énergie, elle-même composée de fréquences et vibrations multiples dans la totalité des univers. Donc, la note que vous émettez par l’Esprit de Vie (le cœur de votre âme), donne un résultat jusque dans votre corps physique et dans vos expériences. Par vos pensées erronées, vous avez somatisé vos corps subtils, qui eux, ont répercuté cette dysharmonie par la désolation jusque dans ce plan de vie physique. Votre choix a simplement été respecté ! Changez-vous en quittant vos incohérences et vos pensées inférieures alors, émanera automatiquement la fréquence rectificatrice depuis votre cœur divin. Cette tonalité traversera l’ensemble de vos plans subtils pour se répandre jusqu’à votre corps de matière. Cette vérité énergétique doit être connue maintenant car nous changeons de paradigme dans cette période de renouveau. Alors oui, cette harmonique fusionnera votre être, en fera une synthèse, une unité divine et la maintiendra en permanence dans la sérénité et la quiétude. Acceptez cela puis surtout acceptez-vous tel que vous êtes, dans vos forces comme dans vos faiblesses, sans vous critiquer, sans vous abaisser, ou sans vous sentir meilleur que vous êtes. Vous en conviendrez, l’amour est bien différent de l’ego.

C’est la solution santé ! Ne cherchez pas à comprendre le pourquoi du comment, cela vous dépasse. Vous en avez une compréhension très limitée dans ce monde densifié. Cette reconnaissance est ce qui fait toute la différence entre le sachant et le commun des mortels. C’est l’état Divin, l’harmonie à porter de mains. Unifions-nous avec notre vraie réalité dans une absence totale de division et alors nous ne serons que santé, bonheur et prospérité mais c’est à vous de voir !

P/B   

mardi 5 mai 2020

Conseils de vie.



  
    Être en conscience le créateur de sa propre vie, c’est savoir qui l’on est, c’est savoir et reconnaître sa responsabilité dans ce qu’il advient. Pas de hasard, pas de destin ou de fatalité, juste un divin synchronisme entre la demande et la réponse. Voyons cela.

Il faut donc prend conscience que nous créons par nos pensées, nos paroles et nos actes tous les événements et expériences de votre vie. Ces trois facteurs ne peuvent pas être dissociés. Ce que tu vis maintenant et le fruit de tes anciennes constructions. Pense santé, abondance, prospérité et sérénité et jamais maladie, manque, pauvreté, limitation. Nous créons et attirons irrémédiablement ce que nous pensons, ce que l’on dit ou ce que l’on fait, consciemment ou non, car nous vivons dans un univers d’énergies, de vibrations et de fréquences. Pourquoi est-ce comme cela ? Simplement parce que nous sommes le divin en action dans l’éternel présent. Avant même que cela ne produise ses fruits, tu auras constaté, par ton malaise intérieur, que ton flot d’énergie était en dysharmonie. Donc, lorsque tu souffres d’un manque quelconque, prend du temps pour regarder au fond de toi et voir ce qui cause le blocage ou le dérapage. Est-ce la peur de manquer de quelque chose ? Est-ce les circonstances du moment ? Tes critiques permanentes sur la société, les gens, ou tes jugements sur tout et rien ou le regard que tu poses sur les autres qui font que ton ciel s’assombrit ? Reviens à toi-même et laisse à nouveau s’écouler la vie avec foi et confiance. Ouvre ton cœur aux bénédictions de la Pure Conscience Créatrice. Cesse de te mettre en travers du chemin avec ton mental. Tout est histoire de point de vue mais si tu laisses les choses être en prenant du recul alors tu verras s’éclaircir la vie.

Accepte les conseils suivants : Débarrasse-toi de tes fardeaux en utilisant ton bon sens car tu n’as rien à perdre, cesse de juger ou de critiquer. Crois-tu avoir la science infuse ? Tes croyances ne sont-elles pas aussi erronées que celles les autres ? Lâche prise et soit heureux dans le silence de ton cœur. Là, tu ne fais aucune erreur. Essaye et on en reparle !

P/B